Découvrez la bande-annonce de KUBRICK PAR KUBRICK, un passionnant documentaire consacré au réalisateur de 2001 : l’Odyssée de l’Espace, Shining, Barry Lyndon, Eyes Wide Shut et Orange Mécanique, diffusé ce dimanche à 23h50 sur Arte.

KUBRICK PAR KUBRICK, le documentaire réalisé par Grégory Monro — déjà auteur de portraits de James Stewart, Robert Mitchum, Jerry Lewis, Calamity Jane, Pierre Richard, Michel Legrand ou Toulouse-Lautrec —, et produit par Martin Laurent et Jeremy Zelnik, célèbre la filmographie du cinéaste de génie, de Fear and Desire à Eyes Wide Shut en passant par Spartacus, Les Sentiers de la Gloire et Lolita. Il exploite de rares entretiens accordés au critique de cinéma Michel Ciment, directeur de la rédaction de la revue Positif et confident de trente ans du réalisateur.

notre critique de LOLITA

Les enregistrements sonores de ces interviews constituent le socle du documentaire. D’une voix douce et posée, Stanley Kubrick s’y livre comme rarement, racontant sa manière de travailler et la genèse de ses treize longs métrages. Créateur secret et mystérieux, il évoque notamment les années où il pratiquait le photojournalisme en lumière naturelle au magazine Look, apprenant ainsi à composer une image. Il se moque de son film de jeunesse Fear and Desire, coup d’essai où il reconnait néanmoins une volonté précoce de ne pas se cantonner au pur divertissement. Son côté obsessionnel transparaît lorsqu’il raconte tranquillement comment il a découpé des milliers d’ouvrages de peinture pour la préparation des costumes de Barry Lyndon ou comment, il a recréé l’enfer du Vietnam à quelques kilomètres de chez lui pour Full Metal Jacket.

« Dans une œuvre de fiction, il faut avoir des conflits », explique Kubrick dans le trailer, d’après le site Deadline.

Stanley Kubrick

« Tous les films de Stanley Kubrick traitent au fond du même sujet et, en même temps, ils sont tous très différents. Il y a toujours une surface de civilisation et, en dessous, il y a l’irrationnel, les pulsions, la violence et le côté animal de l’homme. Et à la fin, ça explose et ça fait irruption, que ce soit dans l’histoire et dans la vie privée », analyse plus tard Michel Ciment.

notre critique du BAISER DU TUEUR

Car KUBRICK PAR KUBRICK donne aussi la parole aux témoins — acteurs, cameramen, techniciens et compositeurs — qui racontent leur collaboration à la fois éprouvante et exaltante avec le maître. Grégory Monro, qui a opté pour un dispositif esthétique envoûtant, se promène à travers ces documents parfois inédits comme dans un musée ; la bande-annonce montre également des accessoires utilisés dans les films de Kubrick, dont le masque vénitien porté par Tom Cruise dans Eyes Wide Shut, exposé à la Cinémathèque Française en 2011.

KUBRICK PAR KUBRICK sera diffusé ce dimanche à 23h50 sur Arte. Le documentaire est également disponible depuis le 5 avril sur Arte.fr.

Sévan Lesaffre

proposer un article ?