CINÉMA : Les films les plus attendus en 2022

Robin Rédacteur

Après 5 mois d’attente pour ouvrir leurs portes, les salles obscures ont accueilli en 2021 les cinéphiles du monde entier qui ont pu découvrir les dernières œuvres de Denis Villeneuve, Pedro Almodóvar, Xavier Giannoli, Leos Carax et bien d’autres. Les plus grands cinéastes se sont réveillés, certains ont émergé et d’autre, inspirés par le confinement, ont tourné et sorti leurs films dans la foulée. Les plateformes ont d’ailleurs également dévoilé des films forts, semant même en fin d’année un débat lors du Festival Netflix à la Cinémathèque. Quels sont les films qui vont nous accompagner dans le salles obscures en 2022 ?

Il est toujours utile de le préciser, cet article reprend les sorties les plus attendues mais beaucoup manquent à l’appel. Pas de visuels dévoilés pour certaines, d’autres ne sont pas encore annoncées et certaines attendent encore une date suite à la crise sanitaire qui continuent d’impacter le secteur cinématographique. Les Festivals passeront par là et la prochaine cérémonie des Oscars influera possiblement sur les fréquentations et entrées des salles françaises. Sur ce, petit tour de l’année 2022 à venir.

355 de Simon Kinberg (05 janvier en salles)

Exit Marion Cotillard qui s’était consacrée à un autre projet, le gang féminin qui avait affolé Cannes en 2018 pour trouver des financements sort enfin sur grand écran. Une arme technologique capable de prendre le contrôle de réseaux informatiques tombe entre de mauvaises mains. Les agences de renseignements du monde entier envoient leurs agentes les plus redoutables là où l’arme destructrice a été localisée : à Paris.

355 de Simon Kinberg

LICORICE PIZZA de Paul Thomas Anderson (05 janvier en salles)

Alors que le film fait déjà énormément parlé de lui aux States, le nouveau chef d’œuvre annoncé du cinéaste américain, permettra aux fans de Paul Thomas Anderson de le retrouver 4 ans après l’incroyable Phantom Thread. L’histoire d’Alana Kane et Gary Valentine, deux adolescents qui grandissent, s’égarent et tombent amoureux dans la vallée de San Fernando, en 1973.

Licorice Pizza de Paul Thomas Anderson

SCREAM de Matt Bettinelli-Olpin et Tyler Gillett (12 janvier en salles)

Un nouveau souffle se répand sur la franchise Scream. Vingt-cinq ans après que la paisible ville de Woodsboro a été frappée par une série de meurtres violents, un nouveau tueur revêt le masque de Ghostface et prend pour cible un groupe d’adolescents. Il est déterminé à faire ressurgir les sombres secrets du passé.

Scream de Matt Bettinelli-Olpin et Tyler Gillett

NIGHTMARE ALLEY de Guillermo del Toro (19 janvier en salles)

2022 sera l’année de Guillermo del Toro qui délivrera un film pour les salles et un autre pour Netflix. Place ici à un thriller noir avec un casting hors normes : Bradley CooperCate BlanchettToni ColletteRooney Marra et Willem Dafoe. Alors qu’il traverse une mauvaise passe, le charismatique Stanton Carlisle débarque dans une foire itinérante et parvient à s’attirer les bonnes grâces d’une voyante. S’initiant auprès d’eux, il voit là un moyen de décrocher son ticket pour le succès et décide d’utiliser ses nouveaux talents pour arnaquer l’élite de la bonne société new-yorkaise des années 40. Stanton se met alors à échafauder un plan pour escroquer un homme aussi puissant que dangereux.

Nightmare Alley de Guillermo del Toro

NOS ÂMES D’ENFANTS (C’MON C’MON) de Mike Mills (26 janvier en salles)

Après 20th Century Women et Beginners, Mike Mills dévoile un film de fiction qui joue au caméléon avec le documentaire. Émouvant, réussi, pour avoir eu la chance de le voir, c’est déjà un coup de cœur 2022. Journaliste radio, Johnny interroge des jeunes à travers le pays sur leur vision du futur. Une crise familiale vient soudain bouleverser sa vie : sa sœur, dont il n’est pas très proche, lui demande de s’occuper de son fils, Jesse. Johnny accepte de le faire mais n’a aucune expérience de l’éducation d’un enfant.

C’Mon C’Mon de Mike Mills

MORBIUS de Daniel Espinosa (26 janvier en salles) – MAJ : décalé au 30 mars

Le dernier Spider-Man fait actuellement fureur et Disney continue d’étendre son univers après les deux volets de Venom. Place au nouvel anti-héros Marvel, apparu pour la première fois en 1971. Gravement atteint d’une rare maladie sanguine, et déterminé à sauver toutes les victimes de cette pathologie, le Dr Morbius tente un pari désespéré. Mais ce qui semble à première vue être un succès se révèle rapidement comme un remède potentiellement plus grave que la maladie.

Morbius de Daniel Espinosa

RED ROCKET de Sean Baker (02 février en salles)

Réalisateur et co-scénariste du fabuleux The Florida ProjectSean Baker avait intrigué la curiosité des spectateurs avec ce film lors du dernier festival de Cannes. Mikey Saber revient dans sa ville natale du Texas après des années de carrière de pornstar à Los Angeles. Il n’y est pas vraiment le bienvenu… Sans argent, sans emploi, il doit retourner vivre chez son ex-femme et sa belle-mère… Pour payer son loyer, il reprend ses petites combines mais une rencontre va lui donner l’espoir d’un nouveau départ.

Red Rocket de Sean Baker

MORT SUR LE NIL de Kenneth Branagh (09 février en salles)

Suite directe de l’adaptation du Crime de l’Orient-Express en 2017.​ Au cours d’une luxueuse croisière sur le Nil, ce qui devait être une lune de miel idyllique se conclut par la mort brutale de la jeune mariée. Ce crime sonne la fin des vacances pour le détective Hercule Poirot. A bord en tant que passager, il se voit confier l’enquête par le capitaine du bateau.

Mort sur le Nil de Kenneth Branagh

MOONFALL de Roland Emmerich (09 février en salles)

Bim, Bam, Boum, Roland Emmerich est de retour. Une mystérieuse force a propulsé la Lune hors de son orbite et la précipite vers la Terre. L’impact aura lieu dans quelques semaines, impliquant l’anéantissement de toute vie sur notre planète. Jo Fowler, ancienne astronaute qui travaille pour la NASA, est convaincue de détenir la solution pour tous nous sauver, mais seules deux personnes la croient : un astronaute qu’elle a connu autrefois, Brian Harper, et un théoricien du complot, K.C. Houseman. Ces trois improbables héros vont tenter une mission impossible dans l’espace… et découvrir que notre Lune n’est pas ce que nous croyons.

Moonfall de Roland Emmerich

THE INNOCENTS de Eskil Vogt (09 février en salles)

Passé inaperçu lors de la dernière sélection Un Certain Regard, ce film norvégien s’attaque au fantastique et s’inscrit dans la continuité de Lamb présent dans la même compétition du Festival de Cannes 2021. Dans la quiétude d’une banlieue assoupie par l’été nordique, quatre enfants se découvrent d’étonnants pouvoirs qu’ils convoquent innocemment dans leurs jeux, loin du regard des adultes. Alors qu’ils explorent leurs nouvelles aptitudes dans la forêt et le parc environnants, leurs distractions prennent peu à peu une tournure inquiétante.

The Innocents de Eskil Vogt

UNCHARTED de Ruben Fleischer (16 février en salles)

Adapté d’une des séries de jeux vidéo les plus célèbres et reconnues, Uncharted raconte l’histoire du jeune et Tom Holland a déchainé les foules du box-office mondial avec la sortie récente de Spider-Man : No Way Home. L’an prochain, il réalisera un de ses rêves en interprétant le héros de son jeu vidéo préféré en compagnie de Mark Wahlberg. Dans cette épopée d’action et d’aventure à travers le globe, les deux personnages principaux partent à la recherche périlleuse du « plus grand trésor du monde », tout en suivant des indices qui pourraient mener au frère de Nathan disparu depuis longtemps.

Uncharted de Ruben Fleischer

SIMONE, LE VOYAGE DU SIÈCLE de Olivier Dahan (23 février en salles)

15 ans après le phénomène La Vie en Rose (2007), Olivier Dahan s’attaque au biopic d’une autre grande française. Le destin de Simone Veil, son enfance, ses combats politiques, ses tragédies. Le portrait épique et intime d’une femme au parcours hors du commun qui a bousculé son époque en défendant un message humaniste toujours d’une brûlante actualité.

Simone, le Voyage du Siècle de Olivier Dahan

THE BATMAN de Matt Reeves (02 mars en salles)

Robert Pattinson succède à Ben Affleck et reprend le costume de l’homme chauve-souris. Deux années à arpenter les rues en tant que Batman et à insuffler la peur chez les criminels ont mené Bruce Wayne au coeur des ténèbres de Gotham City. Lorsqu’un tueur s’en prend à l’élite de Gotham par une série de machinations sadiques, une piste d’indices cryptiques envoie le plus grand détective du monde sur une enquête dans la pègre. Alors que les preuves s’accumulent et que l’ampleur des plans du coupable devient clair, Batman doit forger de nouvelles relations et rétablir un semblant de justice au milieu de l’abus de pouvoir et de corruption.

The Batman de Matt Reeves

BELFAST de Kenneth Branagh (02 mars en salles)

Kenneth Branagh, qui dévoilera aussi Mort sur le Nil, présente ici un film beaucoup plus intimiste. Caitriona Balfe, Judi Dench, Jamie Dornan sont présents dans ce drame présenté au dernier Festival de Toronto et déjà nommé dans 7 catégories aux Golden Globes 2022. Chronique de la vie d’un petit garçon irlandais et sa famille ouvrière au milieu des émeutes de la fin des années 60.

Belfast de Kenneth Branagh

OGRE de Arnaud Malherbe (09 mars en salles)

La Nuée et Teddy affichaient fièrement les couleurs du film fantastique français en 2021, cette année c’est Arnaud Malherbe qui possède cette lourde tâche. Fuyant un passé douloureux, Chloé démarre une nouvelle vie d’institutrice dans le Morvan avec son fils. Accueillie chaleureusement par les habitants du village, elle tombe sous le charme de Mathieu, un médecin charismatique et mystérieux. Mais de terribles événements perturbent la tranquillité des villageois : un enfant a disparu et une bête sauvage s’attaque au bétail. Jules est en alerte, il le sent, quelque chose rôde la nuit autour de la maison.

Ogre de Arnaud Malherbe

DOWNTON ABBEY II de Simon Curtis (16 mars en salles)

Dans la continuité de la série éponyme et du premier volet au cinéma, la famille Crawley revient sur nos écrans dont une partie de l’histoire sera basée dans le Sud de la France. La famille aristocrate s’apprête à célébrer deux mariages à Downton Abbey, toute la maisonnée est en émoi quand ils apprennent que Lady Violet vient d’hériter d’une villa située dans le sud de la France. La comtesse douairière enjoint alors les membres de sa famille à se rendre sur la Côte d’Azur en quête de son mystérieux passé.

Downton Abbey II de Simon Curtis

CYRANO de Joe Wright (23 mars en salles)

Après son dernier film passé inaperçu l’an dernier sur Netflix – La Femme à la Fenêtre (2021) -, le cinéaste londonien s’est lancé dans le défi du drame musical. Cyrano De Bergerac est un homme bien en avance sur son temps qui brille autant par la dextérité de sa répartie que par celle de son épée. Mais persuadé que son apparence le prive à jamais de l’amour de celle qui lui est chère, la resplendissante Roxanne, il ne se résout pas à lui avouer sa flamme, la laissant ainsi succomber aux charmes du beau Christian.

Cyrano de Joe Wright

LE SECRET DE LA CITÉ PERDUE (THE LOST CITY) de Aaron et Adam Nee (23 mars en salles)

Sandra Bullock, Channing Tatum et même Daniel Radcliffe et Brad Pitt au casting d’une comédie d’aventure. Une auteure à succès de romans à l’eau de rose doit faire la tournée de promotion de son dernier ouvrage avec le modèle de la couverture. A la suite d’un enlèvement, ils se retrouvent tous les deux coincés dans la jungle.

Le Secret de la Cité Perdue de Aaron et Adam Nee

BRUNO REIDAL de Vincent Le Port (23 mars en salles)

Ce drame historique a été présenté à la Semaine de la Critique du dernier Festival de Cannes et lors de l’Etrange Festival 2021. Une auteure à succès de romans à l’eau de rose doit faire la tournée de promotion de son dernier 1er septembre 1905. Un séminariste de 17 ans est arrêté pour le meurtre d’un enfant de 12 ans. Pour comprendre son geste, des médecins lui demandent de relater sa vie depuis son enfance jusqu’au jour du crime. D’après l’histoire vraie de Bruno Reidal, jeune paysan du Cantal qui, toute sa vie, lutta contre ses pulsions meurtrières.

Bruno Reidal de Vincent Le Port

AMBULANCE de Michael Bay (30 mars en salles)

Le cinéaste américain, connu pour ses explosions spectaculaires, avait dévoilé une impressionnante vidéo de tournage il y a quelques mois. Place désormais au film fini. Will Sharp, un vétéran décoré fait appel à la seule personne indigne de confiance, son frère adoptif Danny pour trouver l’argent afin de couvrir les frais médicaux de sa femme. Celui-ci lui propose un coup : le plus grand braquage de banque de l’histoire de Los Angeles : 32 millions de dollars. Leur affaire prend un tour spectaculairement désastreux et les deux frères n’ont pas d’autre choix que de détourner une ambulance.

Ambulance de Michael Bay

INEXORABLE de Fabrice Du Welz (06 avril en salles)

Autre film présenté à l’Etrange Festival, le nouveau thriller noir du réalisateur Belge Fabrice du Welz. Marcel Bellmer, écrivain incarné par l’incroyable Benoit Poelvoorde, ne trouve plus l’inspiration depuis son premier roman à succès. Il emménage avec sa femme, l’éditrice Jeanne Drahi, et leur fille, dans l’immense demeure familiale dont ils viennent d’hériter. Mais une étrange jeune fille, Gloria, va s’immiscer dans la vie de la famille et déclencher une série d’événements inexorables.

Inexorable de Fabrice Du Welz

LES ANIMAUX FANTASTIQUES 3 : LES SECRETS DE DUMBLEDORE de David Yates (13 avril en salles)

Dans les années 1930, les sorciers vont être impliqués dans la Seconde Guerre mondiale. Avec l’ascension rapide de Gellert Grindelwald au pouvoir, Albus Dumbledore confie à Norbert Dragonneau et à ses amis une mission qui les conduira à affronter les partisans de Grindelwald, de plus en plus nombreux, et à croiser la route de nouvelles créatures. Mais conscient de l’importance des enjeux et de la guerre qui approche, Dumbledore se demande combien de temps encore il pourra demeurer en marge des événements.

Les Animaux Fantastiques 3 : Les Secrets de Dumbledore de David Yates

NITRAM de Justin Kurzel (20 avril en salles)

Couronné de la Palme d’Or 2021 du Meilleur Acteur pour Caleb Landry, le réalisateur de MacBeth (2015) réalise un drame glaçant. En Australie dans le milieu des années 90, Nitram vit chez ses parents, où le temps s’écoule entre solitude et frustration. Alors qu’il propose ses services comme jardinier, il rencontre Helen, une héritière marginale qui vit seule avec ses animaux. Ensemble, ils se construisent une vie à part. Quand Helen disparaît tragiquement, la colère et la solitude de Nitram ressurgissent. Commence alors une longue descente qui va le mener au pire.

Nitram de Justin Kurzel

L’AFFAIRE COLLINI de Marco Kreuzpaintner (27 avril en salles)

Nouveau film allemand judiciaire sur fond d’histoire nazie : Pourquoi Fabrizio Collini a-t-il assassiné Hans Meyer, un industriel de la haute société allemande ? Comment défendre un accusé qui refuse de parler ? En enquêtant sur ce dossier, son avocat découvrira le plus gros scandale juridique de l’histoire allemande, et une vérité à laquelle personne ne veut se confronter.

L’Affaire Collini de Marco Kreuzpaintner

THE NORTHMAN de Robert Eggers (18 mai en salles)

Connu pour ses films d’horreur « nouvelle vague », Robert Eggers livre cette année un blockbuster indépendant après les glaçants The Witch (2015) et The Lighthouse (2019). Au 10e siècle, Amleth, un prince nordique, se lance dans une quête afin de venger la mort de son père.

The Northman de Robert Eggers

TOP GUN : MAVERICK de Joseph Kosinski (25 mai en salles)

Sans cesse repoussé, le deuxième volet du film mythique de 1986 sortira enfin en salles cet été. Après avoir été l’un des meilleurs pilotes de chasse de la Marine américaine pendant plus de trente ans, Pete “Maverick » Mitchell continue à repousser ses limites en tant que pilote d’essai. Il refuse de monter en grade, car cela l’obligerait à renoncer à voler et est alors chargé de former un détachement de jeunes diplômés de l’école Top Gun pour une mission spéciale qu’aucun pilote n’aurait jamais imaginée.

Top Gun : Maverick de Joseph Kosinski

JURASSIC WORLD : LE MONDE D’APRÈS de Colin Trevorrow (08 juin en salles)

Le troisième volet de la saga « Jurassic World« . Les dinosaures ont quitté leur ile et prennent le pouvoir sur les villes humaines. Chris Pratt et Bryce Dallas Howard seront rejoints par les acteurs des films originaux : Sam Neill, Jeff Goldblum et Laura Dern reviennent combattre les monstres jurassiques dans ce film qui ne devrait pas être le dernier de la franchise.

Jurassic World : Le Jour d’Après de Colin Trevorrow

BUZZ L’ÉCLAIR de Angus MacLane (22 juin en salles)

Spin-off Disney/Pixar consacré à la jeunesse de Buzz L’Eclair, l’histoire de l’homme derrière la célèbre réplique « Vers l’infini et au-delà ». Plus réaliste, plus moderne. Le film d’animation s’annonce comme une des brillantes surprises cinéma de cette année 2022, Pete Docter (réalisateur de Vice-Versa (2015) et Soul (2020)) étant son scénariste.

ELVIS de Baz Luhrmann (22 juin en salles)

Biopic fortement attendu cette année. La vie et l’œuvre musicale d’Elvis Presley, interprété par Austin Butler, à travers le prisme de ses rapports complexes avec son mystérieux manager, le colonel Tom Parker. Le film explorera leurs relations sur une vingtaine d’années, de l’ascension du chanteur à son statut de star inégalé, sur fond de bouleversements culturels et de la découverte par l’Amérique de la fin de l’innocence.

NOPE de Jordan Peele (20 juillet en salles)

Nouveau film du réalisateur des films d’horreur psychologiques Get Out (2017) et Us (2019). Hormis le casting – Daniel KaluuyaKeke PalmerSteven Yeun -, rien n’a encore été dévoilé pour ce thriller d’épouvante signé Jordan Peele.

Nope de Jordan Peele

MISSION : IMPOSSIBLE 7 de Christopher McQuarrie (28 septembre en salles)

Suite de la saga à succès produite et avec Tom Cruise. L’acteur compte à nouveau impressionner les spectateurs avec des cascades à couper le souffle. Mission : Impossible – Fallout (2018) avait rapporté plus de 791 115 104$ dans le monde entier.

Mission : Impossible 7 de Christopher McQuarrie

DON’T WORRY DARLING de Olivia Wilde (05 octobre en salles)

Florence Pugh et Harry Styles incarneront les personnages principaux du nouveau film de Olivia Wilde. La chronique d’une communauté isolée dans le désert californien en plein cœur des années 1950, au sein de laquelle une femme au foyer voit sa vie être chamboulée.

Don’t Worry Darling de Olivia Wilde

SPIDER-MAN : ACROSS THE SPIDER-VERSE (PART ONE) de Joaquim Dos Santos, Kemp Powers et Justin Thompson (12 octobre en salles)

Oscar du Meilleur film d’animation en 2019, Spider-Man : New Generation aura droit à une première suite dont la sortie est prévue en salles. Miles Morales se lance pour une aventure épique qui entraînera notre héros sympa originaire de Brooklyn, à travers le Multivers pour unir ses forces à celles de Gwen Stacy et une nouvelle équipe de Spider-héros pour faire face au méchant le plus puissant qu’ils n’aient jamais affronté.

Spider-Man : Accross the Spider-Verse (Part One) de Joaquim Dos Santos

L’ORIGINE DU MAL de Sébastien Marnier (02 novembre en salles)

Alors qu’il écrit déjà la suite, Sébastien Marnier dévoilera fin d’année son dernier thriller familial après L’Heure de la Sortie (2019) et Irréprochable (2016). Ouvrière dans une conserverie, Stéphane reprend contact avec Serge, ce père qu’elle n’a jamais connu. Elle découvre alors un homme extrêmement riche, reclus dans son immense demeure et entouré des femmes de sa vie qui vont chercher à la déstabiliser. Pour les impressionner, Stéphane s’invente une autre vie. Les jalousies et les rancœurs commencent à fracturer la famille. Le mal se répand.

L’Origine du Mal de Sébastien Marnier

SHE SAID de Maria Schrader (16 novembre en salles)

Carey MulliganZoe Kazan et Patricia Clarkson seront au cast de ce film qui retrace l’investigation menée par Jodi Kantor et Megan Twohey pour le New York Times au sujet des accusations d’agressions sexuelles commises par le producteur d’Hollywood, Harvey Weinstein. Un air de Scandale (2020).

Promising Young Woman de Emerald Fennel

RASCALS de Jimmy Laporal-Tresor (23 novembre en salles)

Après son court-métrage Soldat Noir (2021), le réalisateur français situe son premier long-métrage en 1984 en région parisienne. La banlieue est devenue le territoire des indésirables de la République : les immigrés. Les Rascals sont une bande de jeunes des quartiers qui entendent bien profiter de la vie mais le cœur de la capitale voit émerger une nouvelle espèce de skinheads, les Boneheads : organisés, politisés, ultra violents et déterminés à en prendre le contrôle. C’est le début de la guerre contre les Skins.

Rascals de Jimmy Laporal-Tresor

AVATAR 2 de James Cameron (14 décembre en salles)

Peut-on encore y croire ? Dans cet opus si attendu, Jake Sully et Neytiri sont devenus parents. Leur vie idyllique, proche de la nature, est menacée lorsque la Resources Development Administration est de retour sur Pandora. Contraints de quitter leur habitat naturel, Jake et sa famille se rendent sur les récifs, où ils pensent trouver asile. Mais ils tombent sur un clan, les Metkayina, aux mœurs différentes des leurs.

Avatar 2 de James Cameron

Robin

Rédacteur
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
0
Un avis sur cet article ?x
()
x