Photo du film THE GARDEN OF WORDS

Parallèlement à la sortie en salle très attendue du dernier Miyazaki (LE VENT SE LÈVE) qui règne en maître dans la sphère du film d’animation japonais depuis plusieurs décennies, l’édition du DVD THE GARDEN OF WORDS de Makoto Shinkai, malgré ses 46 minutes, tire avec brio son épingle du jeu. Le jeune réalisateur japonais (40 ans) s’était déjà fait remarqué en France avec 5CM PER SECOND et VOYAGE VERS AGARTHA. Il relate ici la rencontre entre un jeune élève apprenti cordonnier dont le rêve est de créer des chaussures et une mystérieuse femme dans un jardin japonais par jour de pluie.

L’intrigue se raconte mois après mois et l’on suit les rencontres successives des deux personnages selon le même déroulement : la rencontre se fait dans le même lieu, toujours par jour de pluie et tandis que l’un y trouve de l’inspiration pour ses croquis, l’autre – femme semblant désœuvrée – y fait une pause étrange entre bière et chocolat. On assiste alors aux premiers émois de ces deux êtres que l’on sent à la fois pleins d’espoir, de mélancolie mais aussi de naïveté. Malheureusement l’histoire d’amour prend vite des raccourcis et les sentiments explosent à la manière caricaturale d’un dessin animé pour enfants. On se demandera alors pourquoi tant d’entrain à parler de ce GARDEN OF WORDS. L’intérêt réside avant tout dans l’esthétique époustouflante des dessins et la maîtrise du réalisateur à plonger son film dans un cadre à la fois poétique, presque onirique et pourtant bien ancré dans le réel.

Photo du film THE GARDEN OF WORDS

Nous suivons Takao et Yukino entre ce jardin japonais sorte d’oasis de verdure au milieu de la ville, leur appartement respectif, l’un vivant avec son frère, mais aussi les trajets en train qui mènent le jeune apprenti vers ce lieu de rencontre qui semble porter tous ses espoirs. Takao ne vit que pour ces jours de pluie où il pourra retrouver sa muse. Les dessins sont d’un réalisme parfois troublant et la nature, omniprésente dans les scènes au jardin, est rendue dans toute sa splendeur. A cela vient s’ajouter une poésie ambiante aidée par la bande-son aux sonorités classiques.

Esthétique époustouflante des dessins et maîtrise du réalisateur.

Il reste cependant une intrigue parallèle à l’intrigue sentimentale qui laisse un peu de suspens au film et donne une réponse aux raisons de leur présence dans ce jardin. Pourquoi le titre GARDEN OF WORDS ? Une allusion au poème prononcé par Yukino cherchant son écho chez Takao. Ils s’aident mutuellement mais la pluie va cesser et perturber leur rituel.
On pourrait presque voir dans ce film une sorte de conte japonais des temps modernes, le jeune élève créant les chaussures sur mesure de sa princesse charmante qu’il sortira du désarroi.

LE FILM
[rating:7/10]

Affiche du film THE GARDEN OF WORDS

Takao, qui est en apprentissage pour devenir cordonnier, sèche les cours et dessine des chaussures dans un jardin de style japonais. Il y rencontre une mystérieuse femme, Yukino, qui est plus âgée que lui. Par la suite, et sans se donner rendez-vous, ils commencent à se voir encore et encore mais seulement les jours de pluie. Ils finissent par discuter ensemble et s’ouvrent l’un à l’autre. Mais la fin de la saison des pluies approche…

Titre original : Koto no ha no niwa
Réalisation : Makoto Shinkai
Scénario : Makoto Shinkai
Voix en VO : Miyu Irino, Kana Hanazawa, Fumi Hirano, Gou Maeda, Yuka Terasaki, Suguru Inoue
Pays d’origine : Japon
Sortie : 8 janvier 2014 (DVD)
Durée : 46 mn
Distributeur : Kazé
Bande-Annonce :

ARVE Error: id and provider shortcodes attributes are mandatory for old shortcodes. It is recommended to switch to new shortcodes that need only url

DVD du film THE GARDEN OF WORDS

Editeur : Kazé
Distributeur : Kazé
Nombre de disque(s) : 1
Format : DVD-9
Boîtier : Keep Case
Bitrate : –
Authoring : –
Format vidéo : 1.85
Zone : 2
Standard : PAL
Image : Couleurs
Audio : Dolby digital Français 5.1, japonais 5.1
Sous-titres : Français
Sourds et malentendants : Aucun
Suppléments
– Kaze + : bandes-annonces videos, VOD manga et clips videos

LE DVD
[rating:5/10]

Les bonus Kaze+ n’offrent que peu d’intérêt hormis trouver de nouvelles idées pour agrémenter ses collections de VOD manga édités par le même distributeur. Rien à dire côté visuel et la bande-son est plus que satisfaisante.

Laisser un commentaire

Please Login to comment
avatar
  S'abonner  
Notifications :

[CRITIQUE DVD] THE GARDEN OF WORDS

0