Pedro Almodóvar sera le président du Jury au 70ème festival de Cannes, succédant ainsi à :

George Miller (2016) – Palme d’or : I Daniel Blake de Ken Loach
Joel & Ethan Coen (2015) – Palme d’or : Dheepan de Jacques Audiard
Jane Campion (2014) – Palme d’or : Winter Sleep de Nuri Bilge Ceylan
Steven Spielberg (2013) – Palme d’or : La vie d’Adèle de Abdellatif Kechiche
Nanni Moretti (2012) – Palme d’or : Amour de Mickael Haneke
Robert de niro (2011) – Palme d’or : Tree of Life de Terrence Malick
Tim Burton (2010) – Palme d’or : Oncle Boonmee, celui qui se souvient de ses vies antérieures, de Apichatpong Weerasethakul
etc. (la suite, sur wiki)

À titre plus personnel, nous avions (re)découvert Almodóvar à l’occasion du festival Lumière 2014. La très cohérente programmation du festival nous avait permis de tracer des liens clairs entre la filmographie du cinéaste espagnol, et ses influences comme John Cassavetes (Opening Night), Abel Gance (Paradis Perdu) ou encore Ida Lupino. Puis, redécouvrir ses films de façon chronologique nous avait permis de voir qu’au delà des clichés de son cinéma, éclatait une immense sensibilité, un fantastique amour pour les personnages féminins ET masculins, un talent certain pour décupler la puissance d’un script par l’Image, ou parfois même la mise en scène (notre portrait: ICI)

Il nous tarde ainsi de découvrir quelle sélection mettront en avant Thierry Fremaux et Pierre Lescure après les fantastiques mais antagoniques cuvées 2015 et 2016. Dans l’une, l’audace formelle était au service total d’une certaine profondeur thématique… Dans l’autre, point de masterpiece formel (en dehors de Neon Demon peut-être) mais des récits plus patients, exigeants et timorés… tout aussi puissants.

Qu’en sera t-il en 2017 ?
Quels films seront récompensés par le jury de Pedro Almodóvar ?

Réponse du 17 au 28 mai prochain, à l’occasion du 70ème festival de Cannes.

Laisser un commentaire

Please Login to comment
avatar
  S'abonner  
Notifications :