Vince Vaughn est Frank Semyon dans True Detective Saison 2, HBO.

[CRITIQUE SÉRIE] TRUE DETECTIVE S02E02

Mise en scène
7
Scénario
7.5
Casting
9
Photographie
6
Mystère
7.5
Montage
7.5
Note lecteurs4 Notes
7.4
7.5

Les dernières images de l’épisode 1 de TRUE DETECTIVE réunissaient enfin nos trois enquêteurs autour du meurtre mystérieux de Caspere, administrateur aux mœurs inquiétantes, chargé de la signature d’un contrat gigantesque entre les autorités de la ville de Vinci et plusieurs clans mafieux. Après le pilote de cette saison 2 sous forme de prologue très détaillé nous présentant les trajectoires déviantes de ces policiers et du criminel Frank Semyon (Vince Vaughn), ce deuxième épisode embraye pour faire avancer l’intrigue.

Toutefois, c’est tout juste si on passe la seconde. Nic Pizzolatto mène toujours son récit d’un pas lancinant, alors qu’on attendait de la participation du réalisateur  Justin Lin (Fast and Furious : Tokyo Drift, F&F 4, 5 et 6) une franche accélération.

Nic Pizzolatto s’amuse toujours autant à nous décrire les ressorts psychologiques de ses personnages et les replis crasseux de Vinci, au détriment des rebondissements attendus dans ce type de divertissement. L’auteur de TRUE DETECTIVE creuse le sillon littéraire entamé dans la saison 1, sous influence manifestement du roman Mystic River de Dennis Lehane. La ville boursouflée pèse sur les personnages, pris de léthargie et dénués de motivation première. Englués dans leur passé, les flics comme les voyous se débattent pour sauver l’illusion que leur vie a un sens. Le récit avance par les remous que créent les personnages dans leur entourage personnel avant, on l’espère, une onde de choc qui ébranlera Vinci dans ses fondations.

Adopter une vision déterministe, point de vue rarissime à Hollywood où le héros volontariste est roi, est plus que louable, toutefois il est difficile de savoir si la posture de Nic Pizzolatto est idéologique ou motivée par un plan dont nous découvrirons les détails pas à pas.

Rachel McAdams est Ani Bezzerides dans True Detective, saison 2, HBO.
Rachel McAdams est Ani Bezzerides dans True Detective, saison 2, HBO.

Ce deuxième épisode réussit à créer un véritable attachement au flic véreux Ray Velcoro, notamment grâce à la performance de Colin Farrell face à une Rachel McAdams encore un peu transparente, mais surtout confronté à son ex-femme. Colin Farrell arrive à nous émouvoir avec un personnage pourtant détestable sur le papier. Irrévérencieux, colérique et paumé, Ray Velcoro (Colin Farrell) suscite l’empathie, rappelant les moments de faiblesse de Rust Cohle magistralement interprété par Matthew McConaughey dans la saison 1.

Après autant d’efforts pour nous séduire, le dénouement de Night Finds You pourra surprendre, mais a le mérite de relancer l’intérêt pour l’intrigue. A ce stade, on sent poindre chez l’auteur le besoin de critiquer le désir du spectateur d’être surpris d’une manière conventionnelle. Comme le dit Ray Velcoro (Colin Farrell) : « On a le monde qu’on mérite. »

« Le récit avance par les remous que créent les personnages dans leur entourage personnel, avant, on l’espère, une onde de choc qui ébranlera Vinci dans ses fondations. »

Spoiler important : analyse de l'intrigue et de la fin de l'épisode
Colin Farrell tire l’épisode vers le haut par sa performance lorsque Ray plaide auprès de son ex-femme de ne pas suspendre son droit de visite. Violent et imprévisible, Ray serait immédiatement jugé incapable d’élever son fils par n’importe quel juge à jeun. Aussi dysfonctionnelle qu’elle soit, la relation de ce flic impulsif avec son fils introverti, est tout ce qui peut encore le structurer, donner un sens à sa vie. Lui retirer cette chance, c’est enlever à Ray tout repère moral, dans une ville qui en est complètement dépourvu.

Ray Velcoro (Colin Farrell) suit les instructions de Frank Semyon (Vince Vaughn) contre la promesse incertaine de recevoir assez d’argent pour récupérer la garde ce son fils lors du procès à venir. Ray retrouve la résidence secondaire de Caspere, où l’administrateur de la fortune de Frank se cachait pour assouvir ses désirs les plus sombres. Relevant les indices dans l’appartement, Ray n’aperçoit que trop tard la présence d’un intrus masqué qui lui tire dessus à deux reprises, dont une fois à bout-portant. Rien n’indique explicitement que Ray soit mort à la fin de l’épisode, mais on imagine mal comment il réussirait à survivre à ses blessures.

[pullquote]On a le monde qu’on mérite.[/pullquote]

Tout l’épisode est structuré autour de l’impossibilité pour Ray de naviguer entre le maire de Vinci qui lui demande de freiner l’enquête, et le mafieux Frank Semyon (Vince Vaughn) qui exige qu’il l’a poursuive avec le plus grand zèle pour retrouver ses 6 Millions d’économies personnelles. Ce final est donc doublement surprenant, puisqu’il tue dans l’œuf à la fois le développement potentiel d’une intrigue enfin stimulante, et un personnage qui avait gagné notre sympathie. Nic Pizzolatto a-t-il succombé au rêve démiurge du romancier : tuer son personnage principal, simplement pour le plaisir d’en éprouver le pouvoir ?

La direction d’acteurs dans Night Finds You est bien meilleure que dans The Western Book of The Dead (Saison 2, épisode 1), grâce à l’utilisation d’objets qui permettent aux acteurs d’incarner un peu plus leur personnage. La façon dont Vince Vaughn broie ses lunettes sans s’en apercevoir en dit plus long sur la colère qui le ronge que les doutes qu’il exprimait à sa femme dans le premier épisode. Il suffit de voir Rachel McAdams aspirer la fumée de sa cigarette électronique pour saisir son anxiété, ou le « repas » que prépare Taylor Kitsch à sa mère pour ressentir son dégoût mêlé de culpabilité.

Night Finds You est le véritable départ de cette nouvelle histoire de TRUE DETECTIVE. Si le second épisode pose des enjeux plus engageants que le premier, il permet surtout de rencontrer les personnages qui peuplent cette ville-miroir d’Hollywood. Ray Velcoro (Colin Farrell) et ses comparses ne sont plus simplement des sommes d’information abstraites, mais des êtres de chair et de sang qui commencent à vivre sous nos yeux. Nic Pizzolatto nous offre enfin l’occasion d’explorer à leur côté les manoirs décadents de Vinci, de s’intéresser à leurs soucis et de craindre pour leur vie.

@thomas_coispel

INFORMATIONS

Récapitulatif des épisodes

Titre original : Night Finds You
Réalisation : Justin Lin
Scénario : Nic Pizzolatto
Acteurs principaux : Colin Farrell, Rachel McAdams, Taylor Kitsch, Kelly Reilly et Vince Vaughn
Pays d’origine : U.S.A
Sortie : 29/06/15
Durée : 58mn
Distributeur : HBO/OCS
Synopsis : Un meurtre bizarre rassemble trois enquêteurs et un criminel, qui devront chacun se frayer un chemin à travers les conspirations de Vinci.

BANDE-ANNONCE

Zeen is a next generation WordPress theme. It’s powerful, beautifully designed and comes with everything you need to engage your visitors and increase conversions.

Plus d'articles
THE EDDY, l’étonnant fiasco de Netflix – Critique