the banshees of inisherin 02
Crédits : Searchlight Pictures

LES BANSHEES D’INISHERIN, jeux de mains jeux de vilains – Critique

Nous souhaitons recueillir votre avis sur votre façon de nous lire. Merci de prendre 2 minutes de votre temps en cliquant ici !


Martin McDonagh signe un retour réussi après le très acclamé 3 Billboards, Les Panneaux de la vengeance. Le réalisateur britannique retrouve les acteurs de son désormais cultissime Bon Baisers de Bruges, Colin Farrell et Brendan Gleeson, pour une prise de tête survivaliste mémorable.

Doublement primé lors de la dernière Mostra de Venise, LES BANSHEES D’INISHERIN se présente comme le drame inattendu de cette fin d’année. Savant mélange de peine et de drame, ce nouveau long-métrage McDonaghien explore les fêlures subites d’une vétuste amitié entre deux irlandais vivants sur l’ile solitaire d’Inisherin. Loin des hostilités du front, Pádraic (Colin Farrell, récompensé pour ce rôle) doit affronter une rancœur soudaine provoquée par son compatriote Colm. Celui-ci entend se consacrer à sa musique, son violon et ses dernières années sur Terre. En effet, alors que la guerre civile irlandaise éclate à quelques kilomètres de leur archipel, les tentatives de réconciliation ne vont pas aboutir, laissant fleurir un dilemme d’orgueil et de pouvoir. Reflets répondants de deux combats humains, l’un pour la politique, l’autre pour l’amitié.

Photo du film LES BANSHEES D'INISHERIN
Crédits : Searchlight Pictures

Je n’ai pas l’impression d’avoir jamais vraiment quitté l’Irlande (…) Ce n’est donc pas vraiment un retour à quoi que ce soit.

Martin McDonagh pour IndieWire

Sublimé par la photographie de Ben Davis à qui l’on doit également le récent My Policeman de Michael Grandage ou les plus connus Kick-Ass, Les Gardiens de la Galaxie (Guardians of the Galaxy) et déjà présent aux côtés de McDonagh lors du combat prenant de Frances McDormand. Après cette parenthèse américaine, le réalisateur revient de fait dans son pays natal pour dépeindre son duo au sein de paysages à couper le souffle, entres falaises vertigineuses et lacs grandioses. Outre cette paire de comédiens, brillent – davantage -deux autres acteurs de ce presque thriller : Kerry Condon et Barry Kheogan. Ce deuxième, également aperçu avec Farell chez Lánthimos dans Mise à Mort du Cerf Sacré (The Killing of a Sacred Deer) ou plus récemment en nouveau Joker dans le Batman de Matt Reeves, crève l’écran. Fou du village, handicapé ou trop crédule, l’acteur irlandais inonde le film de son talent. Le Banshee de cette histoire, c’est certainement lui. Loin du récit, le titre fait référence aux créatures celtiques mythologiques qui hurle sous la fenêtre d’un futur défunt. Enième illusion au thème de la mort, cher au cinéaste. Accentué d’une histoire de menaces de doigts coupés, LES BANSHEES D’INISHERIN secoue le spectateur, lui montrant une nouvelle fois que l’amitié est peut-être beaucoup plus brutale que l’amour.

Robin

Note des lecteurs62 Notes
banshees poster
Titre original : The Banshees of Inisherin
Réalisation : Martin McDonagh
Scénario : Martin McDonagh
Acteurs principaux : Colin Farrell, Brendan Gleeson, Barry Keoghan
Date de sortie : 28 décembre 2022
Durée : 1h54min
4
CAPTIVANT

Auteur·rice

Nos dernières bandes-annonces

Rédacteur
S’abonner
Notifier de
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
0
Un avis sur cet article ?x