Bon. Autant le dire tout de suite, CENDRILLON, vous ne l’apprécierez absolument pas si vous ne vous mettez pas dans un certain état d’esprit. En cherchant à être diverti par une recette pourtant bien connue : celle du conte de fées.

Le film de Kenneth Brannagh, pour le coup, s’attache à respecter le cahier des charges inculqué depuis si longtemps par les nombreux long-métrages d’animation , ayant pour sujet des contes de fées aux princesses diverses et variées.
La formule est ainsi simple, mais foutrement efficace: présenter un bonheur absolu, puis un malheur l’anéantissant. Puis, des antagonistes qui exploiteront ce malheur; jusqu’à ce que le héros se rebelle. Dans le cas de , la différence est la bonté indéfectible du personnage, inculquée par sa mère et interdisant toute méchanceté.
Pour moi, si CENDRILLON est si efficace et correspond totalement à l’appellation Conte de Fées, c’est justement parce que ce malheur se transformera subitement (sans logique scénaristique, pour chipoter) en bonheur, tout ça grâce à marraine la fée.

CINDERELLA

Une candeur naïve complètement assumée, qui rend le film particulièrement sincère et touchant.
C’est en grande partie grâce à l’impeccable , qui calque les émotions pures et sincères de ces princesses Disney, et parvient à les rendre crédible !
Ainsi, lorsque son personnage reste d’une bonté indéfectible malgré la méchanceté environnante, son élévation ne peut-être que jouissive.
Son entrée au bal, tous regards tournés vers elle est en cela un climax admirablement préparé, qui ne peut que faire monter l’émotion, si vous avez ressenti un minimum d’empathie pour Ella.
Un moment d’autant plus puissant, que mis-en-scène avec panache par (qui nous avait déjà renseigné sur sa propension au faste et au kitsch dans l’intro de Thor), avec l’aide artistique de Dante Ferretti, Sandy Powell et Casey Banwell/Francesca Lo Schiavo, à la direction artistique, aux costumes et aux décors.

À l’inverse des récents Maléfique et Into The Woods, point de véritable seconde lecture, féministe ou cérébrale, dans CENDRILLON.
La technique susmentionnée est au service TOTAL de l’histoire; tout est fait pour satisfaire le spectateur, et lui donner EXACTEMENT ce qu’il demande: un pur conte de fée.
L’empathie envers Ella/ est immédiate, servie par des antagonistes parfaits (Holliday Grainger et Sophie McShera en belle-sœurs stupides et mesquines,  géniale en marâtre absolue), propulsée par sa bonne fée (Helena Bonham Carter, également géniale) et magnifiée dans l’amour, avec  (Rob Stark dans Game of Thrones).

« Mettons toute critique purement cinématographique de coté, et voyons Cendrillon pour ce qu’il est: un pur conte de fées, avec une vraie Hero-Princesse! »

J’ai évidemment été tenté, en tant que critique, de pointer le kitsch, la naïveté et l’exagération constante de la mise-en-scène ou des acteurs… Mais après réflexion, ces considérations purement techniques et culturelles n’ont pas lieu d’être, car en tant qu’alternative absolument heureuse aux malheurs du quotidien… CENDRILLON est parfaitement réussi.
Les happy-endings, les bonnes fées, le true-love, et les méchants qui finissent punis sans qu’on n’y soit pour rien… Cela n’existe évidemment pas dans la réalité. Mais parvenir à nous le faire croire, l’espace d’une heure trente, voilà l’un des buts du cinéma de divertissement.
En cela, CENDRILLON , n’est-il pas l’un des plus sincères représentants du 7ème art ?
Une affirmation sans-doute exagérée, puis soumise aux questions purement économiques inhérentes aux production Disney… Mais, qui me permet de justifier mon plaisir contre-nature face à ce conte de fées défiant toute logique cinématographique.

Les autres sorties du 25 mars 2015

DIVERSION, À TROIS ON Y VA, CENDRILLON, VOYAGE EN CHINE, DEAR WHITE PEOPLE, WASTE LAND, etc.

INFORMATIONS


25 mars 2015 Cendrillon



TRAILER

Titre original : Cinderella
Réalisation : Kenneth Branagh
Scénario : 
Acteurs principaux : Lily James, Cate Blanchett, Richard Madden
Pays d’origine : U.S.A.
Sortie : 25 mars 2015
Durée : 1h45min
Distributeur : The Walt Disney Company France
Synopsis : Relecture du classique du conte de fées, Cendrillon…

TRAILER