Guy Ritchie, anciennement reconnu comme sous-Tarantino (Arnaques, Crimes et Botanique, Snatch), commence petit-à-petit à se constituer une réputation d’actionner efficace. Après les deux Sherlock Holmes – privilégiant l’action au scénario, donc… Voici THE MAN FROM U.N.C.L.E. ! (Agents très spéciaux – Code U.N.C.L.E en VF)

BANDE-ANNONCE

Avec Henry « superman » Cavill, Armie « Lone Ranger«  Hammer et Alicia « AVA«  Vikander. Oh, et aussi .

Le pitch : Fin des années 60, les deux agents Solo et Kuryakin respectivement CIA et KGB, sont contraints de faire équipe pour mettre hors d’état de nuire une organisation criminelle internationale – le film est adaptée d’une série datant elle aussi des années 60, période ou la guerre froide était vraiment d’actualité.

En l’état, le film de Guy Ritchie s’apparente à un vulgaire buddy-movie piochant gimmicks, esthétiques et humours à droite à gauche, pour un résultat qui semble classe, sexy, efficace, mais sans réelle personnalité – à l’image de son réalisateur.

Sortie prévue pour le 16 septembre 2015.

INFORMATIONS
chkgr8auiaae_op


Titre original : 
Réalisation : 
Scénario : , Guy Ritchie
Acteurs principaux : , , , Hugh Grant
Pays d’origine : U.S.A.
Sortie : 16 septembre 2015
Durée : 2h5min
Distributeur : . France
Synopsis : Situé au début des années 60, en pleine guerre froide, The Man From U.N.C.L.E. s’attache au parcours de l’agent de la CIA Solo et à l’agent du KGB Kuryakin. Contraints de laisser de côté leur antagonisme ancestral, les deux hommes s’engagent dans une mission conjointe : mettre hors d’état de nuire une organisation criminelle internationale déterminée à ébranler le fragile équilibre mondial, en favorisant la prolifération des armes et de la technologie nucléaires. Pour l’heure, Solo et Kuryakin n’ont qu’une piste : le contact de la fille d’un scientifique allemand porté disparu, le seul à même d’infiltrer l’organisation criminelle. Ils se lancent dans une course contre la montre pour retrouver sa trace et empêcher un cataclysme planétaire.