pose un regard distant et empathique sur un choc de cultures (la pakistanaise notamment) et le paradoxe des religions.

Zahira () a beau vivre en Belgique et être une jeune fille de son temps, son destin est scellé et elle n’aura pas son mot à dire. Le réalisateur  s’est inspiré d’un fait divers et a reconstitué le cheminement et les doutes de Zahira dans NOCES. Il saisi bien le choc des cultures, l’incompréhension légitime et les tentatives des amis de la jeune fille pour arranger les choses. Le respect des traditions, les apparences à sauver vis-à-vis de la communauté sur place (et plus encore au Pakistan), la honte et le déshonneur familiaux seront autant de pièces du puzzle qui vont s’assembler vers l’inexorable… NOCES met d’ailleurs très bien en évidence le paradoxe de la religion face à certaines situations.

[bctt tweet= »La façon dont NOCES saisit le choc des cultures nous reste sur l’estomac » username= »LeBlogDuCinema »]

Pourtant le réalisateur, qui considère qu’un film est un acte de communication, constate les faits sans les dénoncer, comme s‘il refusait de prendre parti. Il met toujours dans la balance le pour et le contre et incite le spectateur à comprendre, à faire preuve d’empathie pour chacun des personnages, à les excuser presque. Ainsi, on se sent à la fois proche du frère de Zahira, Amir (), de son père ou de sa mère.

Ce qui s’avère assez désagréable, c’est la position dans laquelle le réalisateur place le spectateur. De fait, il le laisse déconcerté et en colère face à une injustice dont on lui explique qu’elle n’est pas prête de changer. D’autant que les traditions s’adaptent aux technologies et organisent les mariages sur Internet (seul moment tragi-comique du film). Mais ni la fidèle amie de Zahira, Aurore (Alice de Lencquesaing), ni le père de celle-ci (interprété par Olivier Gourmet), ne parviendront à faire entendre raison à cette famille.

Inaccessible à un raisonnement occidental du XXIème siècle, le « Une Pakistanaise, ça épouse toujours un Pakistanais, c’est comme ça ! » de NOCES nous reste désespérément sur l’estomac.

Sylvie-Noëlle

Votre avis ?

[CRITIQUE] NOCES
Titre original : Noces
Réalisation : Stephan Streker
Scénario : Stephan Streker
Acteurs principaux : Lina El Arabi, Sebastein Houbani, Barak Karimi
Date de sortie :
Durée : 1h38min
2.0Moyen
Avis des lecteurs 30 Avis