WICKED : John M. Chu à la barre de l’adaptation de la comédie musicale pour Universal

Après avoir adapté la comédie musicale In the Heights de Lin Manuel-Miranda pour Warner Bros., le réalisateur de Crazy Rich Asians va s’attaquer à WICKED, l’un des plus grands succès de Broadway.

Selon Deadline, le cinéaste américain John M. Chu (Crazy Rich AsiansIn the Heights) s’est vu confier la réalisation de l’adaptation cinématographique de la comédie musicale Wicked produite par Marc Platt (La La LandInto the WoodsAladdin) pour Universal. Il remplacera donc le metteur en scène britannique Stephen Daldry (Billy Elliot), qui a quitté le projet au mois d’octobre dernier.

Le compositeur Stephen Schwartz et la scénariste Winnie Holzman, tous deux à l’origine du show éponyme, collaborent également à l’écriture du scénario.

Si le nom de la popstar Ariana Grande circule, on ignore encore qui figurera au casting de cette adaptation dans les tuyaux depuis plus de quinze ans, et dont la production a été retardée en raison de la pandémie. Comme l’indique Variety, elle devrait néanmoins comporter deux nouvelles chansons, en plus des tubes « Defying Gravity », « Popular » et « The Wizard and I ».

D’abord reportée au 22 décembre 2021, la sortie du long-métrage était initialement prévue pour les fêtes de Noël 2019. Universal a finalement retiré WICKED de son calendrier. Pour l’heure, le synopsis n’a pas été communiqué. 

Inspirée du roman à succès de Gregory Maguire, reprenant les personnages créés par L. Frank Baum dans Le Magicien d’Oz, la pièce, centrée sur la Méchante Sorcière de l’Ouest, sert de prequel au chef-d’œuvre de Victor Fleming sorti en 1939 et mettant en vedette Judy GarlandBillie BurkeMargaret Hamilton et Frank Morgan

Primée à trois reprises aux Tony Awards, Wicked raconte l’histoire d’amitié entre Elphaba (Idina Menzel) et Glinda (Kristin Chenowet), toutes deux sorcières au Pays d’Oz. Alors qu’Elphaba est rejetée à cause de sa peau verte, Glinda est une blonde pétillante qui profite de sa popularité. Malgré leurs différences, elles vont développer une complicité que les mensonges du Magicien d’Oz n’arriveront pas à remettre en cause.

Pour rappel, le succès de la comédie musicale, créée en 2003 au George Gershwin Theatre de Broadway, est tel qu’elle a été traduite en six langues et jouée dans seize pays (États-Unis, Canada, Royaume-Uni, Irlande, Japon, Allemagne, Pays-Bas, Australie, Nouvelle-Zélande, Singapour, Corée du Sud, Philippines, Mexique, Brésil, Suisse et Chine). Près de 60 millions de spectateurs ont assisté au show, qui a amassé 4,7 milliards de dollars de recettes.

Sévan Lesaffre

Zeen is a next generation WordPress theme. It’s powerful, beautifully designed and comes with everything you need to engage your visitors and increase conversions.

Plus d'articles
COVID19 : le Forum des Images propose une offre numérique gratuite