Photo du film HUNGER GAMES - L'EMBRASEMENT

Box-office cinéma : chiffres et analyse du 27 novembre au 3 décembre 2013 en France

Photo du film HUNGER GAMES - L'EMBRASEMENT

HUNGER GAMES L’EMBRASEMENT a faim. Faim d’entrées. Le second épisode de la franchise s’empare largement de la tête du box-office et relègue LES GARCONS ET GUILLAUME, A TABLE ! qui pourtant effectue une très bonne seconde semaine, à la seconde place du top hebdo. GRAVITY, encore lui complète le podium. Il devance deux nouveautés : THE IMMIGRANT qui déçoit, n’ayons pas peur des mots, et AVANT L’HIVER qui déçoit également, n’ayons toujours pas peur des mots. AMAZONIA et LAST VEGAS ne marquent pas les esprits, loin de là. Mais de toutes les nouveautés, c’est LA MARCHE qui finalement déçoit le plus. Aux pays du cheddar, HUNGER GAMES L’EMBRASEMENT conserve la première place du BO devant LA REINE DES NEIGES qui redémarre paisiblement.

Notre avis sur les films du box-office ? Suivez les liens en bleu !

Titre Distrib. Sem. Entrées Cumul.
Metropolitan
1
1425123
1425123
Gaumont
2
538668
1256118
3.
Gravity
Warner
6
149575
3916406
Wild Bunch
1
146077
146077
5.
Avant L’Hiver
UGC
1
144290
144290
6.
Capitaine Phillips
Sony Pictures
2
134309
373413
7.
Amazonia
Le Pacte
1
126410
126410
EuropaCorp
1
120139
120139
9.
Last Vegas
Universal Pictures
1
114465
114465
10.
L’Apprenti Père Noël…
Gaumont
2
106891
232647
Source : Comme au Cinéma
  • FAIM DE LOUP

HUNGER GAMES L’EMBRASEMENT cumule un très solide 1 425 123 spectateurs pour sa première semaine d’exploitation. Il s’agit du quatrième meilleur démarrage hebdomadaire de l’année derrière ceux de IRON MAN 3, FAST & FURIOUS 6 et GRAVITY. Le premier opus n’avait cumulé que 509 426 spectateurs pour finalement atteindre 1 730 203 entrées. Autant se dire tout de suite que HUNGER GAMES L’EMBRASEMENT va largement dépasser ce score. Avec un tel démarrage, ce sont les 3 millions d’entrées, au minimum, que peut viser HUNGER GAMES 2. Une aubaine pour Metropolitan Filmexport qui parmi les 30 films sortis cette année, pourra au moins s’appuyer sur deux gros succès francs et massifs : LE MAJORDOME (1 917 362 entrées) et donc HUNGER GAMES. Et comme « jamais deux sans trois », LE LOUP DE WALL STREET devrait aussi réconforter un distributeur qui a tout de même aligné quelques belles déconvenues cette année (UN GRAND MARIAGE, MY MOVIE PROJECT, A LA MERVEILLE…).

  • LES SENTIERS DE LA DECEPTION

Ils sont nombreux les réalisateurs américains chouchou des critiques à avoir déçus dans les salles cette années. Citons Terrence Malick (A LA MERVEILLE, 84 832 entrées) et Paul Thomas Anderson (THE MASTER, 209 003 entrées). Rajoutons James Gray qui ne cumule que 146 077 spectateurs cette semaine avec THE IMMIGRANT. Un tel démarrage ne laisse pas entrevoir un destin supérieur aux 400 000 spectateurs, un contexte concurrentiel toujours difficile allié à une appétence pour le cinéma en berne chez les français fait de la stabilité une exception. Il dépassera cependant les 238 323 entrées de BLOOD TIES co-écrit par le réalisateur. Une mauvaise année pour James Gray !
« What happens in Vegas… » …encore faudrait-il qu’il s’y passe quelques chose. Si VERY BAD TRIP (2 001 563 entrées), VERY BAD THINGS (661 813 entrées), et JACKPOT (1 050 114 entrées) ont marqué les esprits du box-office, LAST VEGAS avec ses 114 465 entrées cumulées cette semaine est à ranger dans la catégorie des SWINGERS (15 922) ou encore de LUNE DE MIEL A LAS VEGAS (78 818 entrées) à savoir des comédies « made in Vegas » qui n’ont pas vraiment fonctionné. La comédie atteindra péniblement les 300 000 spectateurs. Ce n’est pas non plus une catastrophe industrielle mais le casting vaut mieux (Robert De Niro, Michael Douglas et Morgan Freeman).
Sorti juste avant l’hiver, AVANT L’HIVER n’a pas réchauffé les spectateurs dans les salles obscures. Seulement 144 290 entrées sur 225 copies. Ce n’est pas catastrophique. Certes. Mais la réunion de Philippe Claudel, Daniel Auteuil et Kristin Scott Thomas laissait augurer un démarrage supérieur. Il finira en dessous des 585 770 entrées de TOUS LES SOLEILS, au titre plus réjouissant.
Ce n’est pas génial non plus pour AMAZONIA qui cumule 126 410 spectateurs. Les vacances scolaires devraient lui redonner du punch, c’est sûr. Espérons le pour Le pacte. Quoi qu’il en soit, AMAZONIA peut s’enorgueillir d’avoir dépassé les 125 552 entrées en première semaine de IL ETAIT UNE FORET (qui cumule un petit 234 212 spectateurs à ce jour).
Finissons par le plus décevant. La presse en a tellement parlé, comment ne pas être déçu par les 120 139 entrées de LA MARCHE. Proposé sur 404 copies, il fait à peine mieux que LAST VEGAS proposé sur plus de deux fois moins de copies. Peux être réussira t-il à se maintenir, c’est tout ce qu’on lui souhaite. Cependant, à nos yeux, dépasser les 300 000 spectateurs relèverait de l’exploit.

  • EN BLOCK

Comme convenu L’APPRENTI PERE NOEL perd très peu d’entrées en seconde semaine (-5%) et cumule déjà 232 647. Et ce n’est pas fini…

LE ROI ET L’OISEAU dépasse les 100 000 spectateurs (104 175). Une ressortie très réussie !

  • HOT FROM THE US

Alors que HUNGER GAMES 2 s’approche des 300 M$ de recettes et se maintient mieux que le premier opus (une baisse de 53% contre 62% pour son prédécesseur), c’est LA REINE DES NEIGES, proposé en wide released, qui affiche la meilleure moyenne de $ par site (18 000). Il s’approche des 100 M$ de recettes dont 67 ce week-end. Il devrait dépasser les 200 M$ cumulés par RAIPONCE qui avait démarré plus mollement (47M$). Autre nouveauté, HOMEFRONT cumule prés de 7M$. Un démarrage décevant même si Jason Statham n’est pas forcément l’assurance d’un box-office massif et nous a souvent habitué à de petits démarrages (PARKER, SAFE, CRANK : HIGH VOLTAGE, BRAQUAGE A L’ANGLAISE). Un démarrage autour des 10 M$ aurait été correct pour la star. Nous verrons le 8 janvier en France les fruits de l’association Jason Statham / James Franco.
Côté « course aux Oscars », 12 YEARS A SLAVE (-19%) et DALLAS BUYERS CLUB répondent toujours présents grâce à 30 copies supplémentaires tandis que NEBRASKA qui passe de 28 à 102 copies, LA VOLEUSE DE LIVRES qui passe de 70 à 1234 et PHILOMENA montrent leurs dents.

  • CBO VINTAGE

EN 2004, Quinta distribution, auréolé des 1 762 536 spectateurs cumulés par LA PASSION DU CHRIST, sorti quelques petites perles castées : MAFIA LOVE (5 624 entrées) avec Sylvester Stallone, BALLISTIC (30 425 entrées) avec Antonio Banderas, et surtout PERE ET FLIC avec Robert De Niro (50 627 entrées) et ESPION MAIS PAS TROP (27 648 entrées) avec Michael Douglas, tous les deux à l’affiche cette semaine de LAST VEGAS. Robert De Niro et Sylvester Stallone seront d’ailleurs prochainement à l’affiche de MATCH RETOUR. Et Antonio Banderas sera à l’affiche de THE EXPENDABLES 3 et était à l’affiche de MACHETE KILLS tout comme Mel Gibson. Comme quoi, c’est parfois bon de se réunir pour oublier le bon vieux temps…

Source : CBO Box-Office

Zeen is a next generation WordPress theme. It’s powerful, beautifully designed and comes with everything you need to engage your visitors and increase conversions.

Plus d'articles
WARNER BROS : La firme pourrait reporter les sorties de Dune et Wonder Woman 1984