LOVE ACTUALLY, le film de Noël parfait ? – Critique

Dernière mise à jour:

Pour ce huitième jour de notre Calendrier de l’Avent, on s’interroge sur la comédie romantique ultime…

LOVE ACTUALLY est un long-métrage sur lequel il est extrêmement difficile d’écrire. Et ce, pour la simple raison que tout a déjà été dit. Il n’existe aujourd’hui plus aucun secret sur la comédie romantique culte de Richard Curtis. Tout a déjà été décrit, analysé et décortiqué par des experts tous plus qualifiés les uns que les autres. On sait désormais que la fameuse scène de déclaration d’amour de Mark (Andrew Lincoln) à Juliet (Keira Knightley) est inspirée du clip Subterranean Homesick Blues de Bob Dylan de même que la scène de drague ratée entre Colin (Kris Marshall) et la traiteur est adaptée d’une séquence coupée au montage de Quatre mariages et un enterremment. Depuis la sortie du film en 2003 en salles, on a même appris que la scène des funérailles de la femme de Daniel (Liam Neeson) a été réalisée en hommage à Rebecca Frayn, une ancienne petite amie de Richard Curtis. Le réalisateur avait lui-même choisi des images de ses photos personnelles pour la cérémonie. 

Dès lors, que peut-on dire quand tout a déjà été dit ? Mais surtout, pourquoi sommes-nous toujours insatiables d’anecdotes sur LOVE ACTUALLY ? Plus de quinze ans après la sortie du long-métrage, aucun spectateur ne semble aujourd’hui lassé de retrouver chaque année le film de Richard Curtis sur tous les écrans dès la fin du mois novembre. Celui-ci ne serait-il donc pas le film de Noël parfait ?Celui que nous sommes impatients de retrouver à chaque fin d’années et que l’on regarde inlassablement année après année ? 

En soi, LOVE ACTUALLY n’apparaît pas forcément comme le film le plus romantique pour les fêtes de fin d’année. Tandis qu’un personnage perd sa femme d’un cancer, un autre trompe la sienne avec son assistante et un dernier part s’isoler sous le soleil du Sud de la France pendant quelques semaines. Pourtant, avec son casting de qualité et l’expérience de Richard Curtis (Quatre mariages et un enterrement, Coup de foudre à Notting Hill, Le Journal de Bridget Jones…), le film aborde l’amour sous tous ses aspects. Les nombreux personnages de cette comédie chorale se croisent et se décroisent alors que le fil de l’histoire se déroule progressivement. Ici, l’amour n’est pas forcément un happy ending comme l’illustrent le parcours de Mark qui éprouve des sentiments à sens unique pour la femme de son meilleur ami ou encore l’intrigue de Sarah (Laura Linney) qui préfère rester dans un centre avec son frère malade plutôt que de retrouver son séduisant collègue, un choix qui a souvent chagriné les spectateurs.

Mais si certains arcs narratifs viennent contrarier la vision traditionnelle que l’on peut avoir de l’amour, il n’empêche que LOVE ACTUALLY rappelle qu’il est indispensable de se donner de l’amour tous les jours et que celui-ci peut s’exprimer sous la forme de gestes les plus quotidiens : un gâteau au chocolat, un cours de batterie, un téléphone décroché dans la nuit… Tout le monde n’a pas besoin d’une course poursuite à la dernière minute dans un aéroport, de s’embrasser en cachette derrière les rideaux d’un spectacle ou d’être victime du déhanché de Hugh Grant pour comprendre que l’amour est le principal moteur de nos vies. Finalement, si aucune place n’est idéale, ce sentiment irrationnel reste néanmoins le plus humain, celui qui nous rapproche alors que peuvent se côtoyer quelqu’un fou de bonheur et une personne désespérée.

Comme l’explique Richard Curtis, « dans une même seconde se côtoient le sublime et le ridicule, la confiance et la trahison. Tous ces moments sont autant de notes qui font la partition du monde, sa musique et sa vie. » Et c’est cette illustration de l’amour, cette aura si particulière qui fait de LOVE ACTUALLY un long-métrage que l’on ne se lasse jamais de voir. Le film est aujourd’hui une comédie culte et un feel-good movie reconnu qui nous fait revivre à chaque fois des montagnes russes d’émotions comme si chaque visionnage était le premier.

Véritable madeleine de Proust, on se souvient toujours de l’impression créée par LOVE ACTUALLY et on souhaite retrouver cette sensation à chaque Noël : chaque sourire devant Hugh Grant dansant sur The Pointer Sisters, chaque pleurs devant la relation entre Karen (Emma Thompson) et Harry (Alan Rickman) et chaque rire devant le cameo de Rowan Atkinson. Au final, le ressenti laissé par le long-métrage est plus fort que le film en lui-même. Et c’est peut-être cela qui fait de LOVE ACTUALLY le film de Noël parfait.

Sarah Cerange

Votre avis ?

Note lecteurs0 Note
Titre original : Love Actually • Réalisation : Richard Curtis • Acteurs : Hugh Grant, Liam Neeson, Emma Thompson, Colin Firth, Bill Nighy, Laura Linney, Alan Rickman, Keira Knightley, Rowan Atkinson, Andrew Lincoln •Date de sortie : 14 novembre 2003 • Durée : 135 min
4
Parfait

Zeen is a next generation WordPress theme. It’s powerful, beautifully designed and comes with everything you need to engage your visitors and increase conversions.

Plus d'articles
TOTAL RECALL, un kitch réjouissant – Critique