DIX POUR CENT Saison 4, Que vaut la saison finale ? (sans spoils) – Critique

C’est l’une des séries préférées des Français. En l’espace de 3 saisons, Dix Pour Cent a également acquis une renommée internationale. Pour ce dernier volet d’aventures parisiennes, les agents d’ASK y ont mis du leur. On a vu la saison 4, de quoi décortiquer avec vous ces adieux au petit écran.

Chaque jour, Andréa, Gabriel, Arlette et Camille, agents et associés principaux de l’agence artistique ASK, jonglent avec de délicates situations et défendent leur vision du métier d’acteur. Ils mêlent savamment art et business, quitte à manipuler les gens du métier pour leur faire accepter leur vision. Et dans cette dernière saison rien ne va plus ! L’an dernier, nous avions quitté Paris alors que Mathias et Noémie quittaient l’agence pour un concurrent encore secret, Andréa reprenait le siège de l’agence et le couple Gabriel/Sofia tournait la page. La suite ? La voici, et sans spoilers.

Les stars coulent à flots dans la dernière saison de Dix Pour Cent

Histoire de ne pas être déçu, il faut d’abord mettre les choses au clair. Beaucoup des stars annoncées voire confirmées par la presse ces derniers mois ne sont pas au rendez-vous. Pas de Gérard Depardieu, pas de Marion Cotillard, pas de Sophie Marceau, pas de Jane Fonda et pas de Dany Boon. Mais soyez rassurés, la production vous a réservé du (très) beau monde pour clôturer cette histoire d’amour entre ASK et les téléspectateurs. Cette saison regorge de clins d’œil cinématographiques mais pas seulement. Aux détours des couloirs et des plateaux, vous pourrez apercevoir Franck Dubosc, Jean Reno, Mimie Mathy, Sandrine Kiberlain, Muriel Robin, Rayane Bensetti, Nathalie Baye, José Garcia, Charlotte Gainsbourg, Tony Parker mais surtout la grande actrice américaine Sigourney Weaver. La star d’Avatar et de la saga Aliens nous fait l’honneur de sa présence durant un épisode entier. Elle y joue en français et avec une autodérision magistrale. Un des moments forts de cette saison 4.

Dans ces épisodes finaux, le ton dramatique prend légèrement plus de place que l’humour. ASK est en danger, les amitiés et les amours se brisent, les mauvaises nouvelles s’enchainent. On peut tout de même compter sur les présences rayonnantes de Laure Calamy et Camille Cottin (toujours aussi incroyable dans son rôle). Elles détendent l’atmosphère au travers de situations comiques et bien pensées. Légèrement inférieure à sa précédente saison, DIX POUR CENT livre malgré tout six épisodes bien ficelés et dignes de son succès. Six c’est peu, on est d’accord. La saison finale en aurait mérité une dizaine. Et malgré la menace sérieuse qui englobe ce dernier chapitre, il est intéressant de souligner que certains rebondissements mettent du baume au cœur. De quoi faire du bien avec la situation que nous vivons à l’heure actuelle. Certains de nos personnages préférés vont démarrer une nouvelle vie, un nouveau début de carrière qui nous emplit d’optimisme. Savoir se relever et croire en ses rêves. Tel est le message de cette saison 4.

Détermination, drame et humour sont les maitres-mots de cette quatrième saison

L’épisode final va lui, certainement attirer votre curiosité. Ne vous attendez pas à des adieux exagérés de certaines séries américaines, ce n’est pas le genre de la maison. Tout le long, on profite mais l’on se demande comment et quand les créateurs vont réussir à conclure de manière aussi brève. Et pourtant, c’est chose faite et réussie. Il faut véritablement attendre les 10 dernières minutes pour se rendre compte de l’intelligence d’écriture des auteurs. Les dernières scènes sont émouvantes, épurées, bouleversantes et captivantes. Une fin qui n’en est pas une. Peut-être s’agit-il d’un possible nouveau début. Ce qui est certain, c’est que l’histoire de DIX POUR CENT tourne une page magistrale de l’histoire des séries françaises cinq ans après son lancement. Il est désormais temps pour nous de trouver un nouvel agent.

Robin

Note lecteurs0 Note
Titre original : Dix Pour Cent (Saison 4)
Créatrice : Fanny Herrero• Casting : Camille Cottin, Thibault de Montalembert, Grégory Montel
Date de sortie (France) : 21 octobre 2020 (France 2)
Durée : 40-60 min
Genre : Comédie • Nationalité: France
4
RÉJOUISSANTE

Zeen is a next generation WordPress theme. It’s powerful, beautifully designed and comes with everything you need to engage your visitors and increase conversions.

Plus d'articles
MADRE, errances maternelles – Critique