AMERICAN SNIPER conserve la tête du box-office semaine devant CINQUANTE NUANCES DE GREY qui reste encore fringuant. Première nouveauté de la semaine, LE DERNIER LOUP, intègre le top 3. Le minimum requis. Autre nouveauté, BIRDMAN, Oscar du meilleur film, ne prend que la neuvième place mais obtient la meilleure moyenne de spectateurs par copie de la semaine. Parmi les autres nouveautés, LES CHEVALIERS DU ZODIAQUE – LA LEGENDE DU SANCTUAIRE et PROJET ALMANAC sont celles qui s’en tirent le mieux tandis qu’ANNIE et TRACERS obtiennent des résultats beaucoup plus mitigés. Notons enfin l’excellent redémarrage de TIMBUKTU tout auréolé de ses nombreux Césars. Chez nos alliés américains, DIVERSION s’empare gentiment de la tête du box-office. Seule autre nouveauté de rang, LAZARUS EFFECT intègre quant à lui tout juste le top 5.

L’HOMME QUI AIMAIT LES BETES

Jean-jacques Annaud excelle avec les animaux. 3 336 476 entrées pour DEUX FRERES. 9 137 379 entrées pour L’OURS. Donc rien de tel qu’un défi animalier pour redorer une filmographie entachée par les échecs critiques et publics successifs de SA MAJESTE MINOR (139 521 entrées) et OR NOIR (215 640 entrées). LE DERNIER LOUP, cumule un décent 483 683 spectateurs. De quoi lui permettre de dépasser le million de spectateurs. Il lui faudrait être en revanche très très costaud pour pouvoir atteindre les 2 millions. Beaucoup trop selon nous. Et s’il atteint le million et demi, ça sera déjà pas mal.

LARRY BIRD

BIRDMAN et ses 4 Oscars cumulent un excellent 263 105 spectateurs sur seulement 159 copies. Il obtient ainsi la meilleure moyenne de spectateurs par copie de la semaine (1 655). Ce démarrage est cependant inférieur à celui de 12 YEARS A SLAVE, Oscar du meilleur film l’an dernier, qui avait cumulé 375 305 spectateurs lors de sa première semaine d’exploitation sur seulement 207 copies (moyenne de 1813 spectateurs par copie). Il cumula finalement 1 696 935 entrées. BIRDMAN devrait se contenter d’un million d’entrées. Un résultat qui sera le meilleur score obtenu par le réalisateur Alejandro Gonzalez Inarritu. BABEL et ses 744 019 spectateurs l’était jusqu’à présent.

CLUB DES ENTREES

Le succès mondial et français d’ALBATOR CORSAIRE DE L’ESPACE (725 193 entrées) a fait un petit : LES CHEVALIERS DU ZODIAQUE – LA LEGENDE DU SANCTUAIRE. Moins en verve que son prédécesseur borgne, Il cumule cependant 146 763 spectateurs sur 205 copies. Un résultat correct qui pourrait l’amener aux portes des 400 000 entrées. Si DRAGONBALL a déjà eu droit à sa version cinéma avec DRAGON BALL Z (510 379 entrées) et DRAGON BALL Z 2 (151 794 entrées), aurons-nous la chance de découvrir une nouvelle adaptation cinéma d’une série japonaise qui a bercé notre enfance des années 80. Une adaptation de Le collège fou fou fou par exemple ou Jeanne et Serge ? ou Olive et Tom. Pas mal ça Olive et Tom…

EN BLOCK

Malgré ses prix d’interprétations à Venise et une presse élogieuse, HUNGRY HEARTS cumule 15 668 entrées. Un démarrage bien évidemment pas à la hauteur des qualités supposées du film.

PROJET ALMANAC cumule 135 499 spectateurs. Loin, très loin des CHRONICLE (1 020 366 entrées) et autre LE LABYRINTHE (3 126 743 entrées). Décevant. A l’image des 21 M$ cumulés outre atlantique.

Et que dire de ANNIE et ses petits 86 677 spectateurs ou encore de TRACERS et ses 85 521 entrées (Taylor Lautner, si jeune et déjà à deux doigts de la case direct to video) ? Décevant. And beyond…

+82% d’entrées pour TIMBUKTU. Le film multi Césarisé est aux portes du million de spectateurs (942 964 entrées).

PAPA OU MAMAN a dépassé les 2 millions d’entrées (2 282 231 entrées). C’est le jackpot !

HOT FROM THE US

Cela faisait un petit bout de temps qu’on n’avait pas vu Will Smith. Depuis l’échec d’AFTER EARTH (60 M$). Le revoici plutôt en forme dans DIVERSION qui cumule près de 19 M$ pour son premier week-end d’exploitation. Il pourra espérer dépasser le score du film d’anticipation avec un film au budget largement moindre. Une petite remise en forme qui sera suivie, on l’espère, d’un méga hit dont l’acteur a le secret.
LAZARUS EFFECT cumule ses 10 M$. Il en fera 30. Il en a couté 3. Jason Blum sait faire du bon business.
Si LAZARUS EFFECT fait son petit effet, the Oscar effect agit comme un charme : + 119% pour BIRDMAN qui dépasse les 40 M$, +24,4% pour STILL ALICE qui atteint les 12 M$, +19% pour WHIPLASH qui dépasse les 12 M$ et +14% pour UNE MERVEILLEUSE HISTOIRE DU TEMPS qui atteint les 35 $.

Florestan La Torre, le 6 mars 2015, pour www.cbo-boxoffice.com

BOX-OFFICE FRANCE DU 25 FÉVRIER AU 3 MARS 2015
RangTitreSemEntréesCumul
1 (-)AMERICAN SNIPER
Warner Bros.
2753 0431 836 099
2 (-)CINQUANTE NUANCES DE GREY
Universal
3493 6583 480 610
3 (N)LE DERNIER LOUP
Mars Distribution
1483 683483 683
4 (+1)KINGSMAN : SERVICES SECRETS
20th Century Fox
2388 753955 396
5 (-2)BIS
EuropaCorp
2385 213987 675
6 (-2)BOB L’ÉPONGE, LE FILM : UN HÉROS SORT DE L’EAU
Paramount
2364 811946 884
7 (-1)PAPA OU MAMAN
Pathé
4341 3632 282 231
8 (-1)LES NOUVEAUX HÉROS
Walt Disney Pictures
3295 2521 341 570
9 (N)BIRDMAN
20th Century Fox
1263 105263 105
10 (-1)LA FAMILLE BÉLIER
Mars Distribution
11244 5396 855 204

Laisser un commentaire

Please Login to comment
avatar
  S'abonner  
Notifications :

Box-office France : chiffres et analyse pour la semaine du 25 février au 3 mars 2015

0