Après le césarisé J’ai perdu mon corps réalisé par Jérémy Clapin, Marc du Pontavice, producteur et fondateur du studio d’animation Xilam, se tourne vers la scénariste britannique Helen Blakeman pour adapter le roman jeunesse Le Mystère de Lucy Lost (Listen to the Moon) publié par Michael Morpurgo, auteur de Cheval de Guerre, Soldat Peaceful et Enfant de la Jungle. Entre roman historique et légende celtique, cette fable qui se déroule sur une île britannique en 1915, fera l’objet d’une mini-série réalisée par l’animateur Jean-Christophe Dessaint.

Suite au succès de J’ai perdu mon corps de Jérémy Clapin, Grand Prix du Festival d’Annecy, puis césarisé et nommé aux Oscars, le studio Xilam Animation (Oggy et les Cafards, Tous à l’Ouest : Une aventure de Lucky Luke) se penche sur l’adaptation du roman LE MYSTÈRE DE LUCY LOST (Listen to the Moon) de l’auteur britannique Michael Morpurgo, auquel on doit notamment Cheval de Guerre publié en 1982 et porté à l’écran par Steven Spielberg en 2011.

Un projet qui confirme la nouvelle ambition du studio d’animation français ayant construit son succès sur des séries-fleuve à destination de la jeunesse parmi lesquelles les incontournables Zinzins de l’espace, Oggy et et les Cafards, Toupou, Ratz, et plus récemment Zig & Sharko.

« Nous allons désormais creuser dans ce sillon et poursuivre sur le segment de l’animation adulte, c’est-à-dire des 15-34 ans, qui n’est pas préempté par les majors américaines », confie en effet Marc du Pontavice, patron et fondateur de Xilam en 1999.

Lauréat du Prix Sorcières 2016, LE MYSTÈRE DE LUCY LOST raconte la destinée d’une jeune orpheline et s’inspire d’événements historiques et de légendes entourant le naufrage du paquebot Lusitania, torpillé par un sous-marin allemand en mai 1915. Amnésique et muette, l’héroïne, recueillie par une famille bienveillante et aimante qui habite les îles Scilly, non loin des Cornouailles, est rapidement baptisée Lucy Lost. Cette dernière devra réapprendre à parler, écrire, et par-dessus tout à vivre alors que la Grande Guerre continue de faire rage sur le continent.

Voici le résumé :

Sur une île déserte de l’archipel des Scilly, un pêcheur et son fils découvrent une jeune fille blessée et hagarde, à moitié morte de faim. Elle ne parvient à prononcer qu’un seul mot : Lucy. D’où vient-elle ? Est-elle une sirène, ou plutôt, comme le laisse entendre la rumeur, une espionne au service des Allemands ? De l’autre côté de l’Atlantique, le Lusitania, l’un des plus rapides et splendides paquebots de son temps, quitte le port de New York. À son bord, la jeune Merry, accompagnée de sa mère, s’apprête à rejoindre son père blessé sur le front et hospitalisé en Angleterre…

La scénariste britannique Helen Blakeman (Pleasureland, Hetty Feather, Call the Midwife), qui a remporté un BAFTA pour le script du film Dustbin Baby, devrait adapter le roman de Morpurgo sous la forme d’une mini-série d’animation réalisée par Jean-Christophe Dessaint, connu pour son travail sur Le Chat du Rabbin et Le Jour des Corneilles. Elle sera composée de 8 épisodes de 30 minutes en CGI 2D, à la manière de J’ai perdu mon corps, adapté du roman « Happy Hand » de Guillaume Laurant paru en 2006 aux éditions du Seuil.

LE MYSTÈRE DE LUCY LOST rejoint deux autres productions Xilam Animation en cours de développement : Le Loup réalisé par Julien Bisaro, adaptant le roman graphique de Jean-Marc Rochette, auteur de Snowpiercer, et Monkey Bizness, une parodie de La Planète des Singes basée sur la bande dessinée signée Pozla et El Diablo.

Variety

Sévan Lesaffre

LE MYSTÈRE DE LUCY LOST : Helen Blakeman au scénario de la mini-série Xilam Animation

0