Soutenir Le Blog Du Cinéma ? Cliquez ici !
Photo de TIM BURTON prix lumière
Crédits : Institut Lumière / Jean-Luc Mege

Tim Burton reçoit le 14e Prix Lumière

Après une semaine de célébration dans de nombreux cinémas, le réalisateur a reçu le prix honorifique du Festival Lumière au palais des congrès de Lyon, le jeudi 21 octobre 2022.

Après une cérémonie riche en émotions, le réalisateur d’Edward aux mains d’argent a reçu le Prix Lumière des mains de Monica Bellucci. « Sans voix » face à tant d’honneur, Tim Burton s’est dispensé de long discours et a simplement remercié la foule, avant de déclarer : « Je n’ai jamais reçu autant d’amour de toute ma vie. » Après Jane Campion l’an passé, le réalisateur américain devient le quatorzième récipiendaire du Prix Lumière, qui récompense chaque année une personnalité pour sa contribution exceptionnelle au monde du cinéma.

Avant qu’il ne reçoive sa distinction, Irène Jacob, présidente de l’Institut Lumière, s’est d’abord exprimée sur le talent singulier du réalisateur : « Vous faites partie de ces cinéastes visionnaires, dont on guette sur l’écran la trace du bouillonnement créatif qui semble jaillir librement des productions de votre esprit. » L’actrice a également souligné le caractère atypique de l’œuvre de Burton, dans un Hollywood aux superproductions aseptisées : « C’est l’une des forces de votre cinéma : inverser les valeurs, les préjugés. Avec vous, les monstres ont de la compassion. Tandis que les autres, les gens « normaux », peuvent se montrer avides et intolérants. (…) Vos films appellent à la tolérance. »

La cérémonie de remise du Prix Lumière s’est ouverte, cette année, sur un discours de Vincent Lindon. L’acteur a tenu à rappeler l’importance du cinéma au sein de la culture française. À l’heure où certains pays voient leurs systèmes de financement mourir, Vincent Lindon a loué la législation entourant la production cinématographique française, « la protégeant notamment des appétits des studios hollywoodiens ». Entre autres moments forts de la soirée, Vincent Dedienne a dédié une chanson à l’entièreté de l’œuvre de Tim Burton, tandis qu’Alice Taglioni est passée derrière le piano pour jouer plusieurs airs – dont celui interprété par le jeune Victor dans Les Noces Funèbres.

La chanteuse Imany a également envoûté l’audience avec une reprise de Day O d’Harry Bellafonte, issue de la célèbre scène du repas mondain de Beetlejuice. Enfin, la cérémonie s’est conclue par une projection du film Dark Shadows. Pour rappel, le Festival Lumière est organisé chaque automne par l’Institut Lumière, du nom des inventeurs du cinématographe, Louis et Auguste. En plus de sa fonction de musée dans les anciennes usines et la villa Lumière, l’Institut consacre son activité à la diffusion et à la conservation du patrimoine cinématographique.

Lily Nelson

Écoutez-nous !

Soutenez-nous !

Soutenez-nous !
Rédactrice
S’abonner
Notifier de
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
0
Un avis sur cet article ?x