Quoi de mieux pour bien commencer l’année, qu’un film de Tarantino ?

Cela dit, en marge des HUITS SALOPARDS, on pourra découvrir le nouveau film avec Reda Kateb, Arrêtez-moi là, celui de Noah Baumbach : Mistress America, ou encore La Fille du Patron, Early Winter, Je vous souhaite d’être follement aimée et notre petit coup de cœur de la semaine Toto et ses Sœurs.

Excellente semaine de cinéma à tous !

 

LES HUIT SALOPARDS, de Quentin Tarantino

6 janvier 2016 - LES HUITS SALOPARDS
+ CRITIQUE
+ nos articles

Titre original : The Hateful Eight
Réalisation : Quentin Tarantino
Scénario : Quentin Tarantino
Acteurs principaux : Samuel L. Jackson, Kurt Russell, Jennifer Jason Leigh, Walton Goggins, Demian Bichir, Michael Madsen, Tim Roth, Bruce Dern, Channing Tatum
Pays d’origine : U.S.A.
Sortie : 6 janvier 2016
Durée : 2h47min
Distributeur : SND
Synopsis : Quelques années après la Guerre de Sécession, le chasseur de primes John Ruth, fait route vers Red Rock où il conduit sa prisonnière Daisy Domergue se faire pendre. Sur leur route, ils rencontrent le Major Marquis Warren, un ancien soldat lui aussi devenu chasseur de primes, et Chris Mannix, le nouveau shérif de Red Rock. Surpris par le blizzard, ils trouvent refuge dans une auberge au milieu des montagnes, où ils sont accueillis par quatre personnages énigmatiques : le confédéré, le mexicain, le cowboy et le court-sur-pattes…

Maxime @MaximeBedini ★★★★
Un film qui respire le cinéma et l’amour que lui porte Quentin Tarantino !
LA CRITIQUE

Georgeslechameau @georgeslechamea ★★★☆
Un film-somme autant qu’un dynamitage du cinéma de Tarantino…
peut-il s’apprécier sans vraiment connaître l’auteur ?

yannick

Yannick @yh – ★★★☆
Tarantino revisite le western avec un huis clos captivant et violent,
mais amusant. Une putain de saloperie ! 

éric @nounours1005 – ★★★☆
Première moitié longuette mais le reste en fait
un cinéma de Tarantino revisité assez jouissif.


Pierre @PSiclier – ★★☆☆
Grosse déception de ce début d’année. De bons éléments malheureusement
parasités par une manie à tout tirer en longueur

Sofiane @safrane – ★★★☆
Paradoxalement, est jouissif,
malgré l’impression de déjà vu qui laisse en fin de séance.

Thomas @thomas_coispel – ★☆☆☆
Quelle déception ! Carence de suspense et
overdose de dialogues d’exposition 


Loris @LorisQuinto – ★★★★
Farce saignante qui emmène le rire jaune jusqu’à son paroxysme, est aussi le film le plus mature de Tarantino

vivien @kamaradefifien – ★★★☆
Avec , Tarantino peint le portrait d’une Amérique sauvage
et hantée par ses vieux conflits. Étouffant mais excitant.

 

MISTRESS AMERICA, de Noah Baumbach

6 janvier 2016 - Mistress america
+ CRITIQUE
+ trailer
CRITIQUE: WHILE WE’RE YOUNG

Titre original : Mistress America
Réalisation : Noah Baumbach
Scénario : Noah Baumbach, Greta Gerwig
Acteurs principaux : Greta Gerwig, Lola Kirke, Matthew Shear
Pays d’origine : U.S.A.
Sortie : 6 janvier 2016
Durée : 1h24min
Distributeur : Twentieth Century Fox France
Synopsis : Étudiante en première année dans une université de New York, Tracy se sent bien seule : elle ne fait ni les rencontres exaltantes auxquelles elle s’attendait, ni ne mène la vie urbaine trépidante à laquelle elle aspirait. Jusqu’au jour où elle est accueillie par sa future demi-soeur Brooke, New-Yorkaise pure et dure habitant à Times Square. Séduite par les extravagances de Brooke, Tracy découvre enfin le Manhattan dont elle rêvait…

Pierre @PSiclier ★★★☆
La paire Baumbach / Gerwig parvient à nous toucher et
à provoquer empathie et sensibilité
LA CRITIQUE

Marie @Marie9Pons ★☆☆☆
est la petite déception de ce début d’année.
La magie de Frances Ha a disparu malgré le bon duo Greta Gerwig/ Lola Kirke

Melany @Melany2006 ★★★☆
Dommage, Noah Baumbach tente de raviver le charme de Frances Ha
sans y parvenir  reste néanmoins soigné et plaisant.

Sofiane @safrane – ★★☆☆
est une sympathique et pop comédie mais qui s’égare dans sa deuxième partie


image de Mistress America

 

ARRÊTEZ-MOI LÀ, de Gilles Bannier

6 janvier 2016 - Arretez moi là
+ trailer

Titre original : Arrêtez-moi là
Réalisation : Gilles Bannier
Scénario : Gilles Bannier, Nathalie Hertzberg, d’après Iain Levison
Acteurs principaux : Reda Kateb, Léa Drucker, Gilles Cohen
Pays d’origine : France
Sortie : 6 janvier 2016
Durée : 1h34min
Distributeur : EuropaCorp Distribution
Synopsis : Chauffeur de taxi à Nice, Samson Cazalet, la trentaine, charge une cliente ravissante à l’aéroport. Un charme réciproque opère. Le soir même, la fille de cette femme disparaît et des preuves accablent Samson. Comment convaincre de son innocence lorsqu’on est le coupable idéal ?


Sarah

Sarah @bsarah6 – ★★★☆
Portrait d’un homme que tout accuse broyé par la machine judiciaire.
Reda Kateb est très juste, dans un scénario bien mené

Sofiane @safrane – ★★★☆
Reda Kateb est bouleversant dans ,
charge contre le rouleau compresseur judiciaire.

EuropaCorp Distribution

 

LA FILLE DU PATRON, de Olivier Loustau

6 janvier 2016 - La fille du patron

+ CRITIQUE
+ Interview de Christa Theret

Titre original : La Fille du patron
Réalisation : Olivier Loustau
Scénario : Olivier Loustau, Bérénice André, Agnès Caffin
Acteurs principaux : Christa Théret, Olivier Loustau, Florence Thomassin
Pays d’origine : France
Sortie : 6 janvier 2016
Durée : 1h38min
Distributeur : Wild Bunch Distribution
Synopsis : Vital, 40 ans, travaille comme chef d’atelier dans une usine textile. Il est choisi comme « cobaye » par Alix, 25 ans, venue réaliser une étude ergonomique dans l’entreprise de son père sous couvert d’anonymat. La fille du patron est rapidement sous le charme de cet ouvrier réservé et secret qui s’ouvre peu à peu à son contact et se met à rêver d’une autre vie…

Etioun @etioun ★★★★
Le 1er film d’Olivier Loustau, sous couvert de romance, s’avère être
un film social lumineux et réjouissant. Une réussite
LA CRITIQUE

Pierre @PSiclier ★★★☆
Un film social réussi qui évite les clichés pour
nous surprendre par son histoire amoureuse

Photo de LA FILLE DU PATRON

 

DESERT DANCER,
de Richard Raymond

desert affiche

+ CRITIQUE

• Titre original : Desert Dancer
• Réalisation : Richard Raymond
• Scénario :Jon Croker
• Acteurs principaux : Reece Ritchie, Freida Pinto, Tom Cullen
• Pays d’origine : Angleterre
• Sortie : 6 janvier 2016
• Durée : 1h38
• Distributeur : Chrysalys Film
• Synopsis : L’histoire vraie d’Afshin Ghaffarian, un jeune homme qui a tout risqué pour accomplir son rêve de danseur, dans un Iran où la danse est interdite, et où la jeunesse s’enflamme et exprime son besoin de liberté.


Sarah

Sarah @bsarah6 – ★☆☆☆
Un ôde à la danse un peu légère qui perd de vue son sujet politique.
Les comédiens sont beaux et c’est déjà agréable
 – LA CRITIQUE

Stephanie @sa3 – ★★★☆
Une histoire vraie, forte et bouleversante, qui nous est contée
à travers un film aussi esthétique qu’émouvant

desert3

 

 

TOTO ET SES SOEURS, de Alexander Nanau

Toto_Poster_30x40_CMJN_SEND
+ CRITIQUE

Titre original : Toto si surorile lui
Réalisation : Alexander Nanau
Scénario : Alexander Nanau (documentaire)
Acteurs principaux : x
Pays d’origine : Roumanie
Sortie : 6 janvier 2016
Durée : 1h34min
Distributeur : JHR Films
Synopsis : Au cœur d’une famille rom en pleine désintégration, émerge la figure de Totonel, 10 ans, dit Toto. Avec passion il apprend à lire, écrire et danser. Surtout danser et gagner le grand concours de Hip Hop. Au milieu du chaos ambiant, ses deux sœurs essayent de maintenir le mince équilibre de la famille. Le récit cinématographique d’Alexander Nanau enregistre sans pose, à hauteur d’Homme, la vie de Toto et de cette famille qui manque de tout, sauf d’humour et d’amour.

Sarah

Sarah @bsarah6★★★☆
une plongée documentaire dans l’insoutenable quotidien d’enfants oubliés.
Même si l’espoir naît on reste sous le choc
LA CRITIQUE

Toto_and_His_Sisters_Still12

 

JE VOUS SOUHAITE D’ÊTRE FOLLEMENT AIMÉE,
de Ounie Lecomte

6 janvier 2016 - Je vous souhaite d'être follement aimée

+ CRITIQUE

Titre original : Je vous souhaite d’être follement aimée
Réalisation : Ounie Lecomte
Scénario : Ounie Lecomte, Agnès De Sacy
Acteurs principaux : Céline Sallette, Anne Benoit, Elyes Aguis
Pays d’origine : France
Sortie : 6 janvier 2016
Durée : 1h40min
Distributeur : Diaphana Distribution
Synopsis : Elisa, kinésithérapeute, part s’installer avec son jeune fils, Noé, à Dunkerque, ville où elle est née sous X. Quelques mois plus tôt, elle y a entrepris des recherches sur sa mère biologique, mais cette femme a refusé de dévoiler son identité. À la recherche d’une mère inconnue, de son passé et de leur histoire, Élisa ne renonce pas et veut comprendre… Le hasard va bouleverser ses attentes…

Pierre @PSiclier ★★☆☆
L’essence même de
réside dans les petits détails de la réalisation d’Ounie Lecomte
LA CRITIQUE

photo du film JE VOUS SOUHAITE D’ÊTRE FOLLEMENT AIMEÉ

 

EARLY WINTER, de Michael Rowe

6 janvier 2016 - Early Winter

Titre original : Early Winter
Réalisation : Michael Rowe
Scénario : Michael Rowe
Acteurs principaux : Paul Doucet, Suzanne Clément, Micheline Lanctôt
Pays d’origine : Québec, Australie
Sortie : 6 janvier 2016
Durée : 1h36min
Distributeur : Pyramide Distribution
Synopsis : David, 40 ans, sa femme Maya, d’origine russe, et leurs deux enfants semblent mener une vie tranquille dans une petite ville au Canada. Afin de combler matériellement son épouse, David travaille jour et nuit comme homme à tout faire dans une maison de retraite. Quand David soupçonne Maya de le tromper, c’est toute son existence qui vacille. Le passé refait surface et menace de tout emporter sur son passage…

 

AUTRES SORTIES

La Chevauchée des bannis (1959) de André De Toth
Anna et les loups (1973) de Carlos Saura
Maman a cent ans (1979) de Carlos Saura
Les Nouveaux Loups du Web de Cullen Hoback
Beijing Stories de Pengfei Song
Janis de Amy Berg
Sous la peau de Nadia Jandeau , Katia Scarton-Kim
Dakar, ta nostalgie de Florence Arrigoni Neri
Hiyam (la fille de l’usine) de Mohamed Khan

6 janvier 2016 -

SEMAINES PRÉCÉDENTES

SORTIES DU MOIS

SEMAINES SUIVANTES