Comme tous les ans les séries américaines marquent une pause durant le mois de décembre. Une trêve hivernale pour les sitcoms et autres show qui s’étendent sur toute l’année. L’occasion donc de rattraper son retard et de bien se préparer à la rentrée à venir. Pour cela on vous a fait une petite sélection.

Revoir notre sélection de séries pour la rentrée de septembre 2016

 

Les séries à rattraper :

 

Dossier Séries : The Fall saison 3

Peut-être une des meilleures séries britanniques de ces dernières années, The Fall part d’un sujet déjà vu (une histoire de tueur en série) mais l’aborde de manière extrêmement audacieuse. La série se construisant de manière à suivre d’un côté le tueur Paul Spector (Jamie Dornan), dans son quotidien, avec femme et enfants qui ne se doutent pas de son vrai visage. Et d’autre part l’inspectrice Stella Gibson (Gillian Anderson) en charge de l’enquête. En trois saisons The Fall a réussi à proposer une ambiance unique. De par sa mise en scène qui met au même niveau tous les personnages, donnant de l’importance aux plus petits seconds rôles. Une réalisation subtile, comme ces mouvements de caméra circulaires, à peine visible, qui rythment la troisième saison. La série se déroulant à Belfast, c’est dans une atmosphère froide qu’on se laisse hypnotiser par une œuvre de grande qualité. Après trois saisons (dont la dernière s’est terminée cette année, fin septembre), The Fall ne devrait pas revenir pour une quatrième. Mais qu’importe, la série se concluant par un final parfait.

Dossier Séries : Black Mirror saison 3

On vous parlait avant la diffusion de la troisième saison de Black Mirror de nos craintes, suite à son passage sur Netflix (notre article ici). Celles-ci ont en partie été confirmées. En effet ce Black Mirror version US (à l’origine une série anglaise de Channel 4) se montre à moitié convaincant. Marqué par des épisodes trop faciles et évident dans le message qu’ils veulent faire passer, ou à la mise en scène un peu trop léchée, comme avec Chute Libre, l’épisode 1. On pouvait également regretter que l’épisode 2, Playtest, se conclu de manière aussi simpliste, laissant un arrière-gout amère et l’impression d’avoir perdu son temps. Néanmoins, on notera l’épisode 3, Tais-toi et danse, qui parvient à manipuler notre empathie par un simple twist, ou encore l’épisode 6, Haine virtuelle, qui se présente comme un long-métrage d’anticipation fort et maîtrisé. Deux épisodes marqués d’ailleurs par leur caractère anglo-saxon, éloigné du style américain d’autres plus décevants. Au final une saison à moitié convaincante seulement pour une série pourtant si pertinente dans son regard critique et cynique sur notre société actuelle et à venir. Sinon, rien n’empêche de (re)voir les deux saisons précédentes bien plus marquantes.

Dossier Séries : Braindead saison 1

On était totalement passé à côté, pourtant Braindead était la bonne surprise de l’été dernier. Diffusée de juin à septembre 2016, la série suit Laurel Healy, documentariste obligée de travailler dans le cabinet de son frère Luke pour financer son projet. En pleine paralysie gouvernementale, Luke, chef de file Démocrate, a besoin d’elle pour régler les problèmes mineurs. Entre temps, des insectes extraterrestres débarquent sur Terre et commencent à prendre le contrôle d’humain en leur mangeant une partie du cerveau. Un synopsis assez dingue à la limite de la série B, pour une série qui parvient à mêler avec un humour très fin avec une part d’autodérision, politique et science fiction. Braindead se montre ainsi souvent hilarant, parfois dérangeant – à force de voir ces petits insectes entrer dans l’oreille des gens on en devient vite parano ! – et intéressant dans son regard sur les politiciens américains (la série se déroule avec en fond la campagne présidentielle entre Trump et Clinton) et son système. Certes Braindead n’est pas grandiose, et peine même en milieu de saison. Néanmoins, la simple présence de Mary Elizabeth Winstead dans le rôle principal justifierait qu’on dévore ces 13 épisodes. Reste un agréable divertissement dans son ensemble. La série n’ayant pas été renouvelée, le final conclu comme il se doit cette unique saison.

Dossier Séries : Mozart in the Jungle saison 3

Voilà trois saisons qu’on peut suivre les élucubrations de Rodrigo De Souza, chef d’orchestre extravagant, engagé pour relancer le prestigieux orchestre de New York. Après une première saison d’une grande réussite, la seconde avait davantage peiné, avec un format rallongé de quelques minutes (passant de vingt à trente minutes). Suffisant pour que le rythme en pâtisse et que se fasse parfois ressentir un certain remplissage dans les épisodes. Et pourtant on se laisse convaincre avec cette troisième saison, porté par l’affection évidente que l’on porte à chacun des personnages. Que cela soit Hailey (adorable Lola Kirke), la jeune hautboïste perdue à Venise, Cynthia (Saffron Burrows), la violoncelliste qui mène la grève de l’orchestre, ou le bougon Thomas Pembridge (Malcolm McDowell) en pleine découverte des musiques modernes. A noter enfin que cette saison 3, toujours aussi folle et attachante, dispose de la présence de Monica Bellucci qui interprète une chanteuse d’Opera qui tente de revenir sur scène avec l’aide de Rodrigo. De quoi réserver encore quelques surprises.

Dossier Séries : Shameless saison 7

Voilà sept ans maintenant que l’on suit la vie misérable des Gallagher. Cette grande famille qui vit de peu de choses et tente, saison après saison, de s’en sortir malgré les problèmes qui s’accumulent. Des personnages avant tout humains qui mènent la série vers le drame tout en abordant les choses avec un certain humour. Cette saison 7 de Shameless, qui vient tout juste de se conclure, aura encore été de bonne facture. Notamment avec Fiona, lainée, qui décide enfin de penser à elle et de responsabiliser ses frères et sœurs qui se reposent sur elle depuis trop longtemps maintenant. Ainsi qu’avec Lip, dont l’alcoolisme devient de plus en plus inquiétant. Le personnage pour lequel on portait le plus d’espoir, qui finalement se retrouve être le plus abîmé. Ainsi la série aura réussi à se montrer toujours pertinente dans son regard social pour évoquer des problèmes humains, comme l’alcoolisme mais aussi la drogue, les questionnements autour de la sexualité, ou encore la maternité.

Nouveautés et reprises de la rentrée :

 

Dossier Séries : Big Little Lies

On vous en parlait avec un premier trailer dévoilé, Big Little Lies (prévue pour le 20 février 2017) est une des grosses attentes de la rentrée. Une série créée par le cinéaste Jean-Marc Vallée, emmenée par un casting impressionnant (Nicole Kidman, Reese Witherspoon, Shailene Woodley…). Quand on connaît la capacité d’HBO à produire des mini-séries originales et de qualité (dernièrement The Night Of ou encore Show Me a Hero), qui s’apparentent toujours grandement à des œuvres cinématographiques, on ne peut qu’attendre avec impatience cette nouvelle production. D’autant que Jean-Marc Vallée a su développer au fil de ses films (Dallas Buyer Club, Wild, Demolition…) une personnalité propre, en se focalisant toujours sur l’humain. Big Little Lies ne devrait pas échapper à la règle. HBO nous mettant à disposition les premiers épisodes de la série avant la fin de l’année, nous vous confirmerons (ou non) prochainement sa valeur.

Dossier Séries : Taken

L’adaptation d’un film en série est décidément bien à la mode ces dernières années. Limitless, 12 Monkeys, L’Arme fatale, Frequency, Minority Report, Westworld, Shooter… On pourrait continuer comme ça encore longtemps. Le résultats de ces adaptations est particulièrement variant et autant dire qu’avec Taken (27 février 2017) on ne s’attend pas à grand chose. Car après tout, ce qui faisait tout le charme de la trilogie (ou du moins des deux premiers films) c’était surtout la présence de Liam Neeson en ex-agent prêt à utiliser ses talents très particulier pour secourir sa fille adorée. Pour le moment, le peu charismatique Clive Standen qui le remplacera nous laisse assez sceptique. Mais la série étant adaptée directement par Luc Besson (producteur des films), et conçue comme un prequel revenant sur la jeunesse de Bryan Mills, on se dit que pourquoi ne pas lui laisser une chance…

Dossier Séries : Doctor Who saison 10

En quittant Doctor Who à la fin de la saison 9Jenna Coleman aura laissé un grand vide. Il sera difficile pour Pearl Mackie, sa remplaçante, de la faire oublier durant la saison 10 à venir. On apprend également que le showrunner Steven Moffat laissera sa place à Chris Chibnall (Broadchurch) à la fin de cette saison. Et on parle aussi d’une volonté de la BBC de relancer la série avec un Docteur bien plus jeune que celui incarné actuellement par Peter Capaldi. Beaucoup d’incertitudes donc sur l’avenir de la série et la tournure qu’elle pourrait prendre. En attendant la 10e saison qui devrait arriver dans plusieurs mois, il faudra se contenter de l’habituel épisode de Noël diffusé ce 25 décembre 2016. Celui-ci se déroulera à New York, avec pour thème les super-héros. Une première dans l’histoire de la série !

Dossier Séries : Sherlock saison 4

Pour ce qui est de Sherlock, après trois ans d’attente (si on ne compte pas l’épisode du nouvel an diffusé le 1er janvier 2016) on pourra enfin retrouver le duo Holmes / Watson, incarné par Benedict Cumberbatch et Martin Freeman, dès le 1er janvier 2017. Comme pour les saisons précédentes il faudra se contenter de trois épisodes dont les titres ont été annoncés ; The Six Thatchers, The Lying Detective, et The Final Problem. Toujours une frustration de devoir se contenter de si peu pour quiconque suit la série depuis maintenant six ans. Mais peut-être est-ce le meilleur moyen d’avoir une série cohérente et de qualité comme Sherlock. Avec un premier teaser qui évoquait un possible retour de Moriarty, les dernières images se sont révélées particulièrement sombres. On trépigne donc d’impatience à l’approche de ce 1er janvier 2017, date de diffusion du premier épisode.

Dossier Séries : Homeland saison 6

Même si elle a connu des saisons difficiles, Homeland reste une des séries les plus intéressantes dans son rapport aux événements post 11 septembre 2001. Avant elle, 24h chrono était LA série sur le thème du terrorisme. En pleine présidence de Bush, Jack Bauer incarnait ce patriotisme américain prêt au sacrifice pour son pays, et à passer outre certaines lois pour déjouer des attaques sur son territoire. Homeland, elle, est arrivée dix ans après les attentats. Le présidence de Bush laissant place à celle de Barack Obama, dans une Amérique divisée et toujours marquée par ce 11 septembre. Carrie Mathison, l’agent bipolaire, symbolise à elle seule toute la complexité et les divisions de ce pays, nées de ces événements et de ceux qui ont succédé (l’intervention en Irak notamment). C’est également dans un contexte compliqué que s’est déroulée la saison précédente d’Homeland puisqu’elle faisait directement référence à une série d’attentats et d’attaques qui ont eu lieu en 2015 (à Paris, Copenhague, ou encore à Tunis). Il est certains qu’Homeland devrait marquer notre époque, car devenant finalement un témoin malheureux des années 2010. La saison 6 (diffusée à partir du 16 janvier 2017) annonce un retour aux Etats-Unis avec une nouvelle présidente (on peut supposer que les scénaristes ne s’attendaient pas à ce que Trump remporte les élections américaines), et une nouvelle menace, directement sur le sol américain. A ne pas rater !

Dossier Séries : The 100 saison 4

La série la plus surprenante de CW actuellement. Elle avait débuté de manière poussive, semblant viser un public jeune sans proposer grand-chose de nouveau. Et puis au fil des épisodes et des saisons The 100 a pris ses marques et son envol. Devenant plus mature et sombre, avec des personnages toujours livrés à eux-même, capable du meilleur comme du pire. Derrière son ambiance post-apocalyptique, The 100 multiplie les mystères et les retournements de situation, rappelant même parfois Lost. Après une saison 3 marquée par la mort de personnages importants, provoquant même la colère de certains fans, cette saison 4, à suivre dès le 2 février 2017, sera attendue au tournant. On espère que The 100 ne fera pas du remplissage pour aller au bout mais parviendra bel et bien à nous surprendre et à lever le voile sur certains mystères…

A surveiller également :

Taboo (7 janvier sur BBC One et FX) la nouvelle série de Steven Knight et Tom Hardy produite par Ridley Scott
Sneaky Pete (13 janvier sur Amazon) avec Bryan Cranston en producteur (et dans un rôle de mafieux) et Giovanni Ribisi dans le premier rôle
Broadchurch (saison 3 le 6 février 2017 sur ITV et France 2) une dernière enquête pour Alec Hardy et Ellie Miller
Légion (8 février sur Fox) la série dérivée de l’univers des X-Men
Kaboul Kitchen (saison 3 en février sur Canal +) avec Stephan de Groodt (Michel Caulaincourt) pour remplacer Gilber Melki (Jacky)
Twin Peaks (saison 3 au deuxième trimestre 2017 sur Showtime) le retour de la mythique série de David Lynch.
Powerless (2 février sur NBC) avec Vanessa Hudgens travaillant dans une compagnie d’assurance en charge des dommages laissés par les super-héros de chez DC.

Pierre Siclier