Pour une fois, il ne s’agit pas de la bande annonce d’un film mais bien d’un jeu vidéo, SILENT HILLS.
Petit retour en arrière, pour les non-initiés.

Dans les jeux vidéos , plusieurs personnages sont attirés par la ville de Silent Hill, qui fut le lieux de nombreux évènements horribles au point de devenir carrément une porte vers un autre monde infernal, alimenté par les traumatismes psychologiques de ceux qui s’y perdaient.
Des jeux absolument glauques, à l’ambiance graphique inspirée par francis Bacon ou encore L‘echelle de Jacob d’Adryan Lynn…  Les partitions uniques d’ Akira Yamaoka, entre onirisme et terreur sonores, achevaient de rendre la série mémorable.
Les jeux vidéo, reposaient sur un univers tellement riche en symboles et en interprétations, qu’ils avaient déjà fait l’objet d’une adaptation ciné plus qu’ honorable, par Christophe Gans (plus une suite malheureusement opportuniste et ratée).
Pyramid Head film

C’est justement cet univers qui a poussé deux réalisateurs de renom à monter ce nouveau projet, un reboot : Hideo Kojima et .
Un évènement pour le monde du jeu vidéo, comme pour celui du cinéma !

Hideo Kojima est le papa de la cultissime série de jeux vidéo Metal Gear Solid. Il a prouvé depuis longtemps qu’il n’avait plus rien à apprendre en termes de mise en scène. Ses jeux, en plus de proposer un gameplay aux petits oignons(l’infiltration pure mariée au grand spectacle), se parent d’une réalisation digne des plus grands maîtres, tous genres confondus, immersive et cinématographique.
Guillermo Del Toro, réalisateur de films aussi différents que le Labyrinthe de Pan et Pacific Rim apportera sa versatilité au projet, son savoir faire en terme d’ambiances, son goût pour les directions artistiques léchées.

La bande annonce du jeu a été montrée au Tokyo Game Show, ce mercredi 17/09/14.
Un sommet de terreur conforme à l’esprit de la série… Remplie de visions angoissantes, ou différents traumatismes se matérialisent sous forme de cauchemars vivants.
La mise en scène du trailer et donc du jeu (!!!) est absolument spectaculaire, et on imagine à peine les moments de terreur que nous vivrons une fois le jeu manette en mains.
Petit plus, l’acteur (The Walking Dead) prêtera sa voix au personnage central du jeu vidéo.

SILENT HILLS, ou un autre exemple des liens de plus en plus forts entre jeu vidéo et cinéma.

Voir également, notre dossier-fantasme sur les adaptations de jeux vidéo au cinéma, notre récap sur les rapprochements entre cinéma et jeu-vidéo, Le projet Hardcore, à la mise-en-sccène PUREMENT vidéoludique, l’adaptation de SOTC au cinémaou notre critique de The Rover.

BANDE-ANNONCE