Soutenir Le Blog Du Cinéma ? Cliquez ici !
films,séries,novembre

10 films et séries à découvrir en novembre

Comme chaque mois, on fait le point sur les séries et films à ne pas rater. Pour ce mois de novembre, on se donne rendez-vous au cinéma pour retrouver James Gray, Alice Diop ou encore Gaspard Ulliel dans son dernier rôle ! À vos salles !

ARMAGEDDON TIME

Retour sur terre : après ses dérives psychanalytiques autour de la lune, James Gray atterrit sur les sentiers de l’enfance, avec un nouveau projet très personnel. ARMAGEDDON TIME narre l’amitié naissante entre deux enfants, à l’apogée des discriminations. Les bandes-annonces attestent un récit ambitieux, doublé d’un casting hors-pair (toujours un plaisir de retrouver Anthony Hopkins). On souhaite toutefois sans trop de doute que le metteur en scène évitera les écueils d’un genre bien trop propice aux oscars, souvent au détriment d’un fond qualitatif… Réponse le 9 novembre.

Le 9 novembre au cinéma

BLACK PANTHER 2

Si les séries excellent et parviennent à trouver leur public, Marvel connaît un sacré trou d’air narratif en ce qui concerne son renouveau sur grand écran. Le multiverse n’a pas encore convaincu et il est difficile de lire les grandes lignes du récit qui unira à nouveau les Avengers en 2025. Arrive ainsi BLACK PANTHER 2, axé autour de l’héritage laissé par feu Chadwick Boseman. En tendance pour une sortie directe sur Disney+, le film aura finalement la chance de rencontrer son public dans les salles. Au vu des critiques élogieuses de la presse internationale, nous serons de la partie le 9 novembre.

Le 9 novembre au cinéma

CHARLOTTE

En 2014, David Foenkinos avait réussi avec brio à retranscrire la vie tragique de Charlotte Salomon, artiste peintre morte à seulement vingt-six ans, dans une biographie éponyme. Cette année, c’est désormais sur grand écran que nous sommes invités à redécouvrir son histoire grâce au film d’animation signé Éric Warin et Tahir Rana. Nommé au 46e Festival d’Annecy, CHARLOTTE réussira sûrement à passionner le public grâce au parcours souvent méconnu de cette peintre allemande juive. Touchante, son histoire mérite d’être découverte et reconnue.

Le 9 novembre au cinéma

TROIS NUITS PAR SEMAINE

TROIS NUITS PAR SEMAINE c’est l’histoire d’un homme, Baptiste, qui se lance dans un reportage photo sur les drag-queens parisiennes. Un univers dans lequel il fait la connaissance de Cookie Kunty, une sublime drag, dont il tombe progressivement amoureux. Dans ce premier film prometteur, aussi doux que romantique, Florent Gouëlou filme avec tendresse des personnages et leur univers riche de néons et de lip-syncs. Quelques mois après la diffusion de Drag Race France, TROIS NUITS PAR SEMAINE contribue à replacer la scène drag français au centre du paysage médiatique français, à raison.

Le 9 novembre au cinéma

PLUS QUE JAMAIS

Dernier film de Gaspard Ulliel, PLUS QUE JAMAIS a été présenté cet été dans la section Un Certain Regard du 75e Festival de Cannes. Réalisé par Emily Atef, le film raconte l’histoire d’une jeune femme qui découvre être atteinte d’une maladie pulmonaire rare. Malade, elle cherche alors à se raccrocher à l’amour de celles et ceux qui l’entourent. Riche en émotions, PLUS QUE JAMAIS offre un tendre commentaire sur la mort et des regrets. Si le film est brillamment porté par Vicky Krieps, on avoue néanmoins que l’on en retiendra surtout la dernière prestation, touchante, de Gaspard Ulliel. 

Le 16 novembre au cinéma

1899

Nul doute que le retour des créateurs de DARK pour Netflix est attendu. Après 3 saisons d’un récit fantasque des plus ambitieux, Jantje Friese et Baran Bo Odar partent d’un postulat plus pragmatique, loin des temporalités inversées ou des univers parallèles. Toutefois, si la série suivra le voyage de migrants vers New-York en quête de rêve américain, on ne doute pas que retournements de situations ou autre péripéties alambiquées seront de la croisière. 8 épisodes, disponibles le 17 novembre.

Le 17 novembre sur Netflix

IL ÉTAIT UNE FOIS 2

15 ans après ses aventures à New York, Giselle (Amy Adams) va bientôt découvrir la vie dans les quartiers résidentiels. Malheureusement, le quotidien chronométré des banlieues est plus dur que prévu à accepter pour l’ancienne princesse… À l’occasion de ce second volet toujours produit par les studios Disney, l’ensemble du casting d’IL ÉTAIT UNE FOIS sera de retour : Patrick Dempsey, Idina Menzel et même James Marsden dans le rôle du himbo ultime. On souhaite à cette suite le même succès qu’avait connu le premier volet : plusieurs nominations aux Golden Globes et aux Oscars. 

Le 18 novembre sur Disney+

BONES AND ALL

Cinq ans après l’avoir révélé au grand public avec Call Me By Your Name, Luca Guadagnino retrouve Timothée Chalamet pour BONES AND ALL. Dans ce thriller horrifique, l’acteur donne la réplique à Taylor Russell, récemment récompensée du Prix Marcello-Mastroianni du meilleur espoir à Venise pour sa brillante interprétation. L’actrice y incarne Maren, une jeune femme qui rencontre un adolescent à la dérive qui va l’entraîner sur les routes des États-Unis. Entre le road-trip et l’histoire d’amour, le long-métrage ne laissera certainement personne indifférent.

Le 23 novembre au cinéma

LE MENU

Anya Taylor-Joy, Nicholas Hoult, Ralph Fiennes… Pour son dernier long-métrage, le réalisateur Mark Mylod (Game of Thrones, Shameless) a vu les choses en grand. Avec THE MENU, le cinéaste a choisi de raconter l’histoire d’un repas : celui partagé par Margot et Tyler, un couple d’amoureux qui va découvrir le restaurant gastronomique d’une île isolée. Huit-clos horrifique, le film s’annonce perturbant avec une ambiance alternant entre Sans Filtre et Get Out. Aiguisez vos couteaux et rendez-vous en salle le 23 novembre 2022. 

Le 23 novembre au cinéma

SAINT OMER

Récompensé du Lion d’argent – Grand Prix du Jury et du Prix Luigi de Laurentiis (Meilleur premier film), le premier long-métrage de fiction d’Alice Diop a fait forte impression. Le film s’inspire du procès de Fabienne Kabou, une mère qui avait abandonné son enfant de 15 mois sur la plage devant la marée montante. Bouleversant, SAINT OMER questionne notre rapport à la maternité et incarne avec justesse le slogan « l’intime est politique ». En s’emparant de ces thématiques, le long-métrage va également tenter de décrocher une nomination à l’Oscar du film étranger 2023 en représentant la France pour cette 94e cérémonie. 

Le 23 novembre au cinéma

La rédaction

Écoutez-nous !

Soutenez-nous !

Soutenez-nous !
S’abonner
Notifier de
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
0
Un avis sur cet article ?x