ATTENTION ! LE TEASER CI-DESSOUS CONTIENT DES IMAGES EXTRÊMEMENT EXPLICITES

Celui-ci est un condensé des moments les plus explicites, mais ne résumez surtout pas le film à une succession de pénis turgescents, de vagins pénétrés ou de fluides divers.
Le sulfureux film de Lars Von Trier, Nymphomaniac, est bien plus que cela. Pour ceux qui l’auraient raté, Le réalisateur danois y dissémine avec beaucoup de symbolisme, de voyeurisme et d’intelligence, tout un tas de réflexions sur la femme et son rapport à l’homme, via le sexe notamment mais aussi plein d’autres choses. Nymphomaniac lui aussi abordait le thème de la mélancolie, mais d’une façon plus grand-guignolesque : parfois ridicule, parfois profond, parfois doté d’une puissance visuelle démente, parfois trop esthétisé pour servir son sujet, Nymphomaniac, un film dense et généreux !
S’il n’est clairement pas son meilleur film sa valeur se jugera néanmoins avec le temps… Et de multiples visions qui permettront de l’analyser au calme.
Ce (petit) chef d’oeuvre du réalisateur danois, avait été scindé en deux volumes ce qui allégeait la violence de la représentation, et favorisait le jugement sur l’hétérogénéité de l’ensemble.

Cette version longue (5h30) de Nymphomaniac devrait permettre de se faire une idée plus entière du film, en détaillant plus précisément quelle part de lui même le réalisateur a t-il exprimée à l’intérieur du film, ou encore, quelle est sa vision des femmes, de l’amour, du sexe.

L’éditeur français, Potemkine, la rendra disponible à partir du 2 octobre 2014 en VOD !

ATTENTION ! LE TEASER CI-DESSOUS CONTIENT DES IMAGES EXTRÊMEMENT EXPLICITES

(24/09/14) Rajoutons ces deux extraits beaucoup moins « choc » mais qui nous donnent toujours autant envie de nous replonger dans l’univers de Lars Von Trier