Vous avez probablement entendu la rumeur annonçant la fermeture du mythique studio GHIBLI.

Cette information est à relativiser. Les propos tenus par Toshio Suzuki, producteur et fondateur du studio ont subi une déformation qui à pris de l’ampleur via réseaux sociaux, jusqu’a devenir cette atroce rumeur ayant annihilé tout espoir dans les yeux de nombre d’entre nous.

Le site Variety nous permet de faire la lumière sur cette histoire. Il reprend les propos de Toshio Suzuki avec plus de précision dans la traduction : “Le studio GHIBLI doit opérer de grands changements. Une des possibilités serait un hiatus, une courte pause quant à la production de films ; finalement, avec ce genre de fonctionnement, nous pourrions produire indéfiniment…”

Il faut savoir que ce genre de pratique est commune dans l’animation japonaise. Un studio de stature humble ne peut pas se permettre, comme c’était le cas chez GHIBLI, d’embaucher une équipe de production complète à plein temps, indépendamment des gros projets. Cela coûtait 20M$ à GHIBLI.
Avec le départ en retraite des réalisateurs phares, Hayao Miyazaki et Isao Takahata, le studios n’a plus les moyens de fonctionner de cette façon. Pour exemple, le dernier film produit pas GHIBLI, When Marnie Was There, prévoit de rapporter 36M$… Lorsqu’un film de Miyazaki dépassait systématiquement les 100M$. Le vent se lève… du réalisateur, pourtant moins accessible et onirique, tourné vers un public adulte, a rapporté 120M$.

Le studio GHIBLI ne fermera donc pas ses portes tout de suite.

HAYAO-MIYAZAKI-animation
pfiouuuuu !

Fermeture du studio GHIBLI : une info à relativiser

1