Elle est enfin là, la bande annonce de READY PLAYER ONE, le prochain Spielberg

Bien que nous ayons lu le (génial) livre d’Ernest Cline et que nous soyons gros gros fans de Spielberg, ce trailer laisse dubitatif. Le placement de l’univers du film, durant les 40 premières secondes, est mortel; un futur apocalyptique, où la seule échappatoire semble être virtuelle: l’Oasis !

Photo de Ready Player One de Steven Spielberg

Par contre, la suite est étrange. La présence du robot du Géant de Fer ? de la DeLorean ? de Freddy Krueger ? Ces références semblent balancées pêle-mêle sans aucune logique autre que celle du synopsys même du roman – qu’il faut alors connaître (on vous renverra pour cela à notre article dédié) -, et même dans ce cadre semblent inappropriées…

Photo de Ready Player One de Steven Spielberg

Quant à la dernière partie du trailer, cette espèce de course mi-Speed Racer mi-Fast&Furious, cette scène n’apparaît pas dans le roman et ne semble présente que pour rappeler qui est le papa lorsqu’il s’agit de filmer des scènes d’action. C’est clairement puissant, mais WTF !

Photo de Ready Player One de Steven Spielberg

On en conclura donc que ce trailer est l’oeuvre de publicitaires désireux de vendre du spectacle aux dépends de la cohérence (mais quelle bande-annonce ne le fait pas ?), ratant malgré tout ce fameux cachet sur lequel on attendait READY PLAYER ONE: le fan service.

Car rappelons le: le livre Ready Player One et sa géniale chasse au trésor sont une ode aux 80’s et tout particulièrement à l’esprit Amblin; cette adaptation cinématographique, par Steven Spielberg lui-même, promet un hommage meta de Spielberg à lui-même via une relecture de ces très nombreuses œuvres qu’il a plus ou moins lointainement inspirées ou façonnées ! Ce premier trailer n’en montre en tous cas, pas grand chose.

Très partiellement émoustillés, on attendra un second aperçu plus clair et plus “lisible” pour s’enthousiasmer.

Georgeslechameau

VOTRE AVIS ?

04.08.2017 : ajout du teaser Comic Con VOST

Bande-annonce de READY PLAYER ONE

2