Voici la bande annonce de NOTRE PETITE SŒUR, d’

Le film sera présenté le 14 mai 2015 en compétition officielle au prochain Festival de Cannes, avant la sortie nationale fixée au 28 octobre 2015 !

BANDE-ANNONCE (VO, en attendant les sous-titres !)

 

On a tôt fait de comparer Hirokazu Kore-Eda et Yasujirô Ozu… Pourtant même si leur traitement ultra-réaliste de l’intime peut être perçu comme similaire, il existe chez Kore-Eda une volonté d’insuffler un certain spectacle au quotidien, ce qui rend ses films peut-être plus accessibles, plus populaires… On pourrait même faire quelques raccourcis faciles et les taxer de « plus occidentaux », en observant les similitudes culturelles avec nos propres références !
Air Doll / Pinocchio,  ou Tel Père, Tel Fils / La Vie est long Fleuve Tranquille… Ainsi, via les obsessions de Kore-Eda, ces histoires bien connues de nous se parent d’atours différents: intime, sociétal, émotion et surtout, personnification de comportements sociaux résolument nippons.

L’émotion est d’ailleurs une constante dans son cinéma, principalement due à sa phénoménale direction d’acteurs, surtout concernant les enfants dont il parvient à canaliser l’énergie avec talent. Puis le réalisateur possède quelques thèmes fétiches passionnants, comme la filiation et la transmission, les liens de fratrie, ou l’importance du climat social dans chaque étape de la vie, et notamment la jeunesse.

On à hâte de découvrir NOTRE PETITE SŒUR, qui réunit déjà dans son pitch et son trailer, certains de ces ingrédients.
Sorties salles prévue pour le 28 octobre 2015.

INFORMATIONS
11205114_10153264296427145_1132358463449411732_n


+ CRITIQUE
+ Notre avis sur le réalisateur
FESTIVAL DE CANNES 2015: La sélection officielle

Titre original :
Réalisation : Hirokazu Koreeda
Scénario : Hirokazu Koreeda
Acteurs principaux : , ,
Pays d’origine : Japon
Sortie : 28 octobre 2015
Durée : 2h3min
Distributeur : Le Pacte
Synopsis : Trois sœurs, Sachi, Yoshino et Chika, vivent ensemble à Kamakura. Par devoir, elles se rendent à l’enterrement de leur père, qui les avait abandonnées une quinzaine d’années auparavant. Elles font alors la connaissance de leur demi-sœur, Suzu, âgée de 14 ans. D’un commun accord, les jeunes femmes décident d’accueillir l’orpheline dans la grande maison familiale…