fait partie de la jeune génération de réalisateurs, qui tend à re-dynamiser le fameux esprit Sundance.

Lui, ainsi que Kelly Reichardt (Night Moves, La Dernière Piste), Jeff Nichols (Mud, Take Shelter), Shane Carruth (Primer, Upstream Color), Sean Durkin (Martha, Marcy, May, Marlene) et quelques autres, possèdent cet excédent de sensibilité qui les différencie des autres auteurs, les singularise dans le milieu très codifié du cinéma indépendant américain (Voir notre article sur States of Grace)

Ses deux précédents films, Blue Valentine et The Place Beyond the Pines, avaient en commun la volonté de s’affranchir de limites temporelles, et ambitionnaient de raconter des personnages au travers des années, rendre compte d’un cheminement aussi bien narratif, que psychologique et social. L’un était un drame sentimental, l’autre un polar, les deux, très réussis.
Aidés il est vrai, par des acteurs investis et convaincants, comme Ryan Gosling, Michelle Williams, Bradley Cooper, Ben Mendelsohn, ou Dane DeHaan.

Son prochain film , THE LIGHT BETWEEN OCEANS adopte un long titre comme The Place… Est-ce un nouvel aveu d’ambition ?
En tous cas, nous sommes ravis de savoir l’excellent  vu entre autres, chez Steve McQueen (Hunger, Shame, 12 years a slave), la rare  (The Fountain, The LobsterYouth) et notre chouchoue du moment Alicia Vikander (Ex Machina, U.N.C.L.E., Mémoires de jeunesse; bientôt dans The Danish Girl et Millenium IV) au casting de ce film qui s’annonce comme intimiste, sensible et anxiogène.

12191932_10153150439846727_8694310773315810856_n

INFORMATIONS
Titre original : THE LIGHT BETWEEN OCEANS
Réalisation : Derek Cianfrance
Scénario : Derek Cianfrance
Acteurs principaux : Michael Fassbender, Rachel Weisz,
Pays d’origine : U.S.A.
Sortie : Inconnue
Synopsis :Peu après la fin de la Première Guerre mondiale, un gardien de phare et son épouse découvrent dans un canot une petite fille âgée de deux mois et un cadavre, et décident d’élever cet enfant comme le leur.
(L’article date du 14 juillet 2014)