sans titre

Et sinon, on regarde quoi en août ?

Comme chaque mois, on fait le point sur les séries et films à ne pas rater. En août, on vous invite à retrouver Brad Pitt sur grand écran, à découvrir le génie de Jordan Peele mais aussi à vous détendre devant les dernières productions Netflix et Prime ! A vos écrans !

BULLET TRAIN

Après sa courte apparition dans LE SECRET DE LA CITE PERDUE, Brad Pitt est de retour en tête d’affiche dans BULLET TRAIN. Réalisé par David Leitch (John Wick, Atomic Blonde, Deadpool 2), le film raconte la mésaventure de Coccinelle (Brad Pitt), un tueur à gages bien décidé à récupérer une mallette à bord d’un train lancé à grande vitesse sans avoir recours à la violence. Accompagné de Joey King, Aaron Taylor-Johnson et Brian Tyree Henry, Brad Pitt fait son grand retour dans le rôle d’un tueur à gages, 17 ans après Mr. et Mrs. Smith.

Le 3 août au cinéma

L’ANNEE DU REQUIN

En 2020, Zoran et Ludovic Boukherma intégraient la Sélection Officielle du Festival de Cannes avec Teddy : un film de genre autour d’un mystérieux loup-garou. Deux ans plus tard, les deux frères sont de retour avec un long-métrage sur un autre monstre : le requin. Dans L’ANNEE DU REQUIN, le personnage de Marina Foïs est proche de la retraite quand son cauchemar se réalise : on soupçonne la présence d’un requin dans la baie. Mais ne serait-ce pas plutôt une occasion en or pour la gendarme maritime qui cherchait à éviter la retraite à tout prix ? Riche de références cinématographiques et de la présence de Jean-Pascal Zadi, L’ANNEE DU REQUIN est un ovni, à mi-chemin entre la comédie, le drame et le film de genre.

Le 3 août au cinéma

PREY

35 ans plus tard, Arnold Schwarzenegger a disparu de nos écrans mais le Predator, lui, est toujours présent. Avec PREY, Disney+ vous invite à remonter dans le temps jusqu’au XVIIIe siècle pour découvrir la première visite de la créature sur Terre. Réalisé par Dan Trachtenberg (10 Cloverfield Lane), le film raconte l’histoire de Naru (Amber Midthunder), une jeune comanche qui se fait un devoir de protéger sa tribu. Et lorsqu’elle tombe nez à nez avec la créature, c’est une opportunité pour elle de devenir la guerrière qu’elle a toujours souhaité être.

Le 5 août sur Disney+

THE SANDMAN

Maintenant que toutes les séries Marvel ont disparu du catalogue de Netflix, la plateforme semble en profiter pour développer des productions DC Comics. La dernière en date, THE SANDMAN, raconte l’histoire de Morpheus (Tom Sturridge) qui tente de récupérer son pouvoir après plusieurs années d’emprisonnement. La série, qui devait initialement être diffusée par HBO, a fini par être abandonnée par la chaîne en raison de son budget massif. Même si on sait qu’un budget élevé n’est pas toujours synonyme de qualité, on a tout de même hâte de découvrir la série développée par Allan Heinberg (The OC).

Le 5 août sur Netflix

NOPE

Trois ans après US, Jordan Peele revient avec NOPE. Si les théories autour du scénario fusent depuis plusieurs jours sur les réseaux sociaux, les seules informations dont nous soyons surs concernent le casting : Daniel Kaluuya, Keke Palmer, Steven Yeun, Brandon Perea sont tous présents. « On prête souvent d’innombrables qualités extraordinaires à une civilisation extraterrestre très évoluée. Mais si la réalité était bien plus simple et sombre que tout ce qu’on peut vraiment imaginer ? » a sobrement confié Jordan Peele… Rendez-vous en salles le 10 août pour en savoir plus !

Le 10 août au cinéma

LES CINQ DIABLES

Présenté au 75e Festival de Cannes dans la section Quinzaine des réalisateurs, LES CINQ DIABLES est un long-métrage aussi mystérieux que passionnant. Entre drame, thriller et film fantastique, Léa Mysius met en scène une famille tourmentée par un passé douloureux que Vicky (Sally Dramé) ne va pas tarder à découvrir. Si la petite fille voue à sa mère (Adèle Exarchopoulos) un amour presque obsessionnel, cela ne va pas l’empêcher de reconstituer le puzzle grâce à de mystérieux pouvoirs. Après avoir envoûté le public avec Ava en 2017, Léa Mysius offre avec LES CINQ DIABLES une fable baroque à ne rater sous aucun prétexte.

Le 10 août au cinéma

MES PREMIERES FOIS

MES PREMIERES FOIS c’est LA série feel good à regarder cet été. Créée par l’incroyable Mindy Kaling (The Office, The Mindy Project), le show met en scène Devi (Maitreyi Ramakrishnan) une adolescente indo-américaine prête à tout pour mettre un peu de piment dans sa vie. A la fin de la saison précédente, la jeune fille sortait enfin avec son crush Paxton (Darren Barnet) au désespoir de Ben Gross (Jaren Lewison) mais il semblerait que tout ne soit pas si simple que ça !

Le 12 août sur Netflix

A LEAGUE OF THEIR OWN

En 1992, le public découvrait le baseball féminin grâce au film A League of Their Own réalisé par Penny Marshall. 40 ans plus tard, Amazon Prime Video annonce l’arrivée de A LEAGUE OF THEIR OWN, une série adaptée du long-métrage des années 90. Portée par Abbi Jacobson (Broad City) et D’Arcy Carden (The Good Place), la série promet sa dose d’humour, d’émotion et de bonne humeur. Un cocktail parfait pour un visionnage cet été !

Le 12 août sur Prime

LA OU CHANTENT LES ECREVISSES

Produit par Reese Witherspoon et adapté d’un roman de Delia Owens, LA OU CHANTENT LES ECREVISSES raconte l’histoire de Kya (Daisy Edgar-Jones) qui est soudainement suspecté du meurtre d’un jeune homme de la ville voisine. Entre thriller, drame et récit initiatique, le film semble surtout nous offrir une nouvelle opportunité d’apprécier le talent de Daisy Edgar-Jones qui nous avait envoûté dans Normal People.

Le 17 août au cinéma

EVERYTHING EVERYWHERE ALL AT ONCE

EVERYTHING EVERYWHERE ALL AT ONCE c’est le film qu’aurait souhaité faire le studio Marvel sur le multivers mais auquel Doctor Strange 2 n’arrive même pas à la cheville. Le film suit Evelyn Wang (Michelle Yeoh), la gérante d’une laverie automatique qui se retrouve dépassée par sa famille et son travail. Mais alors qu’elle est en train de payer ses impôts, son mari lui annonce soudainement qu’il vient d’un autre univers et qu’elle seule peut sauver l’ensemble du multivers. Grâce à son scénario aussi émouvant qu’hilarant et ses références cinématographiques, le film des Daniels (Daniel Scheinert et Daniel Kwan) est assurément le long-métrage dont tout le monde parlera à la rentrée.

Le 31 août au cinéma

Écoutez-nous !

Soutenez-nous !

0
Un avis sur cet article ?x