Précision: je n’ai pas aimé Vice-Versa, bien que je sois conscient de ses qualités.

Si l’inventivité et la variété était présentes, quoique simples extrapolations visuelles des concepts et logiques inhérentes à toute notion de conscience… L’émotion et l’empathie typiquement Pixarienne faisaient défaut au long métrage. La faute à un concept bancal ne révélant que bien trop tard sa raison d’être, et à l’utilisation de trop de cette fibre nostalgique d’adultes se rêvant encore enfants.

Toutefois, il faut reconnaître que ce concept sied tout à fait au plaisir immédiat de contraster l’appréciation d’un instant par plusieurs points de vue – même si ceux-ci sont outrageusement unidirectionnels. Le court-métrage est ainsi, selon moi, la meilleure façon d’apprécier ce concept, en maximisant correctement les interactions entre émotions, comme le préconise la fameuse morale finale du film !

C’est donc avec un relatif enthousiasme qu’on attend de découvrir RILEY’S FIRST DATE, dont voici un premier extrait.

Le court métrage sera intégralement visible sur le blu-ray du film, disponible à partir du 27 octobre 2015 !

INFORMATIONS

Vice-versa

CRITIQUE
TRAILER #1
TRAILER #2
– Les films présentés à CANNES 2015

Titre original :
Réalisation :
Scénario : Pete Docter, 
Acteurs principaux : , ,
Pays d’origine : U.S.A.
Sortie : 17 juin 2015
Durée : 1h34min
Distributeur : The Walt Company France
Synopsis : Riley, 11 ans, est contrôlée par cinq Émotions. Joie, Peur, Colère, Dégoût et Tristesse…  Lorsque la famille de Riley emménage dans une grande ville, avec tout ce que cela peut avoir d’effrayant, les Émotions ont fort à faire pour guider la jeune fille durant cette difficile transition.

BANDE-ANNONCE