LION, le premier film de Garth Davies, est le poulain de Harvey Weinstein, producteur américain de cinéma indépendant et patron de Miramax, pour la course aux .

Il raconte l’histoire vraie de Saroo Brierley, un jeune indien séparé de sa famille, qui se retrouve dans un orphelinat puis se fait adopter en Australie. Vingt ans plus tard, il cherche à retrouver sa famille.

C’est à priori le genre d’histoire qui plaît à l’Académie. Le trailer, visible ci-dessous, joue d’ailleurs beaucoup la carte de l’émotion.

BANDE-ANNONCE

On pourrait avoir un peu peur d’abord, mais on a envie de faire confiance à , qui l’année dernière avait produit Les Huit Salopards de Tarantino. De plus, LION est le premier film de Garth Davies, qui, après avoir réalisé de nombreuses publicités, avait co-réalisé la mini-série Top of The Lake, chapeautée par Jane Campion, largement encensée. Voilà une bonne raison de se rassurer.

Avec dans les rôles principaux (Slumdog Millionaire, Chappie), (Millenium, Carol) et dans le rôle de la mère adoptive de Saroo Brierley – Kidman qui selon Harvey Weinstein, pourrait obtenir un Oscar pour un second rôle. De notre côté, on flaire le coup marketing, comme en 2011 avec The Artist, qui avait finalement raflé 5 prix dont ceux du meilleur film et du meilleur réalisateur.

On attendra pour juger les premières réactions américaines, à partir de sa date de sortie le 25 novembre 2016 (pas de sortie française programmée pour le moment, mais ça ne devrait pas tarder.)

Alexandre Léaud

INFORMATIONS

013245.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Titre original : Lion
Réalisation : Garth Davis
Scénario : x
Acteurs principaux : Dev Patel, Nicole Kidman, Rooney Mara, David Wenham
Pays d’origine : Australie, Angleterre, U.S.A.
Sortie : –
Durée : –
Distributeur : SND
Synopsis
Adapté du récit autobiographique de Saroo Brierley. Au milieu des années 80 en Inde, Saroo vit dans la plus extrême pauvreté. A 5 ans, il est séparé de sa famille et se retrouvé sans domicile fixe dans les rues de Calcutta. Bientôt recueilli par une famille australienne, il apprend l’anglais, intègre une autre culture, loin de ses origines. Devenu adulte, Saroo décide de retrouver la trace de sa mère…