Colin Farrell et Rachel McAdams dans True Detective Saison 2 © D.R © HBO

[CRITIQUE SÉRIE] TRUE DETECTIVE S02E05

MIse en scène
8
Scénario
9
Casting
9
Photographie / Bande son
8
Montage
8
Implication
9.5
Note lecteurs3 Notes
8.1
8.6

OTHER LIVES est enfin l’épisode qu’on attendait ! Pourtant très simple dans sa confection, l’épisode 5 se révèle très efficace.

Une cohérence s’installe finalement entre toutes les sous-intrigues et l’enquête sur le meurtre de Caspere. Cette dernière commence a être contaminée par les problèmes personnels de nos trois enquêteurs (les fameux « dossiers » d’informations que nous avions dû digérer dans la première moitié de cette saison 2 de TRUE DETECTIVE). Relier les points disséminés pour entrevoir une esquisse procure une satisfaction simple mais primordiale, et permet au spectateur de s’impliquer vraiment dans la série.

Au delà des quelques changements cosmétiques des personnages (habits, coupe de cheveux, habitudes), on sent le poids des événements violents  intervenus à la fin de l’épisode 4 sur les choix de nos quatre personnages (même le criminel Frank Semyon, alias Vince Vaughn). C’est un changement de taille par rapport aux quatre précédents épisodes, car les personnages écrits par Nic Pizzolatto paraissaient simplement bousculés par des forces qui les dépassaient. OTHER LIVES permet de voir les changements pour lesquels nos héros ont opté, 66 jours après les évènements de Down Will Come (épisode 4).

True Detective Saison 2 Episode 5 © D.R  © HBO
© HBO
Spoiler : changements des personnages
Ray Velcoroalias Colin Farrell, a quitté la police pour entrer aux services de Frank Semyon (Vince Vaughn), qui a décidé de se salir un peu plus les mains en reprenant les affaires de proxénétisme de la crapule qu’il a tabassé. Ani Bezzerides (Rachel McAdams) est déterminée à faire avancer l’enquête malgré sa mise à pied, et Paul Woodrugh (Taylor Kitsch) semble avoir renié son homosexualité pour construire une famille.

Le créateur de la série TRUE DETECTIVE, Nic Pizzolatto, a l’air du genre cynique et déterministe, pensant que nos choix n’ont pas d’impacts sur nos vies (voir notre analyse des intentions de Nic Pizzolatto dans notre critique de l’épisode 3, Maybe Tomorrow). Cependant l’auteur reconnaît avec OTHER LIVES qu’il en va autrement pour la plupart d’entre nous. Ses personnages agissent enfin comme des êtres humains auxquels on peut s’identifier, car ils optent pour des choix radicaux pensant ainsi maîtriser leur vie… peut être de manière illusoire, comme l’évoque la fin de cet ÉPISODE 5.

De même que nos personnages semblent faire des choix, ils agissent véritablement (filature, recoupage d’indices, interrogatoires, etc.). Auparavant, nous avions vu les trois enquêteurs faire leur job, mais sans trop s’attarder dessus, le poids de leur background familial les obligeant à se concentrer sur d’autres aspects. OTHER LIVES opère un rééquilibrage subtil en accordant des plans plus longs à la poursuite de l’enquête. Les trois enquêteurs et le mafieux Frank Semyon (Vince Vaughn) ne progressent pas tant que ça sur le papier, mais sont plus concernés pour résoudre le crime de Caspere, et nous avec.

« Relier les points disséminés pour entrevoir une esquisse procure une satisfaction simple, mais primordiale et permet au spectateur de s’impliquer vraiment dans la série. »

La satisfaction de participer à une histoire cohérente a été longue à venir, mais on ne va pas bouder notre plaisir. Certes, l’épisode n’est pas parfait, mais la qualité de l’ensemble suit largement celle du scénario. Avec un casting aussi prestigieux (Colin Farrell, Vince Vaughn, Rachel McAdams et Taylor Kitsch), il était dommage de voir dans certains épisodes une direction d’acteurs approximative gâcher tout ce talent concentré. OTHER LIVES renoue avec les meilleurs performances d’acteurs de l’épisode 2, et s’éloigne de celles de l’épisode 4.

Colin Farrell est de loin le meilleur acteur de la saison 2, mais ses camarades de jeu commencent à réduire l’écart qui les séparent, et livrent de bien meilleures performances. OTHER LIVES a donné une direction (tardive) à la série, ce qui facilite les choix de mise en scène.

Cet épisode 5 est bien plus crucial que le précédent (Down Will Come), pourtant considéré comme le climax de la saison avec sa scène d’action destinée à accélérer artificiellement notre rythme cardiaque. Au travers des 3 épisodes restants, si Nic Pizzolatto continue à resserrer l’intrigue et les conséquences sur ses personnages, notre implication dans la série devrait croître. Par contre, s’il retombe dans ses travers précédents (background trop explicite, dialogues plats, symbolique gratuite…), la saison 2 de TRUE DETECTIVE pourrait bien être un échec.

OTHER LIVES laisse entrevoir un Nic Pizzolatto plus malin que le rôle de marionnettiste aux grosses ficelles qu’il a joué jusqu’à présent. On suspecte que l’auteur de TRUE DETECTIVE ait mis en avant certains détails, tels des écrans de fumée, pour mieux nous dissimuler un final simple mais efficace.

@thomas_coispel

INFORMATIONS
Récapitulatif des épisodes

Titre original : Other Lives
Réalisation : John Crowley
Scénario : Nic Pizzolatto
Acteurs principaux : Colin Farrell, Rachel McAdams, Taylor Kitsch, Kelly Reilly et Vince Vaughn
Pays d’origine : USA
Sortie : 19/07/15
Durée : 59mn
Distributeur : HBO/OCS
Synopsis : Un meurtre bizarre rassemble trois enquêteurs et un criminel, qui devront chacun se frayer un chemin à travers les conspirations de Vinci

BANDE-ANNONCE

Zeen is a next generation WordPress theme. It’s powerful, beautifully designed and comes with everything you need to engage your visitors and increase conversions.

Plus d'articles
ZEROZEROZERO, carambolage de destinées dans un trafic mondialisé – Critique