HANA ET ALICE MÈNENT L’ENQUÊTE est un film d’animation japonais. Sa première particularité est qu’il est le prequel par le même auteur Shunji Iwai, d’un film live datant de 2004 : Hana & Arisu dont nous vous reparlerons sous peu. La seconde est l’utilisation du procédé de rotoscopie (redessiner des scènes filmées en live). Il nous a d’ailleurs semblé qu’il s’agissait du meilleur choix possible pour transcender ce genre de récit intime, qui n’aurait peut-être pas brillé sans.

HANA ET ALICE MÈNENT L’ENQUÊTE nous raconte l’histoire de Alice, gamine tout juste installée dans un nouveau quartier. Son arrivée au lycée local n’est pas forcément ultra-heureuse : rejetée et boudée par ses camarades de classe, mais également installée à la place d’un jeune homme disparu il y a un an : “Judas”… Qui était-il ? Dans quelles circonstances a t-il disparu ? Alice mènera l’enquête, et finira par rencontrer Hana…

Ne vous fiez pas au titre du film: d’enquête, il ne sera que relativement question. HANA ET ALICE MÈNENT L’ENQUÊTE est surtout une affaire d’immersion dans une vie de quartier urbain japonais, et de préoccupations adolescentes; les personnages et leurs aspirations, voilà tout le cœur et l’intérêt du film. C’est ainsi que nous plongeons dans le quotidien d’Alice, ado un peu con, fille d’une mère qui se rêvait star, possédant son petit charisme mais pas grand chose de plus (pas de passion, pas de vie sociale). le film nous colle littéralement à elle, et nous invite à l’accompagner dans sa nouvelle vie. Apprivoiser ce quartier, ce lycée, ces nouvelles têtes. Sa vie riche en choses inédites, apparaît peu aimable dans un premier temps, et régie par le non-évènement. Pourtant, au niveau de l’intime, ces non-événements sont en réalité de véritables chamboulements qui, par leur somme, permettront d’évoluer. Alice réapprendra à faire confiance, à se faire des amis, à trouver sa place au sein d’un groupe, à se trouver une passion. Il ne s’agit pas encore de grandir, mais de s’apprécier et se connaître mieux, grâce à l’Autre.

Photo du film HANA ET ALICE MÈNENT L'ENQUÊTE

© Eurozoom

La seconde partie du film, marquée par la rencontre avec Hana, sera l’occasion de poursuivre cette découverte de soi, mais également la chasse au non évènement, à l’extérieur du lycée. Les péripéties (rater un train, pas d’argent pour un taxi) seront l’occasion de rencontres improbables, prenant un atour très émouvant, parce que très simple. Si l’on n’était pas vraiment surs de la direction prise par le film jusque là (une enquête ? Une chronique adolescente ?), tout s’éclaircit grâce aux scènes du camion – les plus intimes, mais également les plus belles du film. L’enquête restera lointaine et effacée, mais trouvera un sens beaucoup plus palpable. Hana, cette deuxième gamine tout aussi chamboulée qu’Alice, nous fera également rentrer dans son univers.

“Une enquête..? Plutôt une jolie immersion dans la vie d’un quartier urbain japonais, ainsi qu’une auscultation de préoccupations adolescentes.”

HANA ET ALICE MÈNENT L’ENQUÊTE utilise par ailleurs, la technique de la rotoscopie (re-dessiner un film live, comme A Scanner Darkly) pour son animation. Cette technique associe les mouvements naturels des acteurs au dessin plus… “manga”, des visages. Cela permet d’allier naturalisme et exacerbation émotionnelle, dans un résultat d’une fluidité exemplaire.
Le film aligne ainsi les scènes “inutiles et gratuites” mais leur donne une résonance émotionnelle, à travers l’animation. C’est cohérent et remarquablement utilisé.

HANA ET ALICE MÈNENT L’ENQUÊTE est un petit voyage particulièrement exotique nous présentant ces petites habitudes et préoccupations typiquement japonaises, rendues presque universelles par le prisme de l’adolescence et des premiers bouleversements. En somme, un petit film intime qui fait du bien.

Georgeslechameau

D’ACCORD ? PAS D’ACCORD ?

INFORMATIONS

Affiche du film HANA ET ALICE MÈNENT L'ENQUÊTE

Titre original : Hana to Alice Satsujin Jiken
Réalisation : Shunji Iwai
Scénario : Shunji Iwai
Acteurs principaux : Yû Aoi, Anne Suzuki, Shôko Aida
Animation
Pays d’origine : Japon
Sortie : 11 mai 2016
Durée : 1h40min
Distributeur : Eurozoom
Synopsis : Alice intègre un nouveau collège où circule une étrange rumeur concernant un meurtre commis un an plus tôt. La victime est un mystérieux “Judas”…
BANDE ANNONCE
Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Please Login to comment
avatar
  S'abonner  
Notifications :

« HANA ET ALICE MÈNENT L’ENQUÊTE » : chronique adolescente teintée de naturalisme

0