Le verdict est tombé. Après l’échec commercial de Live by Night, l’acteur-réalisateur s’est vu déposséder de son film par la Warner, qui devait raconter une nouvelle histoire solo du . Même si le communiqué officiel parle d’une décision commune, voyons les choses en face: il semble plutôt s’agir d’une sanction de la société de production.

Est-ce une bonne chose ? Gone Baby Gone, The Town et Argo étaient de très bonne facture, preuve que peut être un bon réalisateur et dans le cas de Live By Night, on arguera que le succès ou l’insuccès d’un produit cinématographique n’est pas toujours dû aux qualités de son réalisateur ou de ses acteurs, mais bien parfois, à sa campagne de communication. Il suffit de regarder les meilleurs films du box-office pour s’en convaincre.

Rassurez-vous, Ben Affleck, déjà sous contrat, garde toutefois le costume de l’homme-chauve-souris qui avait convaincu les fans dans BatmanVSuperman. Voici ce qu’il déclare dans un communiqué :

« Certains personnages ont une place spéciale dans le coeur de millions de gens. Jouer ce rôle demande de la concentration, de la passion, et toute mon énergie possible. Il est devenu clair que je ne pouvais endosser une double casquette à un tel niveau. Avec le studio, nous avons décidé de trouver un nouveau réalisateur qui pourrait collaborer avec moi sur ce film immense. Je suis toujours associé au projet, nous le faisons, mais nous cherchons actuellement un réalisateur. Je reste très attaché au projet, et je fais tout mon possible pour lui donner vie, pour les fans du monde entier. »

Pour l’instant, l’une des pistes possibles pour diriger les nouvelles aventures du justicier de Gotham serait , aux commandes de Cloverfield, Let Me In et des deux Planète des Singes : l’affrontement et suprématie.

En attendant, cela repousse encore un peu plus le long-métrage qui n’a toujours pas de date de sortie. Pour revoir le Chevalier Noir sur grand écran, il faudra se rabattre sur Justice League de Zack Snyder prévu pour le 15 novembre 2017 en France.

Bande-annonce VOSTFR de