Votre mot de passe vous sera envoyé.

D’ABORD, ILS ONT TUE MON PERE sera le prochain film d’Angelina Jolie, après By The Sea, Invincible, et Au pays du sang et du miel; il sera produit par Netflix, et arrivera sur nos écrans (personnels donc), le 15 septembre 2017.

L’histoire: il s’agit de l’adaptation de l’autobiographie écrite par l’américano-cambodgienne Loung Ung, racontant comment enfant, elle survécut avec sa famille au génocide Khmer Rouge, entre 1975 et 1978.

En voici le trailer !

D’ABORD, ILS ONT TUE MON PÈRE – TRAILER VOST

Angelina Jolie, comme nous avons pu le juger à travers ses propres réalisations, pastiche les motifs thématiques ou formels de ses réalisateurs favoris (Spielberg, KurosawaEastwood, Allen, Zemeckis, Malick) sans jamais parvenir à en reproduire la substance et la force. Malgré tout, il faut lui reconnaître une envie d’explorer des territoires anti-consensuels, soit dans un but extrêmement personnel (By the Sea semblait un film-catharsis en réponse à ses problèmes de couple), soit dans un but d’éveiller les consciences des téléspectateurs vis à vis de l’état du monde.

Cette dernière caractéristique est probablement ce qui, à l’instar de Au pays du sang et du miel, motiva la mise en chantier de D’ABORD, ILS ONT TUE MON PÈRE. Si déjà dès le trailer, on ne peut que reconnaître la qualité de la reconstitution culturelle et politique du Cambodge des 70’s, ainsi que l’ambition du métrage (une histoire purement cambodgienne, tournée en cambodgien, mais à destination d’un public occidental !)… C’est dans le fond que l’on espère sans trop y croire que la réalisatrice n’essaiera pas d’imposer son regard et sa sensibilité à une histoire qui n’est pas la sienne, et fera preuve au contraire d’une empathie totale envers le récit de Loung Ung. Car la crédibilité même du récit ne survivrait  probablement pas aux affreux lieux communs et clichés (romance, héroïsme, manichéisme, ambiguïté forcée, etc.), dont Angelina Jolie se servit par le passé, pour combler les failles scénaristiques existant par delà l’ambition première de ses scripts.

Verdict, à partir du 15 septembre 2017.

Georgeslechameau

VOTRE AVIS ?

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Notifications :