interdit aux chiens et aux italiens film,interdit aux chiens et aux italiens avis,interdit aux chiens et aux italiens critique
Crédits : Gebeka Films

INTERDIT AUX CHIENS ET AUX ITALIENS, un tendre hommage aux racines – Critique

INTERDIT AUX CHIENS ET AUX ITALIENS est un film d’une grande tendresse, qui va droit au cœur du spectateur et à l’essence même de son humanité. Il parle avec pudeur des racines, d’une vie simple mais aussi d’une vie de labeur. Il raconte sans pathos, mais avec beaucoup de sincérité, la pauvreté des Italiens de la fin du XXe siècle qui n’ont eu d’autres choix que de partir travailler en France ou en Suisse. Plus de 8 millions d’Italiens ont ainsi quitté le pays entre 1900 et 1915.

INTERDIT AUX CHIENS ET AUX ITALIENS est un film qui parle d’exil, d’intégration à d’autres pays, à une autre langue, mais surtout d’amour. Le réalisateur qui a gagné pour son film le Prix du Jury au dernier Festival du Film d’Animation d’Annecy, est Alain Ughetto. Et la famille dont il parle, c’est la sienne. Il évoque en effet la vie de son grand-père Luigi, né dans le Piémont italien en 1879 et de sa grand-mère Cesira, née en 1886 dans une famille plus aisée du Piémont. Il redonne vie à leur couple et à leur famille.

Photo du film INTERDIT AUX CHIENS ET AUX ITALIENS
Crédits : Gebeka Films

Il entame ainsi un magnifique dialogue entre le présent et le passé, comme peuvent le faire les petits-enfants complices avec leurs grands-parents. Il pose des questions à Cesira sur sa vie, celle de ses parents, de ses enfants. Il donne à voir ses émotions, ses doutes, ses attentes, ses peurs, ses tristesses, ses drames. La grande réussite de INTERDIT AUX CHIENS ET AUX ITALIENS, c’est qu’il parvient à rendre universel l’intime. La petite histoire de la famille Ughetto permet au spectateur ému de rencontrer la grande Histoire de l’Italie, de la Suisse, de la France.

On n’est pas d’un pays, on est de son enfance.

Grâce au procédé de l’animation en stop-motion, la famille Ughetto prend vie. Les personnages évoluent au milieu des arbres formés par des brocolis, de la montagne faite de charbon de bois et des briques représentées par des morceaux de sucre. Et parfois, la main du réalisateur surgit dans le récit et à l’écran, tendant un outil à un personnage ou traversant le tunnel ferroviaire du Simplon qu’a percé Luigi. Car il s’agit d’un récit de transmission par le biais de la main puisque Luigi et Alain ont en commun le travail manuel et l’art du bricolage.

Mais il est surtout question de transmission de la mémoire familiale, à partir des souvenirs des aïeux et des traces du passé retrouvées dans les photographies et les correspondances. Grâce aux dialogues nourris entre Alain et Cesira, à qui l’actrice Ariane Ascaride prête sa voix, le film mêle habilement poésie, humour et nostalgie, sans faire fi du regard critique de certains notables ou des curés de l’époque. Il évoque aussi l’Italie en tant que nouvelle nation, les guerres coloniales dont celle en Libye, qui oblige les femmes à remplacer les hommes dans leurs tâches.

Photo du film INTERDIT AUX CHIENS ET AUX ITALIENS
Crédits : Gebeka Films

Puis la montée du fascisme, l’installation en France, la naturalisation juste avant la seconde guerre mondiale. Car Luigi devenu français se retrouve le cœur déchiré quand l’Italie déclare la guerre à la France. Le film raconte aussi comment la famille a subi le racisme des français envers les italiens, qu’ils appelaient « ritals » ou « macaronis ». Le titre INTERDIT AUX CHIENS ET AUX ITALIENS s’est d’ailleurs inspiré d’un panneau en noir et blanc accroché à la devanture d’un vieux café. Injonction d’une grande violence, qui rappelle que la France n’a pas toujours été un pays d’accueil.

« On n’est pas d’un pays, on est de son enfance » est l’une des répliques de INTERDIT AUX CHIENS ET AUX ITALIENS qui résume le mieux le ressenti de ces immigrés courageux du siècle dernier. Aussi émouvant que délicat, le film incarne avec force la maxime « Savoir d’où on vient pour savoir qui on est ». Il fait d’ailleurs l’objet d’un Livret Pédagogique à destination des enseignants à partir du Cours Moyen, et devrait être montré à tous les enfants à partir de 10 ans.

Sylvie-Noëlle

Titre original : Interdit aux chiens et aux italiens
Réalisation : Alain Ughetto
Scénario : Alain Ughetto, Alexis Galmot, Anne Paschetta
Acteurs principaux : Ariane Ascaride
Date de sortie : 25 janvier 2023
Durée : 1h10 min
4
Emouvant

Écoutez-nous !

Rédactrice
S’abonner
Notifier de
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
0
Un avis sur cet article ?x