Du 25 au 29 janvier 2017, à lieu le FESTIVAL DU FILM FANTASTIQUE DE GÉRARDMER.

Notre spécialiste es-fantastique Arkham est membre du jury SyFy (en compagnie de @Clara_Kane de Golden moustache, @JournalDuGeek et @BraindamagedFr et de @SyFyfr), et aura l’immense honneur de départager parmi les films de la compétition, celui qui représente le mieux la quintessence du film fantastique.

Nous n’avons ainsi pas trop le droit de donner notre avis sur les films (hormis ceux déjà sortis en vidéo, comme le fantastique Under The Shadow), mais cela ne nous empêche pas de vous en parler un peu. Ou longuement.

En gros, la compétition se scinde en deux groupes: celui des films qui à partir d’un petit concept malin et d’une sensibilité particulière, se constituent comme un étalage d’archétypes et de clichés dans un pur film de genre sans autre prétention que celle du divertissement… Divertissement jouissif ou malaisant, mais divertissement. Et de l’autre, il y a des films qui à partir d’archétypes et de clichés, transcendent le film de genre via une relecture très personnelle de celui-ci. Dans ceux-ci, éclatent des obsessions d’auteur, un certain talent dans la réalisation, un contexte et une ambiance particuliers, ainsi qu’une volonté de provoquer et stimuler le spectateur au delà de ce qu’il voit et apprécie.

Les deux catégories accueillent le meilleur comme le plus anecdotique, et certains films en sont de parfaits hybrides, mais en tous cas, chacune des oeuvres de cette sélection possède ce petit truc (ou ce grand truc) qui justifie sa présence à Gérardmer.

Hâte d’en débattre avec notre cher Jury et de choisir celui qui représentera le meilleur du fantastique de 2017 !

GERARDMER 2017 : LES FILMS DE LA COMPETITION

=> cliquez sur l’image pour afficher l’article

Nous publierons à partir du dimanche 29 janvier, nos critiques et avis sur les films en compétition à Gérardmer, ainsi que nos impression sur l’édition 2017 du festival !

VOTRE AVIS ?

 

image_pdfimage_print

Gérardmer 2017 : focus sur les films de la compétition

de Georgeslechameau Temps de lecture : 2 min
0