Jeff Nichols dirigera un film d’extraterrestres avec le remake d’ALIEN NATION

Cette semaine, Jeff Nichols présentait son dernier film Loving au Festival de Toronto. La Fox en a profité pour annoncer la mise en chantier de son prochain projet : un remake du film ALIEN NATION (connu en France sous le titre de Futur immédiat, Los Angeles 1991 (la joie des traductions…))

Originellement réalisé par Graham Baker (qui a fait plus tard Beowulf avec Christophe Lambert), ALIEN NATION se passe dans un futur où les humains et les aliens cohabitent sur la Terre, ces derniers étant tout de même victimes d’une forte discrimination. Dans ce contexte, un alien (joué par Mandy Patinkin, vu récemment dans la série Homeland) est nommé officier de police, et va devoir faire équipe avec un humain (joué par James Caan, éternel Sonny dans Le Parrain).

ALIEN NATION semble être un mélange des deux derniers films de Jeff Nichols, en abordant le genre de la science-fiction (Midnight Special) mêlé au thème du racisme (Loving). En cours d’écriture, l’américain retrouve ses producteurs Brian Kavanaugh-Jones et Sara Greene. La question qui nous brûle les lèvres : retrouvera-t-il également ses acteurs fétiches, à savoir Michael Shannon, qui a jusqu’alors joué dans tous les films du réalisateur prodige, et Joel Edgerton, le personnage principal de Loving aux côtés de Ruth Negga ?

En attendant les premières images de ALIEN NATION, il faudra patienter avec la sortie prochaine de Loving, présenté à Cannes en mai dernier, prévu en France pour février 2017.

Alexandre Léaud

BANDE-ANNONCE DE LOVING

INFORMATIONS

loving

Titre original : Loving
Réalisation : Jeff Nichols
Scénario : Jeff Nichols
Acteurs principaux : Joel Edgerton, Ruth Negga, Michael Shannon
Pays d’origine : Grande-Bretagne, U.S.A.
Sortie : 15 février 2017
Durée : 2h03
Distributeur : Mars Distribution
Synopsis
Mildred et Richard Loving s’aiment et décident de se marier. Rien de plus naturel – sauf qu’il est blanc et qu’elle est noire dans l’Amérique ségrégationniste de 1958. L’État de Virginie où les Loving ont décidé de s’installer les poursuit en justice : le couple est condamné à une peine de prison, avec suspension de la sentence à condition qu’il quitte l’État. Considérant qu’il s’agit d’une violation de leurs droits civiques, Richard et Mildred portent leur affaire devant les tribunaux. Ils iront jusqu’à la Cour Suprême qui, en 1967, casse la décision de la Virginie. Désormais, l’arrêt « Loving v. Virginia » symbolise le droit de s’aimer pour tous, sans aucune distinction d’origine.

Zeen is a next generation WordPress theme. It’s powerful, beautifully designed and comes with everything you need to engage your visitors and increase conversions.

Plus d'articles
LES NOUVEAUX MUTANTS possède une nouvelle date de sortie