Crédits : Silex Films - Germaine Films

ROSE, Aurélie Saada et Françoise Fabian, femmes de caractère – Critique

Pour ROSE, premier long métrage d’Aurélie Saada, la réalisatrice de 43 ans s’est inspirée de ses déboires pour écrire l’histoire de son héroïne, interprétée par Françoise Fabian. À l’aube de ses quatre-vingt ans, Rose perd l’homme de sa vie. Dévastée, la vieille dame se laisse aller… Après tout, que reste-t-il à vivre à 78 ans ?

Rose redécouvre la sensualité

Peu après la mort de son époux, Rose accompagne sa fille (Aure Atika) à un dîner. Réticente à cette soirée, elle reste effacée et silencieuse. Mais au cours du repas, une dernière invitée se joint à la fête. Son nom ? Marceline Loridan-Ivens, la célèbre auteure et scénariste – rescapée des camps Auschwitz-Birkenau, où elle connut Simone Veil. Fascinée par la vision de cette nonagénaire fumeuse de joint et sans tabou, Rose réalise que la vie d’une femme ne se cantonne pas à de son âge.

Commence alors une révolution intime pour cette veuve que l’on voudrait, autour d’elle, plus éplorée. Déstabilisé par son changement d’attitude, un de ses fils (Damien Chapelle) lui rappelle qu’elle est « en deuil » comme si, pour être une femme respectable, Rose devait rester une bonne épouse même après la mort de son mari.

À l’origine de ce projet, il y a d’abord une vraie rencontre entre la grand-mère d’Aurélie Saada et Marceline Loridan-Ivens. En 2016, la réalisatrice organise un dîner chez elle et tout se passe exactement comme dans le film. Ce soir-là, la cinéaste est marquée par le regard lumineux de sa grand-mère et par ses joues roses (d’où le titre). Après le départ des derniers invités, elle allume son ordinateur et écrit le synopsis.

Crédits : Silex Films – Germaine Films

La renaissance d’Aurélie Saada

ROSE, c’est aussi l’histoire de la réalisatrice. À l’âge de 30 ans, quittée par l’homme qu’elle aime follement, elle se retrouve seule avec ses deux enfants. Elle est alors persuadée qu’elle ne se remettra pas de cette séparation qu’elle assimile à un deuil… et pourtant. Excitée par cette nouvelle vie faite de promesses et d’aventures, elle crée le groupe Brigitte, se redécouvre et renaît, à l’image de Rose.

Une cure de jouvence, une ode à la vie !

Françoise Fabian : le cœur et le corps de Rose

Pour écrire le scénario, Aurélie Saada s’associe à la scénariste Yaël Langmann – qui apparaît dans le film. Ensemble, elles subliment le personnage de cette septuagénaire qui redécouvre les joies de la vie. Très vite, le nom de Françoise Fabian s’impose comme une évidence. Femme forte et indépendante, l’actrice (née en Algérie) porte en elle cet Orient si cher et familier à la réalisatrice.

Lorsqu’elle reçoit le scénario, Françoise Fabian est stupéfaite : Rose est son autoportrait ! Aurélie Saada ne la connaît pas personnellement, et pourtant, Rose lui ressemble. Les deux femmes se rencontrent et c’est le coup de foudre immédiat. Pour elles, l’amour et l’amitié n’ont pas d’âge.

Pour son premier long métrage, Aurélie Saada nous montre ce que l’on ne voit jamais au cinéma : une femme âgée animée par ses désirs. Pourtant, ce film s’adresse à toutes les générations. Parce que nous sommes tous voués à vieillir, ROSE nous touche et nous rappelle que ce n’est pas si grave, la vieillesse, que tout est encore possible, à n’importe quel âge – même d’abuser de la vodka !

Audrey DENJEAN

https://www.dailymotion.com/video/x859dmc
Note des lecteurs0 Note
Titre original : Rose
Réalisation : Aurélie Saada
Scénario : Yaël Langmann, Aurélie Saada
Acteurs principaux : Françoise Fabian, Aure Atika, Grégory Montel
Date de sortie : 8 décembre 2021
Durée : 1h43min
4
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
0
Un avis sur cet article ?x
()
x