Nous relayons via Deadline ce court-métrage de Kathryn Bigelow (réalisatrice de l’excellent Point Break, ou sur un autre registre, de  Démineurs et Zero Dark Thirty)

LAST DAYS dénonce en 3min30, dans un mélange d’animation et d’images-réalité, le trafic d’ivoire. Plus encore, elle relie avec une logique incontestable ces objets faits d’ivoire faisant partie de notre quotidien, au trafic d’armes, au terrorisme, à l’extinction d’un espèce.

Un court-métrage d’une force certaine – le style spectacle-documentaire de Bigelow fonctionnant à merveille. Marquant et poussant à la réflexion, même si son caractère très factuel est évidemment à contextualiser.
On vous encourage à visiter le site www.lastdaysofivory.com pour plus d’informations, ou pour soutenir cette cause.

LAST DAYS

Kathryn Bigelow explique :

« J’ai récemment pris conscience de la diabolique connexion entre le braconnage d’éléphants et le terrorisme international ; les deux impliquent la mort d’innocents, et les deux nécessitent d’agir urgemment. Faire un long-métrage sur le sujet prendrait des années, pendant lesquels plus de gens et d’éléphants continueraient à mourir… Au lieu de cela, j’ai approché une équipe de réalisateurs pour faire LAST DAYS. On s’est dit qu’un court métrage d’animation toucherait une audience plus large – même si a coté de cela, le massacre continue alors qu’internet est rempli d’images choquantes de massacre d’éléphants. Il y a toutefois de toutes petites choses que nous pouvons tous faire pour stopper la disparition des éléphants sauvages, comme supprimer par de petites actions, les fonds à ces réseaux terroristes d’envergure internationale. »

Last Days

Kathryn Bigelow dénonce le trafic d’ivoire avec LAST DAYS

0