Copyright : The Walt Disney Company / Disney Studios

ENCANTO – LA FANTASTIQUE FAMILLE MADRIGAL, charmant voyage en Colombie – Critique

Robin Rédacteur

Telle est la tradition chez Disney, sortir un film d’animation original pour les fêtes de fin d’année. Cette fois-ci, c’est la Colombie qui fait office de destination et qui succède au Pixar Soul. Admirable oeuvre qui avait subi de plein fouet la crise sanitaire en se voyant privée de sortie en salles. Oublions la distanciation physique, et place à la chaleur de la Famille Madrigal.

Dans un mystérieux endroit niché au cœur des montagnes de Colombie, la fantastique famille Madrigal habite une maison enchantée dans une cité pleine de vie, un endroit merveilleux appelé Encanto. L’Encanto – littéralement « charme » et « enchantement » en espagnol -a doté chacun des enfants de la famille d’une faculté magique allant d’une force surhumaine au pouvoir de guérison. Seule Mirabel n’a reçu aucun don particulier. Mais lorsque la magie de l’Encanto se trouve menacée, la seule enfant ordinaire de cette famille extraordinaire va peut-être se révéler leur unique espoir. Plus mûr et plus adulte, le 60ème film d’animation des studios Disney rattrape progressivement le coup après les décevants Vaiana : La Légende du Bout du Monde (2016) et Raya et le Dernier Dragon (2021).

Crédits : The Walt Disney Studios

« À la maison, y’a toutes les générations. On vit en musique, on a le rythme dans le sang. Découvrez la famille Madrigal. Entrez dans la famille Madrigal, nous sommes tous là« . Ce n’est pas une surprise, un Disney sans chanson, n’est pas un Disney. Outrepassé cette première introduction musicale ennuyeuse et beaucoup trop longue, ENCANTO s’aventure en terre connue, de nouvelles idées dans les poches. Six mois après avoir tenté une (bro)romance sur les côtes italiennes avec Luca (2021), le studio aux grandes oreilles revient sur le marché des salles cinéma avec une histoire de famille plus que compliquée.

Comme à son habitudes, la charte de la production permet au film une lecture plus adulte du film, notamment au travers de clins d’œil cinématographiques mais également historique. La matriarche Madrigal, de par ses souvenirs illustrés, sous-entend que son mari fût pourchassé et tué par les conquistadors lors de la colonisation espagnole des Amériques. Disney fait également honneur à la culture et au territoire colombien par ses paysages, en profitant au passage pour créer un nouveau mème internet qui succède à Baby Yoda, au cochon Pua de Vaiana ou encore au lézard Bruni de La Reine des Neiges 2 (2019) : un capybara – espèce de rongeur géant – aux airs idiots.

Crédits : The Walt Disney Studios

ENCANTO reflète un linceul de maturité, disparu chez Disney depuis le second volet des aventures de la duologie Frozen. Le film d’animation traite de différences, de confiance en soi, d’expression des sentiments et de personnification avec brio. Avec beaucoup de magie certes, mais avec brio. Accompagné d’une bande-originale entêtante signé par le talentueux Lin-Manuel Miranda à qui l’on doit Hamilton (2020), Mirabel se forge un caractère parmi des personnalités encombrantes. Première héroïne à lunettes, sans couronne ni robe scintillante. La sœur « beauté » du personnage principal ressemble d’ailleurs étrangement à Elsa jusqu’à sa chanson » Que sais-je faire d’autre ? » possédant des reflets de Libérée, Délivrée et Où est la Vraie Vie ? de Raiponce.

Côté VF, José Garcia revient avec charme chez Disney après son incroyable interprétation de Mushu. Le reste du casting, encore inconnus pour la plupart, correspondent avec minimalisme à chaque personnage de cette casa enchantée. Seul regret après visionnage d’ailleurs, l’énorme potentiel qu’a cette maison « vivante » et qui ne sert au final, que de « lieu » durant toute la durée du film.

Joyeux, oubliable, mais visuellement incroyable, ENCANTO se résume à un simple voyage parsemé de moments émouvants. Exotique comme le fût Coco (2017), cette famille Madrigal vous emmènera, par son simple scénario, pendant plus d’une heure à travers le champ lexical de la confiance en soi. Un sourire devrait émerger de votre visage, parce qu’après tout, Disney c’est aussi pour se faire du bien.

Robin

Note des lecteurs1 Note
Titre original : Encanto
Réalisation : Byron Howard, Jared Bush, Charise Castro Smith
Scénario : Jared Bush, Charise Castro Smith
Casting VF : Camille Timmerman, José Garcia, Juan Arbelaez
Date de sortie (France) : 24 novembre 2021
Durée : 1h43min
Genre : Animation, Fantastique
Nationalité : Américain
3.5
CHARMANT
Rédacteur
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
0
Un avis sur cet article ?x
()
x