Une histoire d’amour glamour contrariée par une différence de milieu social, une fillette née de cette union et une tragédie irréversible, UN AMOUR IMPOSSIBLE de Catherine Corsini dessine une fresque familiale emphatique et sans saveur.

Adapté du roman éponyme autobiographique de Christine Angot, UN AMOUR IMPOSSIBLE est l’histoire de Rachel, modeste employée à la Sécurité sociale, et Philippe, jeune bourgeois érudit, qui tombent amoureux un beau jour à Châteauroux. Nait une folle histoire d’amour entre eux et bientôt une petite fille, Chantal alias Christine Angot dont c’est la propre histoire.

Nous sommes à la fin des années 50 et Rachel (Virginie Efira) est une jeune femme célibataire qui n’a eu qu’une histoire avec un homme “trop gentil” pour avoir envie de passer sa vie à ses côtés. Quand elle croise le regard de Philippe (Niels Schneider), le coup de foudre est immédiat. Il lui parle de littérature, de Nietzsche, de liberté, l’emmène voir Jeanne Moreau dans Ascenseur pour l’échafaud. Philippe est traducteur pour l’OTAN et le plus souvent à Paris. Un jour elle lui écrit pour lui annoncer qu’elle est enceinte. Le silence de Philippe annonce la couleur : Rachel élèvera son enfant seule. “Si tu avais été riche, ça aurait été différent”, lui avoue Philippe. Pourtant Rachel ne semble pas lui en vouloir et continue d’être sa maitresse au gré de ses visites de plus en plus espacées. Elle ne lui demande rien, ni argent ni implication, seulement de reconnaitre leur fille, “née de père inconnu”. Il faudra attendre les 14 ans de Chantal-Christine pour qu’enfin il accepte. C’est aussi à cette époque que tout bascule et que la relation père-fille démarre enfin, mais dans sa pire version.Photo du film UN AMOUR IMPOSSIBLEChristine Angot a souvent parlé de l’inceste dont elle avait été victime. On ne l’ignore donc pas en découvrant ce film mais ce point de bascule amène le récit dans un imbroglio dont la réalisatrice ne semble pas savoir quoi faire. La petite Chantal a grandi entourée de l’amour d’une mère bienveillante et aimante jusqu’à son anéantissement par la faute d’un père jusque là absent. La bulle formée par le duo mère-fille explose et le film avec. Il ne faut pourtant pas attendre ce troisième acte pour se désintéresser de cette histoire à laquelle on ne croit plus, bien qu’elle repose sur des faits réels. L’émotion qui traverse les premiers plans en prologue s’évanouit très vite au profit d’un récit dont la cinéaste ne semble pas s’écarter assez pour se l’approprier vraiment. Ainsi parcourt-on ces décennies de vie en oscillant entre ennui et lassitude.

Catherine Corsini dans son désir de conférer à ce récit toute sa dimension romanesque n’évite pas les lourdeurs d’une reconstitution qui nous laisse à distance. Les personnages mal grimés passent ainsi de la vingtaine à la soixantaine avec moins de succès qu’Alex Lutz dans GUY. Côté casting, Virginie Efira s’en sort malgré tout plutôt bien dans ce rôle de mère courage. On ne peut en dire autant de Niels Schneider, qu’on aime beaucoup par ailleurs, mais peu convaincant à force de minauder et de froisser ses yeux à la Léotard, ni de la jeune Estelle Lescure chez qui tout sonne faux.Photo du film UN AMOUR IMPOSSIBLELe film en trois parties est accompagné par sa voix off, reprenant ainsi le rôle de la narratrice Angot. Et c’est bien inutile même si elle annonce le drame familial à suivre. Philippe parle de son histoire avec Rachel comme étant une histoire inévitable. Ce drame était-il lui aussi inévitable ? L’amour rend-il à ce point aveugle ? Combien peut-on se tromper sur les gens qu’on aime ? Autant de questions que l’on ne se pose même plus.

Figure médiatique de l’auto-fiction, Christine Angot divise autant qu’elle agace. Cette adaptation aura au moins le mérite de ressembler à son auteur et saura diviser sans conteste.

Anne Laure Farges

Le film est présenté actuellement au Arras Film Festival 2018

Votre avis ?
UN AMOUR IMPOSSIBLE : une adaptation poussive - Critique
Titre original : Un amour impossible
Réalisation : Catherine Corsini
Scénario : Christine Angot
Acteurs principaux : Virginie Efira, Niels Schneider, Estelle Lescure
Date de sortie : 7 novembre 2018
Durée : 2h15min
2.5Interminable
Avis des lecteurs 0 Avis

UN AMOUR IMPOSSIBLE : une adaptation poussive – Critique

0