réalisation

Filmographie : les bases pour la réalisation d’un film

Sponsorisé

La réalisation d’un film ne se fait pas à coup de baguette comme dans Harry Potter. Derrière les blockbusters d’Hollywood se cache un travail d’arrache-pied. Et ce, qu’il s’agisse d’un grand classique à l’image de Star Wars ou d’un court métrage. Un bon film n’est pas seulement une jolie histoire ou un casting de renom. Pour que la magie du 7e art opère, la réalisation et la production ont leur importance. Découvrez les étapes clés pour réaliser un film digne de ce nom.

Avant la production du film

Toute œuvre cinématographique commence par une idée, que ce soit un film documentaire, une comédie romantique ou une vidéo narratrice. L’imagination est le fil conducteur de toute la réalisation. Sans une idée, il n’y a pas de projet, car elle constitue le point de départ de l’écriture du scénario. Celle-ci doit être développée, exploitée au maximum. Cette étape fait partie des principaux piliers de la réalisation d’un film. En effet, c’est à ce stade que vient la création des personnages et du décor. Il s’agit de créer des personnages expressifs qui marqueront l’histoire et d’imaginer un décor aussi proche du réel.

Une fois le scénario écrit, il est temps de choisir les acteurs qui incarneront les personnages. Recherche, auditions, analyse, apprentissage, découverte… Autant de travail à accomplir pour trouver les acteurs qui feront sensation sur les grands écrans. Le casting est le premier point d’accroche avec le public. Il doit être le plus intéressant possible pour capter sa curiosité. S’agissant des films documentaires ou des courts-métrages qui relatent des faits, le casting n’est pas essentiel.

Les préparations avant le tournage

La constitution de l’équipe de tournage se fait à cette étape. Une bonne équipe est primordiale pour la les projets cinématographique. Plusieurs techniciens sont indispensables. Nul besoin d’une grande équipe, ce qu’il faut ce sont des agents talentueux et enthousiastes. Ils doivent être constitués selon l’envergure du projet.

Certains techniciens sont par ailleurs indispensables. Également, plusieurs tâches peuvent être exécutées par une seule personne. Souvent, le producteur se retrouve dans la peau du réalisateur, du caméraman et du cadreur. Celui-ci peut également apprendre à monter une vidéo et officier en tant que monteur.

Ces phases réussies, il est maintenant temps de penser et de se préparer au tournage. Tous les détails du projet doivent être discutés ici. Lieu du tournage, sa durée, son déroulement… Chaque détail est bien pensé. Les recherches doivent s’enchaîner pour construire un décor hors pair. Le lieu du tournage est déjà prédisposé ou celui-ci se fait en studio ? L’étape suivante est la planification du tournage.

Le déroulement du tournage

Un découpage technique est à entreprendre avant de commencer le tournage proprement dit. Il s’agit de la transposition du scénario en véritable action. Généralement, celui-ci se fait par le biais d’une simple cinématique. Le but est d’avoir une perception concrète des différentes scènes du film. Cette phase offre la possibilité de déterminer les bons angles de prises, les mouvements de la caméra et les différents plans. Ce n’est qu’après l’élaboration de ce découpage technique que le tournage peut débuter véritablement.

La production est l’un des points les plus longs dans la réalisation d’un film, mais aussi le plus intéressant. C’est ici que le projet prend vie. Il est important de mettre au point tous les décors. Ceux-ci doivent être pensés au millimètre près pour plonger les amateurs dans l’univers du film. Afin d’éviter les imprévus et de subir un retard dans le tournage, les matériels sont à vérifier consciencieusement.

La finalisation : montage, mixage et étalonnage

Le tournage finalisé, il vient l’étape la plus délicate : le montage. Il consiste à donner forme à tout le travail réalisé depuis des mois, voire des années. Monter un film ne signifie pas uniquement relier chaque rushes réussis et les combiner afin d’avoir une séquence continue. Il s’agit d’un travail qui nécessite de la rigueur, de la patience et une dose de perfectionnisme.

Chaque prise doit être vérifiée, regardée et analysée sous tous les angles pour en tirer les meilleures. Cette tâche est communément appelée dérushage. Après ce tri, il faut superposer les images et le son. Pour un rendu exceptionnel, ceux-ci ont été en effet enregistrés séparément. Il est alors essentiel qu’ils soient parfaitement synchronisés.

Une fois toutes les prises rassemblées et montées, la vidéo entre dans sa phase finale. Elle est prête à accueillir les différents effets et à être mixée. Cette opération consiste à introduire les différents sons (bande originale, voix off…) qui viendront perfectionner le film. Pour les effets vidéo, il est essentiel qu’ils s’accordent parfaitement à l’ambiance et aux tons donnés par la production.

Écoutez-nous !

Soutenez-nous !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
0
Un avis sur cet article ?x