La sortie du prochain Tarantino pourrait bien être un moment important dans l’histoire du Cinéma; Un baroud d’honneur du support argentique (la pellicule) contre le numérique, via l’exploitation de son format le plus prestigieux, le 70MM.

La communication de H8TEFUL EIGHT met bien cela en avant !
Sur les trois posters officiels, vous pourrez relever les mentions: filmed in glorious Ultra-Panavision, ou Cinemascope, hommages tout à fait Tarantinien, au cinéma et surtout à la vision du cinéma issue d’une autre époque.

THE HATEFUL EIGHT : AFFICHES

H8ateful Eight Posters (3)

H8ateful Eight Posters (2)

H8ateful Eight Posters (1)

Le premier d’une série de Character-posters visibles en cliquant sur l’image !

Pour rappel, THE H8TEFUL EIGHT sera projeté en 70MM dans quelques salles américaines dès le 25 décembre 2015, avant sa sortie internationale le 8 janvier 2016
On vous renvoie à l’excellent article de Pauline (ICI) pour comprendre ce qu’est le 70MM, et les enjeux de cette démarche.

À l’heure des franchises et du tout commun indépendamment des styles de production, ces temps ou il devient de plus en plus difficile d’affirmer une personnalité, en tant qu’auteur – et encore moins d’innover…  Tarantino garde un statut particulier.
Il fait partie d’une génération de réalisateurs talentueux entrés dans l’inconscient collectif grâce à une formule révolutionnaire de cinéma: réorganiser des influences plus ou moins connues (de Fukazaku à Leone en passant par Chia-Liang Li, De Palma, ou le cinéma d’exploitation 70’s) via une sensibilité unique; formule certes géniale, mais surtout ultra-pillée… Par lui y compris.
Son statut d’intouchable lui permet toutefois de représenter avec force une certaine idée du cinéma d’auteur – une position qui renvoie à celle, récente d’Inarittu avec son Revenant – la sincérité en plus.

Reste à voir quel sera l’effet d’une telle prise de position sur l’industrie.
Verra t-on fleurir des cinéma pellicule pour hipsters, à l’instar du comeback du vinyl face au CD et au MP3 ?

D’ACCORD ? PAS D’ACCORD ?

THE HATEFUL EIGHT sur Le Blog du Cinéma

+ CRITIQUE
+ le top 9 des films de Quentin Tarantino
The Hateful Eight : hommages, références et curiosités
+ Tarantino : analyse de Reservoir Dogs, Pulp Fiction, Jackie Brown & Kill Bill volumes 1 & 2
+ Tarantino : analyse de Boulevard de la Mort, Inglourious Basterds, Django Unchained et Hateful Eight
+ Génèse du film : entre fuite du scénario et paranoïa
+ The Hateful Eight: Tarantino défend le « glorious 70 mm »
+ Tarantino: sa position dans le cinéma hollywoodien
+ Spielberg VS Hitchcock VS Tarantino VS Kubrick VS Bay

INFORMATIONS

Affiche du film LES 8 SALOPARDS


+ nos articles

Titre original :
Réalisation : Quentin Tarantino
Scénario : Quentin Tarantino
Acteurs principaux : , , , Demian Bichir, , ,
Pays d’origine : U.S.A.
Sortie U.S. : 25 décembre 2015
Durée : –
Distributeur : –
Synopsis : Après la Guerre de Sécession, huit voyageurs se retrouvent coincés dans un refuge au milieu des montagnes. Alors que la tempête s’abat au-dessus du massif, ils réalisent qu’ils n’arriveront peut-être pas à rallier Red Rock comme prévu..

BANDE ANNONCE