Voici le trailer de To Write Love In Her Arms :

BANDE-ANNONCE

To Write Love On Her Arms est adapté d’une histoire vraie – celle de Renee Yohe – écrite par Jamie Tworkowski.

Renée Yohe est jeune bipolaire tombée dans la spirale de la drogue, de la dépression et des tendances suicidaires. Elle trouva néanmoins un exutoire dans l’amitié que lui vouèrent des inconnus rapidement devenus de vrais amis, dans la culture underground (musicale, principalement), dans le courage, Dieu, et enfin, dans un centre de désintoxication.

L’histoire de Yohe, romancée dans un court texte, par Jamie Tworkowski est la pierre angulaire de l’association To Write Love On Her Arms (TWLOHA). Une organisation à but non-lucratif dont le but est d’aider et de connecter entre-eux, ceux frappés par le combo drogue / manque affectif.
La puissance du texte de Jamie Tworkowski a été suffisante pour rallier à sa cause de nombreux artistes, et par là, progressivement, de nombreux followers, depuis 2006.

Une sorte d’ American Dream, version sociale, religion et bons sentiments…
Chose dont Hollywood est particulièrement friand – d’ou la mise-en-chantier de ce film par SONY.

TWLOHA4

 

To Write Love On Her Arms – the movie –  semble par conséquent, utiliser tout un tas d’artifices spectaculaires.

Il s’agit de raconter (vendre ?) cette histoire avec un maximum de prétentions artistiques et d’émotion.
Et si l’on reste dubitatifs cinématographiquement parlant – notamment le traitement sonore de ce trailer (manque total de goût ? Volonté de décalage ? Hmmm.)

Le projet plus que le trailer (voire le film), mérite notre attention :

Tout le monde y gagne :
 – SONY, en termes d’image, puisqu’ils financent, en quelque sorte, une oeuvre de charité.
 – L’intérêt économique est viable – l’association est soutenue par une solide base. Jeune, connectée, cultivée : 1,5M fans, ou encore 270k followers, qui ne manqueront probablement pas de découvrir le film.
Cela rejaillira sur la notoriété des artistes à l’oeuvre sur le long-métrage, et du studio, par extension.
 – L’association elle-même, gagne en visibilité ; Renée Yohe y trouvera une seconde catharsis.

En somme, To Write Love On Her Arms peut se voir d’un point de vue artistique comme d’un point de vue publicitaire.
On connaissait le placement de produit (FedEx pour Seul au Monde, Lincoln pour La défense Lincoln, Aston Martin pour James Bond)
Maintenant on observe des films destinés à vendre une cause ou un mouvement, à l’image de To Write Love On Her Arms

INFORMATIONS

kat-dennings-takes-dark-turn-in-to-write-love-on-her-arms-01b8177e-279f-4162-a599-2c3e547c0520


Titre original : To Write Love On Her Arms
Réalisation : Nathan Frankowski
Scénario : Kate King Lynch, d’après la courte nouvelle de Jamie Tworkowski
Acteurs principaux : Kat Dennings, Chad Michael Murray, Rupert Friend
Pays d’origine : U.S.A.
Sortie : Prochainement
Durée : –
Distributeur : –
Synopsis : Inspiré de l’histoire vraie d’une jeune fille luttant contre ses addictions…