Soutenez Le Blog Du Cinéma ! Cliquez ici !
TO STEAL FROM A THIEF

BEAUNE 2016 : TO STEAL FROM A THIEF – extrait

Le festival du film policier de Beaune aura lieu du 30 mars au 3 avril 2016. Thomas et moi seront présents sur place (un immense merci à CanalSat et 13èmerue !!!) pour rendre compte des films proposés cette année.

beaune -

TO STEAL FROM A THIEF, de Daniel Calparsoro, est ainsi présenté en compétition. En voici un extrait :

[divider]TO STEAL FROM A THIEF – EXTRAIT – LE HOLD UP[/divider]

Pas besoin de comprendre l’espagnol pour envisager assez clairement TO STEAL FROM A THIEF.

Un classique film de hold-up, ou seul diffère des autres avatars du genre, la méthode, les personnages, le butin et la finalité. Pour compléter cet extrait, nous avons également visionné les trailers (à réserver aux hispanophones) ; ceux-ci rapprochent ainsi techniquement TO STEAL FROM A THIEF d’un autre film présenté en compétition du festival de BeauneBRAQUEURS. Non pas par le synopsis, mais en cela qu’il s’inscrit dans un cinéma de genre local et calibré. Avec ses codes esthétiques et archétypaux, et par conséquent sa prévisibilité.

On espère qu’il restera un peu plus que l’habituelle efficacité du film d’action à l’Espagnole, pour nous convaincre d’apprécier TO STEAL FROM A THIEF. Pas de date de sortie France, mais nous pourrons juger de la qualité réelle du film durant #Beaune2016.

[divider]INFORMATIONS[/divider]
[column size=one_half position=first ]cien anos de perdon[/column][column size=one_half position=last ]

Titre original : Cien años de perdón
Réalisation : Daniel Calparsoro
Scénario : Jorge Guerricaechevarría
Acteurs principaux : Luis Tosar, Rodrigo De la Serna, Raúl Arévalo
Pays d’origine : Espagne
Sortie : –
Durée : 1h36min
Distributeur : –
Synopsis : Un matin pluvieux, six hommes armés et masqués attaquent une banque à Valence. Les braqueurs semblent avoir une mission simple et précise : vider le plus de coffres-forts possible avant de s’échapper par un tunnel. Mais l’opération pourrait bien prendre une dimension politique et éclabousser le gouvernement en place. Le directeur de cabinet de la présidente découvre en effet que son propre parti a commandité le braquage dans l’espoir de mettre la main sur des documents compromettants, enfermés dans un des coffres forts de la banque. Les pluies torrentielles qui s’abattent sur la ville ayant inondé l’accès au tunnel, les braqueurs décident de tout mettre en œuvre pour parvenir à s’échapper sans que personne ne découvre le contenu secret du coffre n° 314…

[/column]

Écoutez-nous !

Soutenez-nous !

Soutenez-nous !
Rédacteur
S’abonner
Notifier de
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
0
Un avis sur cet article ?x