Soutenir Le Blog Du Cinéma ? Cliquez ici !
Belfast
Crédit : Focus Features

BELFAST, le renouveau de Branagh – Critique

Tableau enfantin des révoltes irlandaises des années 60, Kenneth Branagh nous dévoile avec BELFAST un récit personnel et émouvant.

1969. Belfast. Buddy a 9 ans. Son père passe ses semaines à travailler en Angleterre pendant que le jeune garçon vit avec le reste de sa famille sa routine dans les rues de la capitale irlandaise. Les tensions démarrent rapidement entre catholiques et protestants, la paisible harmonie qui liait jusqu’alors le quartier s’apprête à être rompue. Dans ce conflit, tout semble indiquer qu’il est nécessaire de choisir un camp, le père de Buddy n’en fait rien, encensant le conflit. Face aux discours évangéliques politiques et à la division du quartier dans lequel il a grandi, le jeune garçon aux yeux écarquillés va trouver une échappatoire dans les Arts et dans l’amour de sa famille.

Belfast
Crédit : Focus Features

Changement de registre

Quelques semaines après la sortie de Mort sur le Nil, Kenneth Branagh laisse de côté les blockbusters et présente une fiction basée sur ses souvenirs personnels et nommée pas moins de 7 fois aux Oscars. Avec BELFAST, c’est un vrai retour aux sources que nous offre le réalisateur. Il fusionne l’Histoire et son vécu personnel, sous le regard d’un jeune enfant ; un mélange efficace d’universel et d’intime, de violence et d’innocence. Avec un bicolore chromatique efficace rappelant le cinéma d’auteur contemporain, Branagh tente de nous montrer en quoi ce conflit religieux a impacté son imaginaire. Un imaginaire d’enfant interprétant chaque événement avec un regard biaisé qui servira ici de fil rouge narratif.

De BELFAST émane beaucoup de chaleur humaine et de sensibilité. Plein d’humour et de gaieté, c’est un récit d’apprentissage particulièrement sentimental et non un récit de conflit politique fondé sur un message de violences et de désespoir comme on a déjà vu pour illustrer ces drames en Irlande du Nord. Le dilemme n’est pas ici de choisir un camp, mais d’abandonner ou non sa ville natale aux mains d’extrémistes.

On peut regretter quelques décors faisant assez “accessoires” et ne favorisant pas une contextualisation spatiale déjà faible, parfois aux allures de pièce de théâtre. Aussi, un engagement plus prononcé dans ce contexte politique aurait été appréciable : ici, même s’il n’est pas l’enjeu principal du film, le conflit reste trop flou et trop peu expliqué pour en cerner tous les enjeux. Il est comme filtré par l’insouciance de l’enfance. A la différence de Jojo Rabbit, on retrouve ici un enfant qui boit toutes sortes d’informations, mais ne semble en tirer aucun message. Un manque de folklore, d’audace et une imagination finalement bien sage, on retombe dans les travers des œuvres de Branagh : un sujet percutant traité en surface et sans réelle appropriation. 

Belfast
Crédit : Focus Features

Sage chronique d’enfance

BELFAST n’en reste pas moins une réussite avec cette approche assez effacée de son sujet. Des acteurs brillants dans leur performance valorisent l’œuvre de Branagh. On remarquera en particulier Judi Dench, toujours aussi attachante et parfaite, et Caitriona Balfe, véritable force de ce film. La mise en scène et le montage assurent l’essentiel en restant classiques et rythmés par la variété proposée, certains plans détonnent par leur originalité alors que l’usage du gros plan lasse très rapidement.

BELFAST est un film sans prise de risques qui se veut tout de même soigné. Le véritable discours d’identité et de violence n’est évoqué que par fragments alors que l’on découvre le monde routinier et artificiel dans lequel grandit Buddy. Filmé en studio en pleine période de pandémie, on découvre l’univers de l’enfant qu’était Kenneth Branagh, un univers semblant si petit et familier que l’on comprend l’auteur dans son attachement, mais aussi de sa peur face au monde inconnu en dehors des portes de sa ville. Des conflits communautaires abordés avec légèreté, une prouesse rare dans la panoplie de films que nous offre le cinéma actuel. 

Paul GRÉARD

Note des lecteurs2 Notes
Titre original : Belfast
Réalisation : Kenneth Branagh
Scénario : Kenneth Branagh
Acteurs principaux : Caitriona Balfe, Jamie Dornan, Jude Hill
Date de sortie : 02 mars 2022
Durée : 1h39min
3
Étonnant

Écoutez-nous !

Soutenez-nous !

Soutenez-nous !
Rédacteur
S’abonner
Notifier de
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
0
Un avis sur cet article ?x