Cette nouvelle NUIT AU MUSÉE reprend sans surprise le pitch des précédents épisodes :
Ramener à la vie différents “habitants” d’un musée d’histoire naturelle, et observer leurs interactions.
Un concept prometteur, dans la confrontation entre plusieurs époques et cultures ! Surtout que chaque personnage est interprété par un acteur caractéristique d’un certain style comique… Seulement, c’était déjà le problème des précédents épisodes, c’est encore le cas ici : Shawn Levy se repose beaucoup trop sur ce concept. Comme s’il faisait entièrement confiance au talents d’improvisation de ses acteurs pour créer des interactions entre ces différentes légendes… Plutôt qu’à un réel travail d’écriture. Écriture de dialogues, d’un scénario, d’une mise-en-scène.

En résulte une sensation trop palpable de désorganisation, causée par l’alternance entre one-man-shows successifs et scènes d’action molles… Ainsi qu’une désagréable impression de répétition vis-à-vis des précédents épisodes, tant chez les personnages, qui ne présentent rien de nouveau, que dans les situations – se rapprochant du premier film. Le scénario prétexte à la délocalisation n’y change rien : le décor reste le même, les enjeux – en apparence négatifs – sont les mêmes… Avec une petite tendance au foutage de gueule quant à la solution de l’intrigue.
Toutefois, et c’est peut-être ce qui vous motivera à découvrir le film : malgré un manque notable de cohérence, l’enchaînement discontinu d’éléments calibrés et efficaces parvient à donner un véritable rythme à l’aventure.

La nuit au musée 3 (2)

Quelques notes sympathiques viennent également justifier le prix du billet ;
– le bestiaire qui, sans se renouveler, est suffisamment varié pour surprendre… Bien que certaines idées à même de donner une véritable ambiance au film, ne soient malheureusement pas développées (les statues greco-zombies)
– même s’ils ne proposent rien de neuf, on a apprécié retrouver l’humour particulier de Ben Stiller et Ricky Gervais – pince sans-rire chez le premier, semi-cynique chez le deuxième. En revanche, on ne comprend toujours pas l’engouement autour de Rebel Wilson et son humour poussif…
– on retiendra également la volonté de donner de l’épaisseur au personnage de Ben Stiller – via une pseudo relation filiale avec son(ses) fils ;
– ce tableau surprenant, ou l’action prend une tout autre “dimension”, très vidéoludique (on pense à un espèce de mix entre Portal et Braid) qui n’est pas sans rappeler les Looney Tunes – le film. (voir le tableau au risque de se spoiler la seule surprise du film);
– quelques blagues très efficaces, amenées par l’excellent Lancelot (Dan Stevens) ainsi qu’un caméo tout en second degré.
– un sursaut émotionnel final, tellement exagéré… qu’il nous a touché. Bizarrement.

La caractéristique commune à ces différents plaisirs individuels est le hors-sujet. Un hors-sujet qui met en exergue le caractère routinier, calibré et sans prise de risque du reste du film…
Toutefois, soyons honnêtes. LA NUIT AU MUSÉE 3 fait largement son job de divertissement bien rythmé, sans conséquences ni profondeur.

Les autres sorties du 4 février 2015

INFORMATIONS

4 février La Nuit au musée


Titre original : Night at the Museum 3: Secret of the Tomb
Réalisation : Shawn Levy
Scénario :  Michael Handelman, David Guion, D’après les personnages créés par Thomas Lennon,  Robert Ben Garant, Mark Friedman, David Guion, Michael Handelman
Acteurs principaux : Ben Stiller, Robin Williams, Owen Wilson, Steve Coogan, Ricky Gervais
Pays d’origine : U.S.A.
Sortie : 4 février 2015
Durée : 1h37min
Distributeur : Twentieth Century Fox France
Synopsis : Larry, le gardien de musée le plus survolté quitte New York pour Londres où il va vivre sa plus grande aventure. Accompagné de ses amis le Président Roosevelt, Attila, le Romain Octavius, Jedediah et le pharaon Ahkmenrah, ainsi que de nouveaux personnages délirants, il va tenter de sauver la magie avant qu’elle ne disparaisse à tout jamais.

BANDE-ANNONCE

[critique] LA NUIT AU MUSÉE 3

4