Connu pour ses apparitions dans Parks and Recreation et American Horror Story, le présentateur et acteur américain Billy Eichner incarnera la star du petit écran Paul Lynde, interprète de l’oncle Arthur dans la série télévisée culte Ma Sorcière bien-aimée. Le producteur Tom McNulty et le scénariste Edwin Cannistraci travaillent à l’élaboration de ce biopic intitulé MAN IN THE BOX.

Un biopic consacré à l’acteur américain Paul Lynde est actuellement en préparation, selon Deadline. Intitulé MAN IN THE BOX, le film est écrit par Edwin Cannistraci (Pierre Pierre) et produit par Tom McNulty (The Spectacular Now).

Peu connu en France, Lynde est une star du petit écran dans l’Amérique des sixties. Il tient notamment le rôle de l’extravagant oncle Arthur de 1965 à 1971 dans la série culte Ma Sorcière bien-aimée aux côtés d’Elizabeth Montgomery, Dick York et Agnes Moorehead. Frère de la charismatique Endora, l’incorrigible farceur passe son temps à jouer des mauvais tours à Jean-Pierre Stevens, mari de la charmante et malicieuse Samantha. Le personnage hilarant sera d’ailleurs revisité en 2005 par Steve Carell dans l’abraca-navrante adaptation de la série créée par Sol Saks, mettant en scène Nicole Kidman, Will Ferrell et Shirley MacLaine.

Au cinéma, Paul Lynde joue également dans la comédie musicale Bye Bye Birdie (1963) réalisée par George Sidney et portée par Janet Leigh et Dick Van Dyke. Il apparaît ensuite dans plusieurs shows télévisés comme ceux des crooners Perry Como et Dean Martin, puis double de nombreux personnages de cartoons produits par Hanna-Barbera. Vedette du jeu Hollywood Squares présenté par Peter Marshall, il anime, en 1972, sa propre émission sur ABC : The Paul Lynde Show. Il s’impose comme l’un des comédiens homosexuels les plus importants et les plus appréciés du show-business. En 1978, Paul Lynde est arrêté devant un bar gay à Salt Lake City. Son décès prématuré en janvier 1982 est lié aux problèmes d’alcool et de drogues qui l’ont poursuivi toute sa vie.

L’année dernière, Billy Eichner a prêté sa voix au célèbre suricate Timon dans le remake en live-action du Roi Lion réalisé par Jon Favreau. Avec ce projet dans l’air du temps, le présentateur de l’émission humoristique Billy on the Street a indiqué vouloir bousculer les conventions véhiculées par des biopics tels que Harvey Milk, Bohemian Rhapsody ou plus récemment encore Rocketman, mettant en scène des acteurs hétérosexuels dans la peau d’icônes gay, trop souvent présentées comme des « victimes » ou des « martyrs ».

Au lieu de cela, il souhaite que MAN IN THE BOX illustre le travail qu’il reste à accomplir à Hollywood en termes de représentation des acteurs homosexuels, tout en montrant que la carrière de Paul Lynde fut considérablement freinée à la fois à cause de son homosexualité et de ses démons intérieurs. Dans une interview accordée à Deadline, Eichner explique que l’industrie du divertissement ne s’est jamais ralliée à Lynde comme elle l’a fait pour d’autres acteurs comiques talentueux (et ce malgré l’énorme popularité qu’il a obtenue pendant une dizaine d’années grâce au jeu télévisé Hollywood Squares). « Contrairement à Rock Hudson, Tab Hunter, Cary Grant et tous ces autres acteurs, il ne faisait pas semblant d’être hétéro » ajoute-t-il.

À travers ce rôle, l’acteur de 41 ans déclare également vouloir lutter contre la stigmatisation des acteurs homosexuels en prenant soin de saluer les prestations de ses collègues : « (Sean Penn en) Harvey Milk, (Rami Malek en) Freddie Mercury, (Taron Egerton en) Elton John. Où sont les acteurs gays ? Il ne faut rien enlever à ces performances, qui étaient toutes excellentes. Mais pourquoi ne pouvons-nous pas raconter nos propres histoires ? ».

On ignore encore qui rejoindra le casting de MAN IN THE BOX dont le synopsis et la date de sortie n’ont pas été communiqués.

Pour rappel, d’autres projets similaires — s’intéressant à la sexualité formatée ou taboue des vedettes que le star-system s’acharne à construire —, sont déjà en cours, comme les biopics consacrés aux stars Rock Hudson et Anthony Perkins, deux icônes et figures tragiques emportées par le sida, ayant mené une double vie afin de préserver leur carrière à Hollywood.

Deadline

Sévan Lesaffre

proposer un article ?