Votre mot de passe vous sera envoyé.

On l’apprend à l’instant, l’actrice, chanteuse et réalisatrice Jeanne Moreau vient de disparaître à l’âge de 89 ans. Elle a été retrouvée inanimée dans son appartement parisien.

Difficile de résumer Jeanne Moreau en quelques lignes, c’est un véritable monument du cinéma qui s’en est allé. Avec plus de 65 ans de carrière, elle a tourné avec les plus grands réalisateurs d’Orson Welles à Joseph Losey en passant par Louis Malle, Jacques Demy, Luis Bunuel, Michelangelo Antonioni et bien sûr François Truffaut. Née en 1928 à Paris, Jeanne décide de devenir comédienne et suit des cours au Conservatoire. Son père furieux la met à la porte. A 20 ans elle épouse le comédien Jean Louis Richard dont elle est enceinte mais divorce deux ans après. Elle obtient des premiers rôles au cinéma auprès de Richard Pottier et Jacques Becker mais c’est Louis Malle qui lui offre un premier grand rôle dans Ascenseur pour l’échafaud en 1957. L’année suivante, elle tourne un autre film avec le même Louis Malle au parfum de scandale, Les amants. Cette même année elle rencontre François Truffaut en pleine préparation de Jules et Jim qui restera probablement son film le plus emblématique, notamment grâce à la chanson désormais collée à son image et qu’elle interprète elle-même, Le tourbillon de la vie.

Elle sortira par la suite plusieurs albums et chantera un dernier titre aux côtés de Christian Olivier (Têtes raides), Emma. On se souvient bien sûr de son timbre de voix inimitable, de sa liberté de ton et de jeu, de sa course effrénée avec Jules et Jim, de son charme ineffable, de sa beauté singulière, de ses cigarettes à la chaine, de sa modernité absolue et de ses choix de rôles souvent audacieux. Jeanne Moreau aimait les hommes qui le lui rendaient bien. Mariée une deuxième fois avec le réalisateur de French connection William Friedkin, Jeanne Moreau était résolument libre et va nous manquer terriblement.

Anne Laure Farges

Votre avis ?

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Notifications :