l’acteur, venu défendre Gone Girl, s’est retrouvé au milieu d’un débat et a réagi de fort belle manière ;
En face de lui, l’humoriste , politiquement associé aux libéraux, ainsi que , auteur militant pour la liberté de pratiquer et de critiquer toute religion.
Leur propos :
« L’ est une religion qui prône la violence, qui enlève la liberté aux femmes, qui ne respecte pas certains principes libéraux – faits qu’il est nécessaire de souligner (…) Nous voulons être libre de critiquer les mauvaises idées ; L’islam est la principale source de mauvaises idées »

Ce qui fit réagir Ben Affleck plutôt furieusement :
« Qui êtes vous pour juger la complexité de cette religion ? Votre caractérisation est vulgaire et raciste  »

Bill Maher de continuer, convaincu qu’ 1.6 milliards de pratiquants de l’islam sont des intégristes absolu :
« La seule religion qui comme la mafia, te tuera si tu dis les mauvais mots, si tu dessines la mauvais dessin (référence à la caricature du Canard Enchainé), ou écris le mauvais livre(…)  si tu penses à quitter l’Islam« ;
Sam Harris d’indiquer que tous les musulmans ont une vision restreinte des droits de l’Homme qu’il faut combattre…

Ben Aflleck :
 » Quelle est votre solution ? Plus d’invasions de ces pays, parce que ces gens de toutes façons, ne reflètent pas nos croyances ? Ce que vous dites, c’est qu’il faut condamner tous ces gens que nous ne connaissons même pas, à cause de quelques hommes qui ont commis des actes répréhensibles… c’est horrible »

A ses cotés, (journaliste connu pour ses articles sur les droits de l’Homme et les injustices sociales) souligne l’importance de voir plus large qu’une simple caractérisation, comme quoi l’islam n’est QUE la religion des Djihadistes. C’est aussi celle de gens qui combattent l’intégrisme, et d’autres qui ne prennent part à aucun débat politique (1.6 milliards de pratiquants)
(député républicain), de renchérir avec l’argument que l’opposition islamique à l’intégrisme n’est pas une chose suffisamment couverte par les médias, et que cela pourrait expliquer le raisonnement simpliste qui associe un peuple et une religion à quelques hommes.

bill-maher-and-ben-affleck-tear-into-each-other-over-islam-on-real-time

Un débat évidemment plus complexe que cette simple retranscription. Cet échange houleux met toutefois en évidence la confiance absolue d’une partie du peuple américain en ses propres valeurs. Cela, malheureusement avant de considérer de façon entière d’autres cultures et/ou religions.
Cette tendance à la généralisation et à la simplification rend les propos des deux hommes Maher et Harris inquiétants. Ils incitent à considérer une religion et ceux qui suivent ses préceptes comme dangereuse, simplement parce qu’elle contredit les valeurs américaines, libérales qui plus est…
Ne s’agirait -il pas plutôt, de comprendre l’autre avant de combattre ses idées ?

Il est en tout cas surprenant mais extrêmement respectable de voir Ben Affleck prendre position de cette façon et défendre l’islam.
Lui, qui par ailleurs réalisa  Argo, film prenant place au sein d’un conflit politique fort, qui plus est occidentalo-islamique… Remisé bien vite au profit du suspens et du spectacle.