Le générique des SIMPSONS, et sa blague du canapé, c’est un classique.

Généralement réalisé par Matt Groening et son équipe, il est occasionnellement dessiné par de grands noms du cinéma, ou de la pop-culture.
Ainsi, L’intro ultra acide par Banksy, le suréaliste John Kricfalusi, le générique doux-dingue de Bill Plympton ou encore l’ultra-référencé de Guillermo del Toro ont été crée spécialement pour la série. Les auteurs importent dans l’univers des SIMPSONS des thèmes et ambiances qui leurs son propres.

Pour le premier épisode de la 26ème saison, Matt Groening a donc fait appel à Don Hertzfeldt, auteur notamment, du court REJECTED (voir plus bas)

Le générique des Simpson par Don Hertzfeldt, c’est donc un concentré de folie pure. Celle-ci éclate progressivement jusqu’à redéfinir l’espace temps de la série et par là, le concept même des SIMPSONS. Tout cela, dans un mélange de techniques d’animation plutôt impressionnant. On vous laisse juger par vous même :

REJECTED est une succession de petites vignettes illustrant un travail publicitaire (fictionnel) commandé à Don Hertzfeldt. Ceux-ci ont été rejetés – d’ou le titre.
Le court métrage, dessiné à la main, pourrait passer pour de vulgaires gribouillages amateurs. Sauf que Don Hertzfeldt leur donne une personnalité réellement atypique, entre Lynch et Dali, pleine de non-sens mais pourtant parfaitement cohérente – jusqu’à un final apocalyptique ou la folie de l’auteur finit par détruire ses propres créations.
Un masterpiece de l’animation ! REJECTED fut d’ailleurs récompensé de nombreuses fois depuis sa création en 2000.

Générique des SIMPSONS par Don Hertzfeldt

1