Alors que la pandémie de coronavirus continue de se propager à travers le monde, et notamment aux États-Unis, l’American Film Institute lance l’AFI Movie Club, conçu comme « un rassemblement virtuel quotidien destiné à tous les amoureux du cinéma en cette période de distanciation sociale ».

Le réalisateur Steven Spielberg a annoncé que Le Magicien d’Oz, grand classique de la comédie musicale hollywoodienne sorti en 1939 et porté par l’iconique Judy Garland, ouvrirait le bal. Un rendez-vous qui enchante déjà les cinéphiles.

« There’s no place like home ». La formule magique rendue célèbre par la légendaire Judy Garland dans le rôle mythique de Dorothy Gale, ne pouvait pas être plus actuelle.

Lauréat du prix AFI Life Achievement pour l’ensemble de sa carrière en 1995, Steven Spielberg invite tous les cinéphiles à chausser leurs souliers de rubis pour effectuer un voyage « au-delà de l’arc-en-ciel » en direction de l’étincelant palais d’Émeraude. En effet, Le Magicien d’Oz, grand classique de l’âge d’or hollywoodien et chef-d’œuvre de Victor Fleming, a été sélectionné pour lancer l’American Film Institute (AFI) Movie Club, un rassemblement virtuel quotidien créé en cette période de crise sanitaire mondiale. L’occasion rêvée de parcourir une nouvelle fois la route de briques jaunes en compagnie de l’épouvantail, de l’homme de fer, du lion peureux et de Toto.

« Je reste auprès de ceux que j’aime.. Quel meilleur message pouvons-nous diffuser à présent ? » commente le réalisateur des Dents de la Mer et E.T. dans la vidéo d’introduction ci-dessous. « Il n’y a probablement pas de choix plus parfait » ajoute Collider.

Rappelons que l’emblématique comédie musicale produite par la MGM et tournée en Technicolor a célébré son 80ème anniversaire l’été dernier. En février 1940, le film porté par la jeune Judy Garland remporte deux Oscars (Meilleure musique et Meilleure chanson originale pour la fameuse « Over the Rainbow ») face aux treize nominations du grand favori, Autant en emporte le vent. Selon une étude publiée dans la revue Applied Network Science, Le Magicien d’Oz demeure le classique hollywoodien le plus influent devant Star Wars de George Lucas et Psychose d’Alfred Hitchcock. Une paire de souliers de rubis portée par Garland sera exposée à L’Academy Museum of Motion Pictures dont l’ouverture est prévue pour le mois de décembre à Los Angeles.

« Nous sommes honorés que Steven Spielberg, le plus grand conteur de notre époque, ouvre la voie » a déclaré le président de l’AFI, Bob Gazzale.

Selon Deadline, l’American Film Institute sélectionnera chaque jour un grand classique du septième art pour que les cinéphiles du monde entier puissent en profiter virtuellement. Les membres du club pourront également converser en ligne à l’aide du hashtag #AFIMovieClub. « D’autres hôtes annonceront les films du jour dans des vidéos publiées sur AFI.com et les réseaux sociaux » précise Variety. L’AFI fournira en complément des anecdotes sur les coulisses des tournages, des documents d’archives exclusifs mais aussi des entretiens avec des invités prestigieux afin d’enrichir cette expérience de divertissement en ces temps de distanciation sociale.

Sévan Lesaffre

Steven Spielberg lance l’AFI Movie Club avec Le Magicien d’Oz

0